Un cas d'école

13 février 2020, 16 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

La dépression Inès (ou Tomris en allemand) transite aujourd’hui sur le nord de l’Europe. On pourrait qualifier cette situation de cas d’école. La plupart des éléments classiques associés à une dépression vont nous concerner ce jeudi.

pression réduite au niveau de la mer (contours noirs en hPa) et l’attitude géopotentielle à 500 hPa (couleurs en décamètre, pression vers 5500 m). Souce : ECMWF - MétéoSuisse
pression réduite au niveau de la mer (contours noirs en hPa) et l’attitude géopotentielle à 500 hPa (couleurs en décamètre, pression vers 5500 m). Souce : ECMWF - MétéoSuisse

L’image ci-dessus montre la pression réduite au niveau de la mer (contours noirs en hPa) et l’attitude géopotentielle à 500 hPa (couleurs en décamètre, équivalent à la pression vers 5500 m). Ces deux paramètres permettent de voir la dépression tant au sol qu’en altitude. Elle était centrée sur l’Angleterre jeudi à 13 heures (en Suisse).

L’image ci-dessous combine l’image radar (zones de précipitations mesurées) et la température potentielle équivalente à 850 hPa (~1500 m) du modèle IFS. Les fronts sont dessinés par-dessus. La température potentielle équivalente correspond à la température qu’aurait l’air auquel on aurait enlevé toute la vapeur d’eau et qu’on aurait ramené au niveau de pression de 1000 hPa (~100 m). Ce paramètre permet notamment d’identifier les secteurs chauds et froids de la dépression.

Jeudi à 13 heures, on peut voir que le front chaud se situe sur la Suisse avec l’air doux à l’arrière (zone verte). Le front froid se trouve sur la France. Il est identifiable avec des précipitations plus intenses. La zone bleue à l’arrière correspond à l’air froid. Sur l’Allemagne, le front est déjà occlus, c’est-à-dire que le front froid a rattrapé le front chaud.

Affichage aggrandi: Image radar (en mm/h) et température potentielle équivalente à 850 hPa (~1500 m). Jeudi 13.02.2020 12 h UTC. Modèle IFS.
Image radar (en mm/h) et température potentielle équivalente à 850 hPa (~1500 m). Jeudi 13.02.2020 12 h UTC. Modèle IFS.
Source : MétéoSuisse - ECMWF

Une zone de précipitations est également visible sur la Manche. Cela correspond à la traîne, là où l’air est plus instable grâce à une température plus froide en altitude. On peut voir cette air froid sur l’image ci-dessous (température à 500 hPa, vers 5500 m)

Affichage aggrandi: Température à 500 hPa (~5500 m, en °C) jeudi 13.02.2020 à 13 h UTC. Modèle IFS.
Température à 500 hPa (~5500 m, en °C) jeudi 13.02.2020 à 13 h UTC. Modèle IFS.
Source : ECMWF - MétéoSuisse

À l'heure où ce blog est publié (jeudi à 16h50), des rafales de vent supérieures à 100 km/h ont déjà été mesurées, comme à Courtelary (BE) avec 110,9 km/h. Les vents pourront encore se renforcer au passage du front froid qui se situe actuellement sur le Jura français. On peut voir sur l'image radar ci-dessous qu'il est particulièrement actif avec de nombreux impacts de foudre.

Affichage aggrandi: Image radar et impacts de foudre jeudi 13.02.2020 à 15:40 h UTC.
Image radar et impacts de foudre jeudi 13.02.2020 à 15:40 h UTC.
Source : MétéoSuisse

Commentaires (16)

  1. Petra Benamo, 14.02.2020, 12:33

    Il y a des hasards marrant. Hier ma sœur Inès avait son anniversaire 13.02.1964 alors que la dépression Inès passait au nord de l’Europe et une semaine plutôt c’est la tempête Petra qui passait par là.
    On a bien rit dans nos familles !
    Et nous n’avons aucun lien avec des météorologues.

    Réponses

    Répondre à Petra Benamo

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  2. Anouk Zimmermann, 14.02.2020, 09:38

    Cette Inès s'est montrée très virulente sur le Val-de-Ruz, où de violentes rafales de vent, de la grêle et un orage extrêmement fort se sont abattus hier en fin d'après-midi.. A 17h45, il faisait nuit et la tempête sévissait...
    Les hivers rigoureux avec beaucoup de neige que nous avons connus par le passé ne sont décidément plus d'actualité...
    Merci pour vos explications toujours passionnantes.

    Réponses

    Répondre à Anouk Zimmermann

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. Nicolas, 15.02.2020, 18:06

      Bonsoir
      Effectivement il y a eu de l orage. Est il possible qu il neige pendant un orage? Il me semble avoir compris que toutes les précipitations naissaient sous forme de neige...
      Merci pour votre blog passionnant

    2. MétéoSuisse, 17.02.2020, 22:05

      Oui, c’est tout à fait possible. D’ailleurs, le message aéronautique de l’aéroport des Eplatures à La Chaux-Fonds a indiqué des chutes de neige avec de l’orage au passage du front.

  3. Julien, 14.02.2020, 08:35

    Je me demandais : y a-t-il une raison pour laquelle les couleurs des températures (visible notamment sur "Température à 500 hPa") n'est pas un spectre continu mais admet des changements brutaux de couleur, notamment à -2 et -32 (si mes yeux ne me font pas défaut) degrés ?

    Réponses

    Répondre à Julien

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 14.02.2020, 15:15

      Ces seuils ont surtout pour but de faciliter la lecture des cartes. Il y a un seuil à 0° qui n'apparait évidemment jamais à 500 hPa. Le seuil à -24° permet en hiver de distinguer les masses d'air douces (tropicales) et froides (polaire). Les masses d'air les plus froides peuvent également rapidement être identifiées sur une carte avec le seuil à -30°.

  4. Claude Guignard, 13.02.2020, 23:28

    Le front froid a atteint la Suisse. Il s'est fortement affaibli pour finir dans sa partie sud et, entraîné vers l'est, il n'a guère été actif dans l'ouest lemanique. Nous attendons maintenant le prochain front après l'afflux d'air chaud de dimanche.

    Réponses

    Répondre à Claude Guignard

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  5. valazza, 13.02.2020, 22:13

    Excellent! Je partage sur facebook! Bon rappel avec en plus des données réelles et actuelles!

    Réponses

    Répondre à valazza

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  6. David Padayachy, 13.02.2020, 21:51

    Les températures sont extrêmement douce depuis décembre. Chaque fois qu’une perturbation passait, elle était suivi d’un anticyclone qui après une phase de bise faisaient remonter la douceur méditerranéenne ou atlantique.
    Vos modèles prévoient toujours cette dynamique à moyen terme ou le froid continental en provenance de l’est va finir par venir dans nos contrées ?

    Réponses

    Répondre à David Padayachy

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 14.02.2020, 11:57

      Malheureusement pour les amateurs de froid, toujours aucun signal pour des conditions plus hivernales en plaine.

  7. Cricri, 13.02.2020, 21:38

    Bonsoir, merci pour vos sympathiques explications sur cette nouvelle tempête, mais actuellement ici à Boudry dans le canton de Neuchâtel depuis 18 heures le vent a soufflé avec une extrême violence bien plus qu'au passage de la précédente tempête Ciara alors que l'on nous l'avait annoncée moins viguoureuse et surtout le degré de danger est de 3 alors qu'il était de 4 pour celle de Ciara

    Réponses

    Répondre à Cricri

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 14.02.2020, 11:55

      Cette tempête a été moins forte que Ciara si l'on regarde à l'échelle suisse. Mais il est vrai que dans certaines régions les vents ont été plus forts jeudi. À Boudry, une rafale à 116 km/h a été mesurée jeudi, alors que dimanche et lundi, "seulement" 92,5 km/h ont été relevés. À Chaumont, on a mesuré 112 km/h lundi contre 91,1 km/h jeudi.

      Dans toutes les situations, il y a de grandes variations régionales qui sont difficiles à prévoir exactement

  8. Pierre Jaccard, 13.02.2020, 20:23

    Je souscris volontiers et pleinement aux commentaires précédents. Grand merci pour votre engagement à partager vos connaissances de façon compréhensible par le grand public et de nous fournir ainsi les informations pertinentes pour nous permettre de bien comprendre les évolutions à court terme de la météo et à moyen/long terme de notre climat.

    Réponses

    Répondre à Pierre Jaccard

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  9. Edt, 13.02.2020, 20:03

    Merci

    Réponses

    Répondre à Edt

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  10. Marie, 13.02.2020, 18:52

    Top! Merci pour ces explications une fois de plus ☺️

    Réponses

    Répondre à Marie

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  11. Laurent Sciboz, 13.02.2020, 17:24

    Votre blog en lien avec les mouvements atmosphériques de l'instant présent est tout simplement exceptionnel. Merci !

    Réponses

    Répondre à Laurent Sciboz

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension