Changements climatiques : accords sur la surveillance des glaciers suisses

Date de publication 26 novembre 2015
Thèmes Recherche et collaboration
Climat
Type Communiqué de presse

L’observation systématique des glaciers suisses est assurée durablement. Les responsables des services scientifiques et administratifs spécialisés ont aujourd’hui signé à Berne des accords de monitoring des glaciers. 105 glaciers font ainsi l’objet d’une surveillance à long terme. Les données pour les domaines du climat, des eaux, des dangers naturels et de l’environnement sont publiées sur une plateforme Internet grand public. L’observation des glaciers est d’autant plus importante qu’ils fondent depuis des dizaines d’années à mesure que le climat se réchauffe.

La surveillance au moyen du réseau suisse des relevés glaciologiques a pour but majeur de documenter les variations glaciaires à long terme dans les différentes régions de Suisse. Voici les éléments qui sont mesurés : les variations de longueur des glaciers, le bilan de masse des glaciers, les changements de volume, la surface des glaciers, la vitesse d’écoulement des glaces, la température de la glace. Les mesures montrent ainsi par exemple combien le Glacier du Rhône (VS) a perdu en longueur et en épaisseur au cours de l’été et de l’automne 2015 (voir annexe).

Les données qui sont relevées par divers partenaires et éditées sur une plateforme Internet peuvent être utilisées notamment comme indicateur climatique, puisqu’elles visualisent les impacts de la température ou de l’humidité de l’air sur les glaciers. Elles servent aussi pour la gestion des eaux et la prévention des dangers (p. ex. alerte en cas de risque de chute de sérac). Les données sont également disponibles pour le public. Le portail Internet des glaciers sera développé par étape à partir de 2016 et accessible à l’adresse www.cryosphere.ch.

Changements attestés par les relevés

Le Réseau suisse des observations glaciaires (qui porte le nom de GLAMOS pour GLAcier Monitoring en Suisse) existe depuis le 19e siècle. Il a vu le jour en 1874 avec la mensuration du glacier du Rhône. Ce monitoring a depuis lors été complété et systématisé. Aujourd’hui plus de 100 glaciers sont mesurés chaque année.

Avec plus de 140 ans de relevés, GLAMOS fait partie des plus anciens réseaux de mesures du monde et apporte une contribution inestimable au Système mondial d’observation du climat (SMOC). Les résultats actuels de GLAMOS ont contribué à une base de données unique au monde sur les variations glaciologiques de Suisse.

Partenariat Confédération et instituts de recherche

Des représentants de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV), de l’Office fédéral de météorologie et de climatologie (MétéoSuisse) ainsi que de l’Académie suisse des sciences naturelles (SCNAT) ont signé le 26 novembre 2015 à Berne les accords pour un monitoring suisse des glaciers. La coordination et la planification stratégique sont confiées à la Commission d’experts pour la cryosphère de la SCNAT (EKK/SCNAT).

GLAMOS est dirigé opérationnellement par les hautes écoles partenaires : la section de Glaciologie des Laboratoires de recherches hydrauliques, hydrologiques et glaciologiques de l’École polytechnique fédérale de Zurich (VAW/EPFZ), le Département des Géosciences de l’Université de Fribourg (UNIFR) ainsi que l’Institut de géographie de l’Université de Zurich (UZH). Des services cantonaux et des tiers ont également participé aux relevés des données. Les coûts annuels pour le monitoring systématique des glaciers dans les Alpes suisses se montent à 406 000 francs et sont supportés par les différents partenaires.

Renseignements

  • OFEV : M. Hugo Raetzo, division Prévention des dangers, tél. 058 464 16 83
  • MétéoSuisse : M. Fabio Fontana, Bureau suisse du SMOC, section de la collaboration internationale, tél. 058 460 93 63
  • SCNAT : M. Christian Preiswerk, EKK, tél. 031 306 93 10
  • EPFZ : M. Martin Funk, Glaciologie, tél. 044 632 41 32
  • UNIFR : M. Martin Hoelzle, Géographie physique, tél. 026 300 90 22
  • UZH : M. Andreas Vieli, Géographie physique, tél. 044 635 51 20