Contenu

La tempête Petra (Hervé en français)

4 février 2020, 10 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

La tempête qui a touché la Suisse cette nuit a reçu le nom de Petra (en allemand) et Hervé en français. Et elle a surtout entraîné de fortes rafales de vent sur notre pays.

Image sattelite de Petra à 02h locales avec les précipitations en bleu et les vents d'altitude dessinés (barbules)
Image sattelite de Petra à 02h locales avec les précipitations en bleu et les vents d'altitude dessinés (barbules)

La tempête était prévue depuis quelques jours et nous a touché durant la nuit, avec des rafales qui ont atteint 100 km/h sur le Plateau durant la nuit, plus de 110 km/h dans le Chablais. En montagne, les stations de MétéoSuisse ont mesuré une pointe à plus de 170 km/h au Napf dans le canton de Lucerne, 155 km/h au Chasseral, 146 au Moléson.

Affichage aggrandi: rafales maximales mesurées par les stations de MétéoSuisse et les réseaux partenaires durant la nuit du 3 au 4 février.
rafales maximales mesurées par les stations de MétéoSuisse et les réseaux partenaires durant la nuit du 3 au 4 février.

De nombreux dégâts ont été causés par ces rafales, notamment à Aigle où le toit d'un bâtiment a été en partie arraché. Des arbres sont également tombés et ont perturbé la circulation des trains dans la région du Chablais et du Pays-d'Enhaut.

Affichage aggrandi: Toit d'un bâtiment à Aigle, 04.02.2020. Image du site Radio Chablais Actu.
Toit d'un bâtiment à Aigle, 04.02.2020. Image du site Radio Chablais Actu.

Le vent a également provoqué une sorte d'effet de foehn (d'ouest) qui a engendré des températures très élevées pour la saison durant la nuit. Les stations de MétéoSuisse ont mesuré plus de 19° à 02h du matin à Evionnaz en Valais, ou sur les bords du Lac des Quatre-Cantons.

Affichage aggrandi: Températures maximales mesurées pendant la nuit du 3 au 4 février 2020
Températures maximales mesurées pendant la nuit du 3 au 4 février 2020

La suite...

Après un mardi plus frais et un peu gris, dans un temps de traîne active et de nombreuses averses, parfois orageuses, le reste de la semaine s'annonce nettement moins dynamique, dans des conditions anticycloniques, et probablement un peu de stratus ou de brouillard sur le Plateau.

Commentaires (10)

  1. Guilhem, 04.02.2020, 21:57

    Ce pic de température a été général sur tout le plateau vers 2 - 3h du matin, juste avant la chute vertigineuse de 12° en quatre heures seulement.
    Ainsi cette nuit à 2h du matin en Suisse on avait des températures nocturnes dignes d'un mois d'aout! Quelques heures après, aux mêmes endroits, on voyait des flocons tomber…

    C'est assez spécial tout de même.

  2. Danilo, 04.02.2020, 21:47

    L'orthographe du Pays-d'Enhaut est à corriger. Souvent écrit à tort (Pays d' En Haut ) à cause des correcteurs automatiques. Merci

    1. MétéoSuisse, 05.02.2020, 13:03

      Merci pour votre remarque. Nous avons corrigé l’erreur.

  3. Danilo, 04.02.2020, 21:43

    Lors de la tempête Eleanor, en janvier 2018, le Chablais et le "Pays-d'Enhaut" avaient déjà été concerné, plusieurs s'en souviennent sûrement. On pouvait lire dans les médias: "Éboulements, chutes d’arbres et de lignes électriques ont largement perturbé le trafic dans l’est vaudois. La ligne ferroviaire Aigle-Sépey-Diablerets a été interrompue, tout comme celles entre Aigle et Monthey, en raison de barrières de passages à niveau brisées, et entre Villars et le domaine skiable de Bretaye. En fin de journée, un éboulement venait encore barrer la ligne MOB, entre Château-d’Œx et Rougemont." Même un wagon du MOB avait déraillé, soufflé par une violente rafale de vent près de la Lenk.

  4. A. Dozio, 04.02.2020, 21:31

    Bonsoir,

    Pouvez-vous nous expliquer les mécanismes atmosphériques à l'origine de cet épisode spectaculaire, avec vents tempétueux, brusque alternance de température et précipitations, ses liens avec le vortex polaire et le jet stream associé ?

    Merci d'avance et merci pour vos nombreux et trės instructifs éclairages.

    1. MétéoSuisse, 07.02.2020, 18:50

      Il est difficile de répondre à votre question dans un commentaire, mais voici une rapide réponse sur les mécanismes de l'atmosphère.

      La circulation atmosphérique est le résultat de la différence de température entre l'équateur et les pôles. L'énergie reçue par la Terre (grâce au Soleil) est beaucoup plus importante au niveau de l'équateur qu'au niveau des pôles, ce qui crée un déséquilibre. Celui-ci est donc compensé par un transfert d'énergie entre les latitudes. Cet hiver, le vortex polaire (dépression d'altitude au niveau du pôle) est particulièrement froid et concentré. Le contraste avec les tropics est donc important, ce qui renforce le jet stream et favorise la formation de dépressions (tempêtes). La tempête Petra était le résultat notamment de forts vents en altitude et du passage d'un front froid actif. Ce changement brusque de masse d'air a eu comme conséquence une accentuation des rafales de vent. Il y a également d'autres facteurs qui entrent en jeu, comme expliqué dans certains de nos blogs.

  5. Boadicea, 04.02.2020, 20:30

    Cette tempête m'a surtout empêché de dormir. Je vis sous les toits avec des fenêtres très mal isolées.

  6. Claude Guignard, 04.02.2020, 16:34

    Selon vos mesures les vents ont effectivement été très forts mais il s'est semble-t-il surtout agi de rafales au passage du front froid. Les précipitations ont été très inégales mais dans l'ensemble plutôt faibles. Autrefois on aurait pu attendre pour finir des averses de neige jusqu'en plaine mais tel ne sera sans doute pas le cas. Après le passage de la tempête aura ainsi retrouvé des températures de saison mais rien en ce moment ne laisse envisager pour février un retour durable de froid réellement hivernal. Ce qui confirme pour le moment vos prévisions à moyen terme de températures supérieures à la moyenne et d'une arrivée du printemps
    relativement précoce.

  7. Julien, 04.02.2020, 16:33

    Et la neige est enfin arrivée à Fribourg !

    1. Ales, 04.02.2020, 16:49

      Mais elle va partir aussi vite qu'elle est arrivée, comme d'habitude...