Week-end très doux en perspective

14 février 2020, 9 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

Une douceur particulièrement marquée nous accompagnera tout au long du week-end et pas uniquement parce que nous nous trouvons être le week-end juste après la St. Valentin. Quelques explications sur cette douceur, ancrée sur l'Europe de l'Ouest, l'Amérique du Nord et une partie du continent asiatique depuis le début de l'année...

Source : www.guadeloupe-mariage.com
Source : www.guadeloupe-mariage.com
Reshavskyi - Fotolia

Courant d'ouest persistant depuis le début de l'hiver

Cet hiver, l'Europe et une bonne partie de l'hémisphère Nord sont concernés par un puissant courant d'ouest persistant faisant affluer une ribambelle de perturbations les unes après les autres. En Suisse, nous avons vu passer une succession de perturbations atlantiques à un rythme soutenu accompagné souvent de fortes bourrasques de vent. Le flux étant resté le plus souvent orienté de secteur sud-ouest dans les basses couches, l'air maritime advecté était composé d’une origine en partie sub-tropicale très douce pour la saison. Ce week-end ne fera pas figure d'exception puisque nous garderons un flux de sud-ouest soutenu en altitude qui se renforcera dimanche à l'avant d'une zone frontale. Les températures pourront ainsi atteindre les 10° samedi et les 15° dimanche à la fois en plaine et jusqu'en moyenne montagne. Dimanche, les températures sur une partie du Plateau pourraient même dépasser les 17° par endroits.

Comment expliquer la persistence de cette douceur hivernale?

Sans parler du contexte du réchauffement climatique dans lequel on se trouve qui a également son importance, l'explication synoptique directe de cette douceur hivernale réside dans la persistance d'un courant d'ouest zonal en haute altitude, régi par des puissants courants jets. Cette ceinture de forts vents d'ouest en haute altitude cet hiver a jusqu'à maintenant contraint l'air arctique à rester sur place au-dessus du Pôle Nord et a empêché en bonne partie cet air froid (associé au vortex polaire) de descendre vers les latitudes moyennes. Afin de favoriser un brassage plus conséquent des masses d'air polaires et tropicales, une configuration plus serpentueuse et méridionale du courant jet en haute altitude serait nécessaire. Compte tenu qu'il existe une tendance naturelle durant le printemps aux courants jets de faiblir peu à peu et au vortex polaire de se fractionner progressivement, il ne serait pas incongru d'imaginer qu'une partie de cet air arctique puisse finir par nous atteindre sous une forme atténuée au cours des mois prochains. L'avenir nous le dira et cela dépendra de l'évolution des courants jets hémisphérique mais nous y verrons certainement un peu plus clair au fil des semaines à venir...

Commentaires (9)

  1. Pascal_fr_39, 16.02.2020, 07:46

    Cette circulation zonale circum polaire très dynamique en cet hiver a-t-elle une origine que l'on sait expliquer? Le froid est resté emprisonné autour du pôle si bien que selon des informations lues par ailleurs, l'extension de la banquise est la plus avancée depuis 2009, et d'autre part, il y a également très peu de neige au nord du Japon. Ceci dit, l'air polaire a quand même su gagner très au sud, très localement manifestement, les images de Bagdad blanchie sont là pour le montrer.

    Réponses

    Répondre à Pascal_fr_39

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 18.02.2020, 17:36

      Difficile d'expliquer cette circulation zonale à l'heure actuelle, mais des études seront sûrement faites sur le sujet dans quelques mois.

  2. Xavier Capelli, 15.02.2020, 18:47

    Merci pour la qualité de vos articles. Les explications sont toujours claires et à la portée des lecteurs. Le courant jet explique donc en bonne partie ce début d’hiver doux.

    Réponses

    Répondre à Xavier Capelli

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  3. Luc Hocolat, 15.02.2020, 13:26

    Quand ce courant d'ouest se disipera auront nous un climat plus de saison avec chutes de neige en dessous de 600m...?

    Réponses

    Répondre à Luc Hocolat

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 15.02.2020, 14:41

      Peut-être si cela se produit au mois de mars. Il est évidemment plus difficile d'avoir des chutes de neige en plaine à partir d'avril.

  4. Françoise, 15.02.2020, 05:23

    Merci pour vos explications toujours si passionnantes et qui éclaire des phénomènes qui me resteraient si difficiles à comprendre. Cela me rassure de savoir que toute cette « douceur » n’est pas due uniquement au changement climatique. Elle nous en laisse cependant avoir un avant-goût qui n’est agréable et qui fait réfléchir...

    Réponses

    Répondre à Françoise

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  5. Claude Guignard, 14.02.2020, 19:49

    Ces explications confirment ce nous observons depuis le début de l'année. Je pense qu'une large majorité se rejouit de voir l'air polaire se maintenir sur place sans s'écouler vers les latitudes moyennes. Il serait par ailleurs regrettable que ces masses d'air finissent au printemps par trouver un chemin vers le sud.

    Réponses

    Répondre à Claude Guignard

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  6. marche arriere bip, 14.02.2020, 17:50

    Et vous voyez comment cette douceur chers météorologues ? Car pour les skiers c'est vraiment pas super, je sais meme que dimanche le foehn soufflera dans les vallées, ce qui propulsera les température a plus de 15 degrés . Personnellement je ne me réjouis pas d'une telle hausse, de toute facon ce thermometre joue au yoyo sans cesse, la meilleur journée pour le ski est pour demain.

    Réponses

    Répondre à marche arriere bip

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  7. Pascal_fr_39, 14.02.2020, 16:42

    Et peut-être tout comme en début d'année 2008 où après un hiver très doux, et tres peu enneigé dans le Jura comme actuellement, nous avions vu déferler les abondandes bourrasques de neige pour le week-end de Paques qui se situait au plus tôt dans l'année, soit du 22 au 24 mars, 30 cm au sol à 600m d'altitude, 80 vers 1200m.

    Réponses

    Répondre à Pascal_fr_39

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension