Bise du printemps

31 mars 2020, 4 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

Les relevés des 31 dernières années à Genève (1988-2019) montrent sans grande surprise que la « bise » est particulièrement présente pendant la saison froide de novembre à avril. Un tri des situations de bise ayant donné un vent moyen journalier supérieur ou égal à 20 km/h avec des rafales supérieures ou égales à 40 km/h met toutefois le mois de mars dans le peloton de tête.

Fréquence de jours de bise à Genève

Affichage aggrandi:

Bise de secteur « NE » ou bise de secteur « E » ?

Affichage aggrandi:

La majorité des situations de bise s’accompagne d’un courant de nord-est (040 à 060°). Dans ces conditions la bise est nettement plus forte sur l’Ouest lémanique que sur la région des Trois-Lacs, notamment du fait de la canalisation de la bise entre le Jura et les Préalpes savoyardes.

Toutefois des situations de bise peuvent aussi s’accompagner d’un courant d’est (070 à 090°). Dans ce cas, comme ce mardi 31.03,  la bise est nettement plus forte sur les lacs de Neuchâtel, Bienne et Morat que sur l’Ouest lémanique.

Entre dimanche et mardi le courant a pivoté du nord-est à l’est

Affichage aggrandi:

Entre dimanche et mardi le courant est graduellement passé du nord-est (050°) à l’est (070°), notamment du fait de l’approche d’une basse pression de l'Atlantique en direction de Gibraltar.

A noter que la situation de bise du dimanche 29.03.2020 était assez particulière. Si en général les situations de bise s’accompagnent d’une basse pression sur la région du Golfe de Gêne et d’une haute-pression sur les îles britanniques, dimanche la bise était principalement le fait d’un puissant anticyclone (1050 hPa) centré entre l’Islande et l’Ecosse.

Le 31.03.2020 bise de secteur est (070°)

Affichage aggrandi:

Bise plus forte à Neuchâtel qu’à Genève ou Changins.

Proportion de forte bise entre Genève et Neuchâtel

Affichage aggrandi:

Attention fort gel au sol en vue

Dans la nuit de lundi à mardi, une couche de stratus a permis de maintenir hors-gel la vallée du Rhône. Sur le Plateau en revanche un fort gel au sol s’est déjà produit dans les endroits abrités de la bise (à 5cm du sol, Payerne -4°, Fribourg -6.7°).

La nuit prochaine (nuit du mardi 31.03 au 01 avril 2020) la diminution de la bise sur le Plateau et l’absence de nuages dans la vallée du Rhône va en revanche se traduire par un fort gel généralisé.

Le 08 avril 2003 au petit matin, le mercure à 5 cm était descendu jusqu’à -10,5° à Sion, -8.8°C à Genève et Payerne. L’intensité du gel au sol la nuit prochaine pourrait être du même ordre.

Affichage aggrandi:

La nuit passée, la vallée du Rhône hors gel grâce aux nuages

Affichage aggrandi:

(mise à jour) Gel au sol mesuré le 01 avril 2020

Affichage aggrandi:

Commentaires (4)

  1. Pascal_fr_39, 01.04.2020, 06:08

    Au cours de la nuit de lundi à mardi, les minimales ont plongé sur les flanc ouest du Jura où le courant de bise s'est totalement arrêté en cours de nuit. -5,3° sous abri pour ma part à flanc de vallée, et jusqu'à-9° au fond des vallons à 5 - 600m d'altitude, (toujours sous abri), nettement plus froid que dans le Haut Jura, La Brėvine comprise, là où la bise a persisté.

    Réponses

    Répondre à Pascal_fr_39

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  2. Gérome Brut, 31.03.2020, 20:41

    Bonsoir,

    Vous parlez d'un anticyclone de 1050hpa entre l'Islande et l'Ecosse, peut-on trouver des pressions aussi élevées sous nos latitude ?

    Réponses

    Répondre à Gérome Brut

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 01.04.2020, 10:02

      En Suisse, des valeurs supérieures à 1050 hPa n'ont jamais été mesurées. Une pression de 1048 hPa a cependant été mesurée localement fin décembre 2016 dans l'est du pays.

  3. Claude Guignard, 31.03.2020, 17:11

    Au printemps, dès que les courants du nord-est à est apportent de l'air froid et sec, le problème c'est le gel. Dans un premier stade il a beau faire soleil, après son coucher la bise a tendance à tomber et si le ciel est clair l'air sec se refroidit fortement proche du sol. On ne peut que constater. Le phénomène n'est pas propre à la Suisse. Il est général mais plus accentué au bas des dénivelés en raison de l'écoulement de l'air froid, plus lourd, vers le bas. Il diminue si le ciel clair persiste avec le réchauffement progressif de l'air et du sol.

    Réponses

    Répondre à Claude Guignard

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension