Une semaine caniculaire (mise à jour)

22 juillet 2019, 16 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

Comme expliqué dans le blog d'hier, des températures caniculaires sont attendues au Nord des Alpes dès mardi. Un avertissement de degré 3 a été émis pour une durée de 4 jours. Une baisse des températures samedi semble se confirmer.

Températures (en °C) prévues le mardi 22 juillet 2019 à 17 heures par le modèle COSMO-1. Source : MétéoSuisse - NinJo
Températures (en °C) prévues le mardi 22 juillet 2019 à 17 heures par le modèle COSMO-1. Source : MétéoSuisse - NinJo

Avertissement canicule

Bien que les températures soient déjà élevées en ce lundi, les seuils de canicule au Nord des Alpes ne seront que localement atteints. L'avertissement de degré 3 de canicule débute donc demain mardi à 12 heures et est valable jusqu’à vendredi 18 heures. Plus de détails dans le bulletin des dangers naturels.

Affichage aggrandi: Carte d'avertissement de canicule de degré 3.
Carte d'avertissement de canicule de degré 3.

Les températures maximales seront particulièrement élevées mercredi et jeudi (carte ci-dessous). Pour certaines stations, les températures maximales seront proches des records absolus de chaleur. Par exemple à Bâle (38.6°C le 13.08.2003), Sion (37.8°C le 07.07.2015) ou Kloten (37.1°C le 13.08.2003).

Affichage aggrandi: Températures maximales prévues pour le jeudi 25 juillet 2019.
Températures maximales prévues pour le jeudi 25 juillet 2019.
Source : MOSMIX (DWD) - MétéoSuisse - NinJo

Une baisse des températures pour le week-end

La baisse des températures pour samedi mentionnée dans le blog d'hier semble se confirmer. Le passage d’un talweg à l’ouest de la Suisse est toujours modélisé. Sur l’animation ci-dessous, on peut voir la progression de ce talweg et l’arrivée d’air plus frais par l’ouest entre vendredi et samedi.

Par rapport à hier, la fiabilité est meilleure avec l’arrivée samedi d’une masse d’air plus fraîche sur la majorité des scénarios du modèle IFS (graphique ci-dessous). Cependant, l’ampleur exact de cette baisse de température reste à confirmer.

Affichage aggrandi: Température à 850 hPa (~1500 m, en °C) au niveau de Genève pour la période du 22 au 31 juillet 2019. Les courbes représentent les différents scénarios du modèle IFS.
Température à 850 hPa (~1500 m, en °C) au niveau de Genève pour la période du 22 au 31 juillet 2019. Les courbes représentent les différents scénarios du modèle IFS.
Source : MétéoSuisse - ECMWF

Et des précipitations ?

L’instabilité sera en hausse vendredi avec l’arrivée du talweg, ce qui devrait permettre aux orages de se développer l’après-midi. Des précipitations pourraient également se produire durant la nuit ainsi que samedi. Cependant, les quantités et l’étendue de ces précipitations ne sont pas encore bien cernés et nous ne pouvons, pour l’instant, que rester vague sur un retour de la pluie pour la fin de la semaine. Les différents scénarios du modèles IFS ne s’accordent pas encore sur un chronologie et sur l’intensité des précipitations (graphique ci-dessous).

Affichage aggrandi: Précipitations (en mm) à Genève pour la période du 22 au 31 juillet 2019. Les courbes représentent les différents scénarios du modèles IFS.
Précipitations (en mm) à Genève pour la période du 22 au 31 juillet 2019. Les courbes représentent les différents scénarios du modèles IFS.
Source : MétéoSuisse - ECMWF

Commentaires (16)

  1. Frank Peter, 24.07.2019, 10:28

    Dites-voir (je sais que vous ne publierez pas mon commentaire, merci au censeur), plutôt que de nous asséner vos vérités sur le climat auquel nous aurons droit en 2050, vous ne voudriez pas bosser sur les modèles de prévisions à cour terme ? Entre hier soir et ce matin, vous êtes passés, pour Ascona, de 2 mm de précipitations à 47 mm pour dimanche prochain ! C’est assez amusant je dois dire (idem pour samedi ou presque d’ailleurs).

    1. MétéoSuisse, 24.07.2019, 11:04

      D’un point de vue météorologique, une prévision à 5 jours n’est pas du court terme, mais du moyen terme. Il est rare d’avoir une bonne fiabilité à cette échéance et la prévision peu parfois fortement varié d’un jour à l’autre. Les situations orageuses sont difficilement prévisibles et il est rarement possible de faire une prévision exact même à courte échéance. Dans ce genre de situations, des petits changement dans la synoptique peuvent avoir une grande influence sur le temps à un endroit précis. Vous pouvez également lire le blog du 5 juillet dernier pour mieux savoir comment interpréter le risque orageux : https://tinyurl.com/y4zo8glu

  2. Antoine Z., 23.07.2019, 14:34

    Sur la carte des dangers, il n'y a parfois pas de distinction entre les régions de plaine et de montagne. Par exemple, un avis de canicule a été émis pour la région Zinal mais ne concerne-t-il pas plus la partie nord de cette région (qui est en plaine) ? Faut-il redécouper la carte de Suisse ?

    1. MétéoSuisse, 23.07.2019, 14:53

      L’alerte canicule concerne les régions de plaine en dessous de 800 mètres. Zinal, Evolène, Verbier ou Crans-Montana ne sont donc pas concernés par cette alerte. Les régions d’avertissement sont un compromis entre plusieurs offices fédéraux et ce sont essentiellement les bassins hydrologiques qui ont été retenus. Du coup, il n’y a pas distinction entre la plaine et la montagne dans les Alpes.

  3. Virginie, 23.07.2019, 12:51

    Sommes nous en période de sécheresse ?

    1. MétéoSuisse, 23.07.2019, 13:13

      Si on prend la pluviométrie depuis le début de l’année, elle a été généralement déficitaire en Suisse romande et en Valais. Depuis le début du mois de juillet, la pluviométrie a été particulièrement faible. En surface, la végétation devient bien sèche. D’ailleurs, le danger d’incendie de forêt est de degré 3 sur la plupart des régions de la Suisse romande.

    2. Frank Peter, 24.07.2019, 00:22

      Et dans le reste de la Suisse ? Dans ma région, aucun déficit en eau. Plutôt que de faire peur, il faut le rappeler également !

    3. MétéoSuisse, 24.07.2019, 11:23

      Les précipitations sont déficitaires dans la plupart des régions de Suisse depuis le début de l’année, mais effectivement il y a des exceptions comme au Säntis ou à Davos.

  4. Fabien, 23.07.2019, 11:13

    Quand vous parlez de voiles d'altitudes,de ciel voilé, pourquoi ne mentionnez-vous jamais que ce sont chaque fois des trainées d'avions qui s'étalent jusqu'à former ces voiles?

    1. MétéoSuisse, 23.07.2019, 11:55

      On mentionne des voiles nuageux lorsque des nuages de type cirrus sont prévus. Il s’agit d’un nuage naturel. Mais comme ils se situent dans la tranche d’altitude où les avions volent et que l’air est humide, les traînées de condensation provoqué par les avions ont tendance à durer et même à s’étaler et peuvent parfois se confondre avec des cirrus. Le nouvel atlas des nuages de l’OMM a donné le nom de cirrus homogenitus pour les nuages qui forment les traînées de condensation. On trouvera plus d’informations sur les traînées de concentration sur le site de l’OFAC (Office fédéral de l’aviation civil)
      https://www.bazl.admin.ch/bazl/fr/home/politique/environnement/aviation-et-rechauffement-climatique/trainees-de-condensation.html

  5. Julien Lf, 22.07.2019, 21:55

    Merci! C’est intéressant!
    Puisqu’on parle de Talweg, faut-il considérer que « l’accalmie » sera de courte durée? De manière générale, quelle est l’évolution de la météo en présence d’un Talweg?

    1. MétéoSuisse, 23.07.2019, 07:48

      Lorsqu’un talweg est présent à proximité de la Suisse, le temps est généralement perturbé. A l’avant d’un talweg, l’air est chaud et humide. A l’arrière d’un talweg, il y a toujours la présence d’air plus froid. Tout dépend ensuite comment évolue le talweg. S’il ne fait que passer dans un courant d’ouest, le retour du soleil à l’arrière du talweg peut être très rapide. En revanche, si le talweg traîne pendant 2-3 jours au-dessus des Alpes, le temps peut être gris, pluvieux et frais au cours de cette période.

  6. Claude Guignard, 22.07.2019, 18:51

    Il est encore bien trop tôt pour émettre des prévisions quant aux precipitations éventuelles de fin de semaine. Vous l'avez relevé. Rien ne laisse cependant penser en ce moment qu'elles pourraient, pour Genève, combler le déficit mensuel actuel. D'autant moins que rapidement un temps stable semble vouloir se réinstaller.

  7. Fernex Serge, 22.07.2019, 17:26

    Et en avant pour la deuxième de la série.. Certains modèles montrent une troisième.... Ça se confirme ?? Très sale temps pour l'environnement...

    1. MétéoSuisse, 23.07.2019, 07:44

      Après un répit ce week-end, les températures pourraient bien repartir à la hausse la semaine prochaine. D’ailleurs, la prévision mensuelle indique une probabilité supérieure à 90% d’avoir des températures au-dessus de la normale pour la semaine du 29 juillet au 4 août.
      https://www.meteosuisse.admin.ch/home/meteo/previsions/prevision-mensuelle.html?filters=T2_CHS_week1
      Mais tout cela demande encore une confirmation.

  8. Paupau, 22.07.2019, 15:51

    Deja pas mal chaud aujourd’hui....🥵 Merci pour toutes ces infos toujours intéressantes