Raréfaction des chutes de neige estivales

11 septembre 2019, 11 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

0 cm, c’est la quantité de neige qu’il est tombé au Weissfluhjoch à 2536 m dans les Grisons cet été (de juin à août). C’est la première fois qu’il ne neige pas à cette station durant la saison estivale depuis 1959.

Vue sur le Parsennsee depuis le Weissfluhjoch le mercredi 11.09.2019. Source : davos.ch
Vue sur le Parsennsee depuis le Weissfluhjoch le mercredi 11.09.2019. Source : davos.ch

Weissfluhjoch

Suite à un commentaire et une suggestion de l’un de nos lecteurs au sujet des chutes de neige estivales au Weissfluhjoch, nous faisons une analyse rapide dans ce blog de l’évolution des chutes de neige à cette station depuis 1959. Le site expérimental du SLF au Weissfluhjoch se situe à 2536 m. La station de mesure de température de MétéoSuisse se situe à 2691 m.

Affichage aggrandi: Stations de mesures de la neige et de températures au Weissfluhjoch (GR).
Stations de mesures de la neige et de températures au Weissfluhjoch (GR).
Source : Swisstopo - MétéoSuisse

Moins de neige l’été

Au-dessus de 2000 m en Suisse, il n’est pas rare qu’il neige en été, mais les quantités sont très variables d’une année à l’autre. À la station de mesure du Weissfluhjoch, les quantités de neige cumulées au cours des mois d’été (juin-juillet-août) dépassent parfois le mètre. Cela s’est produit la dernière fois en 2010 avec 116 cm. En 1995, il est même tombé un total de 184 cm. À l’autre extrême, il n’a jamais neigé (au moins 1 cm) durant cet été 2019 ; c’est la première fois qu'aucune chute de neige estivale n'est mesurée depuis le début des relevés en 1959*. Cet été fait suite à 2018 ou seulement 5 cm avaient été relevés sur la même période. Les étés caniculaires de 2003 et 2015 avaient également été pauvres en neige avec respectivement 6 et 16 cm cumulés.

*Les données dont nous disposons chez MétéoSuisse remontent jusqu'en 1959. Les données du 1er au 29 août 2012 sont manquantes.

 

Affichage aggrandi: Histogramme des quantités de neige cumulées au Weissfluhjoch (2536 m) durant les mois d’été (juin, juillet et août) de 1959 à 2019, axe vertical gauche en cm. Courbe des températures moyennes des mois d’été à 2691 m, axe vertical droite en °C.
Histogramme des quantités de neige cumulées au Weissfluhjoch (2536 m) durant les mois d’été (juin, juillet et août) de 1959 à 2019, axe vertical gauche en cm. Courbe des températures moyennes des mois d’été à 2691 m, axe vertical droite en °C.
Source : MétéoSuisse - SLF

La température moyenne tend à augmenter avec des étés particulièrement doux ces dernières années. Même si la température moyenne n’explique pas tout, les quantités de neige sont logiquement souvent corrélées aux températures. Lors des étés chauds comme en 1983, 2003, 2015, 2018 et 2019, les quantités de neige mesurées ont été particulièrement faibles.

En moyenne, les quantités ont tendance à diminuer au fil des décennies depuis les années 1980 :

  • 1959-1969     83 cm
  • 1970-1979     94 cm
  • 1980-1989     105 cm
  • 1990-1999     76 cm
  • 2000-2009     60 cm
  • 2010-2019     44 cm

Hiver très enneigé

Les chutes de neige inexistantes de cet été contrastent avec l’hiver dernier et des chutes de neige abondantes. Il y avait encore plus de 2,50 mètres de neige au sol début juin (courbe rouge ci-dessous).

Affichage aggrandi: Hauteur de neige (en cm, courbe rouge) au Weissfluhjoch entre le 1er octobre 2018 et le 30 mai 2019.
Hauteur de neige (en cm, courbe rouge) au Weissfluhjoch entre le 1er octobre 2018 et le 30 mai 2019.
Source : MétéoSuisse - SLF

Commentaires (11)

  1. jodecker, 12.09.2019, 15:26

    Il serait intéressant de savoir si ce phénomène est également observé à plus haute altitude, au niveau des glaciers (jungfrauhoch, diablerets...).
    On peut imaginer que la raréfaction des chutes de neige estivales aggrave les effets du réchauffement climatique car la neige est en moyenne plus "sale" (poussières, éboulis, sable saharien), l'albédo diminue, et la fonte est plus rapide.

    Réponses

    Répondre à jodecker

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. jojoski, 13.09.2019, 01:23

      Du coté Autrichien au Sonnblick on trouve beaucoup de documentation mais délicates conditions ventées de mesures et difficile pour un non germanophone comme moi de s'y retrouver pour les précipitations, rien que pour la période 1971 2000 il y un monde entre les reconstitutions visibles là pour 1800-2005 http://www.zamg.ac.at/a-tale-of-two-valleys/daten.html reprises dans un article scientifique et les normales 1971/2000 encore en ligne de là (très inférieures, 1000 mm /an en moins ! )
      http://www.zamg.ac.at/fix/klima/oe71-00/klima2000/klimadaten_oesterreich_1971_frame1.htm
      ->daten ->salzbourg -> sonnblick
      Normales qui ont fait un bond 1672 mm/an pour
      1971/2000 ->2263 mm /an pour 1981-2010 (mais neige fraîche en baisse )
      Pour les 3 mois d'été, sur ces deux périodes qui se chevauchent aux 2/3 les normales de ZAMG
      ont augmenté de 27%( !! ) pour précipitations totales et baisse de 14 % pour la neige fraîche mais avec quelle
      marge d'incertitude et homogénéité .? ..

  2. Claude Guignard, 12.09.2019, 12:37

    Votre graphique des chutes de neige estivales au Weissfluhjoch montre en effet un recul des chutes depuis une quinzaine d'années. C'est peut-être un peu court pour tirer des conclusions définitives. Mais guère surprenant au vu du réchauffement climatique. Cependant de telles chutes de neige pourraient malgré tout se produire avec un climat plus chaud à la faveur de brefs afflux d'air froid.

    Réponses

    Répondre à Claude Guignard

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  3. Guilhem, 12.09.2019, 10:24

    Est-ce que cela veut dire que tout est tombé en pluie? Car l'été a quand même été assez riche en précipitations.

    Y a t'il une couche de neige résiduelle? En effet, le diagramme est impressionnant, avec 275cm de neige au premier juin c'était un record.

    Réponses

    Répondre à Guilhem

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 12.09.2019, 12:12

      Oui tout est tombé sous forme de pluie ou alors de neige qui n’a pas tenu au sol. Il est également possible qu’une petite couche de neige soit tombée durant la journée et ait fondu avant la mesure du lendemain à 8 heures.

      Il y avait 272 cm de neige au sol le 1er juin. 177 cm le 15 juin. 68 cm le 1er juillet. Le 8 juillet a marqué la fin de l’enneigement hivernal.

  4. Miguel Borreguero, 12.09.2019, 10:07

    Il semble qu'il y ait une inflexion vers 1990. Peut-on la considérer comme significative? Et si oui, à quoi pourrait-on l'attribuer?

    Réponses

    Répondre à Miguel Borreguero

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 12.09.2019, 12:12

      Difficile de savoir exactement ce qui explique les étés peu enneigés du début des années 1990. Mais on peut voir qu’il y a eu plusieurs étés plutôt doux. L’été 1992 fut particulièrement sec, ce qui peut également expliquer les faibles chutes de neige.

  5. jojoski, 12.09.2019, 01:44

    merci pour votre réactivité, bravo ! Le passage de la normale 1981/2010 à la future 1991/ 2020 va être saisissant là .
    Aux personnes intéressées par le sujet -> Article : "Long-term snow and weather observations at Weissfluhjoch (2012 C.MARTY)" avec un recueil pour les totaux de juin à septembre en figure 6 jusqu'à 2010 .
    La moyenne de 44 cm 2010 / 2019 est en dessous des totaux de 1947 et 1949, , étés chauds des années 40, où les glaciers avaient bien souffert :
    1949 : 30/ 7 / 15 -> 52 cm (SLF) le mois de septembre suivant fut sec
    Je n'ai trouvé pas de détail de l'été caniculaire 1947 qui suivit la date de la plus précoce disparition du manteau mais le rapport SLF indique 0 en juin et en septembre, cela donnerait alors quand même environ 60 cm pour juillet août 1947 d'après cette figure de l'article de 2012 , donc pour ces deux mois là bien au dessus de ces dernières années.

    Réponses

    Répondre à jojoski

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  6. Fernex Serge, 11.09.2019, 20:40

    Même si ce n'est pas une grande surprise.... C'est désolant de lire ces chiffres... Implacables.... Restent des hivers parfois encore bien enneigés...

    Réponses

    Répondre à Fernex Serge

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  7. Michel DES, 11.09.2019, 19:45

    Il en va de même pour le Col du Grand Saint Bernard! À l’époque l’hospice enregistrait des chutes de neige en principe tous les mois de l’année. « Ah voilà la neige de juillet disaient les chanoines...!!! » Avec parfois même des fermetures temporaires de la route. Ce qui devient actuellement de plus en plus rare en période estivale. Avez-vous des mesures nivologiques estivales pour d’autres stations à différents endroits et à différentes altitudes?

    Réponses

    Répondre à Michel DES

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 12.09.2019, 12:14

      Oui, nous avons notamment des mesures au Grand Saint-Bernard (certaines années sont cependant manquantes). À cette station, il est tombé 16 cm cet été, mais 0 cm en 2018. Nous avons une longue série de mesures au Säntis, également à 2500 m. Pour cette station les valeurs sont relativement similaires à celles du Weissfluhjoch vu sa proximité géographique. Les autres stations de mesure de neige sont toutes situées à des altitudes plus basses, la variabilité d’une année à l’autre est donc plus importantes pour ces stations où la neige est de toute façon plus rare en été.