Rouleau de joran

23 mai 2020, 19 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

Vous avez probablement déjà goûté au rouleau de printemps, mais connaissez-vous le rouleau de joran? Non, il ne s'agit pas d'une spécialité culinaire du Jura, mais d'une formation nuageuse, parfois spectaculaire, qui ourle parfois la chaîne du Jura, du Grand-Crêt-d'Eau au Hasenmatt.

Cascade nuageuse

Après un début de matinée clément dans une ambiance encore chaude, le ciel s'est rapidement chargé à partir du nord-ouest. Depuis le Plateau, l'observateur attentif a pu noter l'apparition d'une étrange formation nuageuse sur le Jura. Celle-ci, collée à la montagne, avait un aspect lisse et légèrement strié, se déversant de la crête principale vers la Plateau, telle une cascade nuageuse. Les habitants du pied du Jura ont pu se rendre compte rapidement que cette cascade nuageuse n'était pas qu'une vue de l'esprit. En effet, peu après le déploiement de cet étrange rouleau nuageux, de fortes rafales d'un vent plus froid, descendant des crêtes du Jura, se sont manifestées. Il s'agit du joran. C'est la raison pour laquelle ce nuage allongé si particulier est appelé rouleau de joran. Lorsque le courant du nord-ouest est bien marqué, un deuxième rouleau de joran peut se former sous le vent du Jura, parallèle au premier. Il est causé par le rebond de l'air qui vient de plonger depuis les hauteurs du Jura. C'est ce que l'on nomme une onde de ressaut.

Irruption d'air plus froid

Comme nous l'avons vu plus haut, cette cascade nuageuse n'est pas juste une illusion d'optique. Elle matérialise réellement l'arrivée de l'air froid, plus dense et lourd, lié au front. Cet air passe par-dessus les crêtes du Jura et se déverse sur le Plateau en puissantes bourrasques. Cet air froid s'insinue ensuite dans les vallées alpines où il peut provoquer de fortes rafales de vent.

Affichage aggrandi: Carte de masses d'air à 850hPa (1500m d'altitude) par le modèle COSMO-7 pour samedi 23 mai à 14 heures. 
Température exprimée en température potentielle équivalente. Celle-ci est obtenue en faisant monter virtuellement la parcelle d'air jusqu'à lui faire perdre toute son humidité et ainsi libérer toute la chaleur latente par condensation, puis on fait redescendre la parcelle d'air jusqu'au niveau 1000hPa. Cela permet de mieux différencier une masse d'air en tenant compte non seulement de sa température mais aussi de son taux d'humidité, c'est-à-dire la quantité de vapeur d'eau que l'air contient. En effet, la vapeur d'eau, qui est de l'eau sous forme gazeuse, est une forme d'énergie "cachée" que l'on appelle chaleur latente. Elle peut être convertie en chaleur sensible (chaleur mesurable par un thermomètre) lorsque cette vapeur d'eau retourne à l'état liquide par le processus de la condensation. Ainsi, de l'air chaud et humide va pouvoir libérer énormément de chaleur latente et se retrouver avec une température potentielle bien plus élevée que de l'air chaud mais sec. Le contraste sera encore plus marqué avec de l'air froid et sec, pratiquement dépourvu d'humidité et qui ne libère que très peu de chaleur latente. La température potentielle est donc plus élevée que la température "normale" mesurée par un thermomètre car toute l'humidité contenue dans l'air a été "convertie" en chaleur. 
Ici, la masse d'air froid (en bleu) aborde la Suisse par le nord-ouest et commence à se déverser sur le Plateau suisse depuis les crêtes du Jura sous la forme d'un joran parfois tempétueux.
Carte de masses d'air à 850hPa (1500m d'altitude) par le modèle COSMO-7 pour samedi 23 mai à 14 heures. Température exprimée en température potentielle équivalente. Celle-ci est obtenue en faisant monter virtuellement la parcelle d'air jusqu'à lui faire perdre toute son humidité et ainsi libérer toute la chaleur latente par condensation, puis on fait redescendre la parcelle d'air jusqu'au niveau 1000hPa. Cela permet de mieux différencier une masse d'air en tenant compte non seulement de sa température mais aussi de son taux d'humidité, c'est-à-dire la quantité de vapeur d'eau que l'air contient. En effet, la vapeur d'eau, qui est de l'eau sous forme gazeuse, est une forme d'énergie "cachée" que l'on appelle chaleur latente. Elle peut être convertie en chaleur sensible (chaleur mesurable par un thermomètre) lorsque cette vapeur d'eau retourne à l'état liquide par le processus de la condensation. Ainsi, de l'air chaud et humide va pouvoir libérer énormément de chaleur latente et se retrouver avec une température potentielle bien plus élevée que de l'air chaud mais sec. Le contraste sera encore plus marqué avec de l'air froid et sec, pratiquement dépourvu d'humidité et qui ne libère que très peu de chaleur latente. La température potentielle est donc plus élevée que la température "normale" mesurée par un thermomètre car toute l'humidité contenue dans l'air a été "convertie" en chaleur. Ici, la masse d'air froid (en bleu) aborde la Suisse par le nord-ouest et commence à se déverser sur le Plateau suisse depuis les crêtes du Jura sous la forme d'un joran parfois tempétueux.
Source : MétéoSuisse

Retour de l'anticyclone

Après cet intermède perturbé, les conditions devraient rapidement redevenir anticycloniques, mais par des températures plus fraîches et avec un peu de bise. Un temps ensoleillé va donc dominer la semaine prochaine et nous assisterons à une hausse progressive des températures au fil des jours.

Commentaires (19)

  1. Gérard, 25.05.2020, 12:24

    Ce rouleau est annonciateur du "coup de Joran". Entre navigateurs du Lac de Neuchâtel, on dit que quand le rouleau mord la crête du Jura, les rafales sont là dans les trois minutes et, dirigées vers la surface, écrasent les voiliers à la gîte. La première fois, on chavire, ensuite... on sait. Mieux vaut réduire, car leur puissance est imprévisible, surtout par composante orageuse ou quand il y a encore de la neige sur le pan Nord du Jura, semble-t-il.

    Réponses

    Répondre à Gérard

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  2. Marcel, 24.05.2020, 22:45

    Très intéressant. Merci

    Réponses

    Répondre à Marcel

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  3. MarionJ, 24.05.2020, 15:36

    J’adore lire votre poésie “nimbesque”, plus réelle au moins que la sculpture sur nuage!

    Réponses

    Répondre à MarionJ

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  4. sylvia, 24.05.2020, 15:32

    Bonjour
    Merci bcp pour vos explications
    J'habite au pied du Jura, j'ai vu la formation neuageuse, (belle et impressionante) et peu de temps après, les vents ont suivi, par moments des rafales.

    Réponses

    Répondre à sylvia

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  5. Jean-Pierre Bachmann, 24.05.2020, 11:56

    Cool merci beaucoup pour ces informations. Habitant sur les hauts de Bullet la maison ramasse de plein fouet ce coup de joran particulièrement hier après-midi vers les 11h.

    Réponses

    Répondre à Jean-Pierre Bachmann

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  6. Jbfasel, 24.05.2020, 11:54

    Bonjour. Oui, je me souviens de mon enfance à Autavaux, sur les rives du lac de neuchatel, quand le ciel s’obsurcissait et que le Joran déferlait. Un coup de joran, criait-t-on et alors on priait pour les malheureux pêcheurs. J’avais, je pense, 7 ans quand un curé avait été emporté, sur sa frêle embarcation. Un curé passionné de navigation et de silence. Et puis, un jour suivant, son enterrement à St Martin. De nombreuses personnes se sont échouées sur les fonds de notre lac sans que, parfois, ils réapparaissent. Jb fasel.

    Réponses

    Répondre à Jbfasel

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  7. David, 24.05.2020, 08:49

    Bonjour, merci pour votre article.
    Si je comprends bien, ce phénomène s'apparente à celui du foehn, avec le refroidissement de l'air en escaladant les reliefs (d'où la formation des nuages), puis un réchauffement de celui-ci en dévalant ensuite l'autre versant ? Sauf que dans le cas du foehn, le versant sous le vent est généralement au sec et "chaud" et que dans le cas d'hier il s'agissait d'un front froid?
    Merci pour votre réponse et bonne journée.

    Réponses

    Répondre à David

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  8. Beber, 24.05.2020, 02:54

    Habitant Gex, je connais bien ces rouleaux de Joran, et nous avons bien senti le coup de vent à la mi-journée. Vent fascinant que ce Joran, qui peut se produire par front de NO comme aujourd'hui, mais aussi en cas d'orage localisé, ou encore (et très souvent à la belle saison) dans une configuration de vent thermique du soir qui dévale les pentes au crépuscule après une belle journée.

    Réponses

    Répondre à Beber

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  9. BeauFixe, 23.05.2020, 21:36

    Merci beaucoup pour la belle image du rouleau de joran et vos explications. Pourriez-vous néanmoins expliquer quelque peu ce qu'est la température potentielle équivalente de l'image? Parce qu'entre environ 40°C et 50°C à 1'500m au dessus du Plateau devant le front froid... C'est vrai qu'il faisait très agréable, mais nous avons survécu sans griller. ;-)

    Réponses

    Répondre à BeauFixe

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 25.05.2020, 11:20

      Nous avons complété la légende de cette carte et vous trouverez également des explications dans le blog du 24 mai.

  10. Claude Guignard, 23.05.2020, 20:25

    L'irruption de l'air froid a été en effet spectaculaire et la température a chuté, en moins de 24 heures, de parfois 15 degrés. Comme je m'étais permis de l'anticiper hier, les précipitations dans la région genevoises n'ont pas atteint les 10 à 20 mm prévus mais se sont limitées à 5 mm mesurés chez moi .Cela a rincé la végétation mais n'a guère mouillé le sol que la bise prévue pour de la semaine prochaine pourra donc continuer à dessécher.

    Réponses

    Répondre à Claude Guignard

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  11. Nicolas, 23.05.2020, 19:29

    Je ne comprends pas la signification de l’échelle de températures à moins que ce ne soit exprimée en degrés Fahrenheit

    Réponses

    Répondre à Nicolas

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 25.05.2020, 11:18

      Nous avons complété la légende de cette carte et vous trouverez également des explications dans le blog du 24 mai.

  12. VieilleDame, 23.05.2020, 18:34

    ... et la pluie qui avait été prévue pour aujourd'hui (prévisions jusqu'à hier), elle est passée où?... :(

    Réponses

    Répondre à VieilleDame

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  13. Benji, 23.05.2020, 18:18

    Bonjour,

    Très intéressant, Genève n'a été touchée que très marginalement, peut-être due à la désorganisation du front (pas de ligne de grain à proprement dite).
    Résultante d'un joran pas très puissant...

    Réponses

    Répondre à Benji

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  14. oui bonjour c'est batflunch, 23.05.2020, 15:53

    Bonjour les rouleau de printemps, ca c est super délicieux j'adore ca, quand au rouleau de joran, en voyant la photo, c'est exactement ce qui se passe avec l'effer de foehn et les nuages en rouleau s'accrochant sur les versants sud des alpes valaisannes par exemple au sud du val ferret , la tete de ferret qu'on appelle la dotze, et la combr de fonts se bouche par les nuages. Sur votre photo c'est exactement le meme procédé. Ici en valais en entremont il pleut bien depuis 14h30.

    Réponses

    Répondre à oui bonjour c'est batflunch

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  15. Phelan Leverington, 23.05.2020, 15:28

    L'echelle de temperature sur la carte de geopotentiel à 850 haP, 1500m, est-elle correcte par rapport à la carte ? Les valeurs qu'elle exprime me semble étrangement élevée.

    Réponses

    Répondre à Phelan Leverington

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 25.05.2020, 11:15

      Nous avons complété la légende de cette carte et vous trouverez également des explications dans le blog du 24 mai.

  16. Sylvain, 23.05.2020, 15:12

    Bel article !

    Réponses

    Répondre à Sylvain

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension