Un bel orage traverse la Suisse

7 juillet 2019, 14 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

Ce samedi 6 juillet, un gros orage a traversé la Suisse, occasionnant de fortes rafales de vent, probablement également de la grêle par endroits.

Nuage de type arcus, sous un cumulonimbus. Photo : P. Balestra
Nuage de type arcus, sous un cumulonimbus. Photo : P. Balestra

Un courant du sud-ouest très instable

La Suisse était sous l'influence d'un courant du sud-ouest chaud et instable, où les cellules orageuses se formaient sur la France, puis dérivaient en direction du pays. Certains orages ont pris une ampleur impressionnante, comme celui qui a abordé la région genevoise vers 12h30. On le voit ici photographié depuis notre poste d'observation en bordure de la piste de l'aéroport de Genève. Son aspect effrayant nous a valu un certain nombre d'appels inquiets, d'autant plus que nombre de manifestations, festivals, pic-nics géants et autres mariages, avaient lieu ce jour-là.

Presque toute la Suisse a été touchée

Comme on le voit sur cette animation radar, l'orage a ensuite touché l'ensemble du bassin lémanique, puis le Plateau et les Préalpes jusqu'aux Grisons. On note les variations d'intensité, les couleurs les plus chaudes, jaune, orange, rouge marquant les plus fortes intensités de pluie, voire la grêle.On note que la Suisse centrale a vu des échos particulièrement intenses, ce qui se vérifiera plus tard par l'enregistrement de très fortes rafales de vent.

Des vents tempétueux

Affichage aggrandi: Vitesse du vent (km/h) maximale de la journée (en rouge), direction et, chiffre en noir, heure (UTC) à laquelle cette vitesse a été mesurée. Samedi 6 juillet 2019, source MétéoSuisse
Vitesse du vent (km/h) maximale de la journée (en rouge), direction et, chiffre en noir, heure (UTC) à laquelle cette vitesse a été mesurée. Samedi 6 juillet 2019, source MétéoSuisse

On relève souvent 70 à 80 km/h au passage de cet orage. A noter 135 km/h à Lucerne, où des observations de grêle ont également été rapportées, 162 km/h au sommet du Pilate ou, en Suisse romande, 111 km/h à Oron.

A Lucerne, il s'agit de la 3ème valeur de vent maximale depuis le début des mesures, le record de 142 km/h ayant été relevé lors du passage de Lothar.

Commentaires (14)

  1. Alain L., 08.07.2019, 08:28

    Sur l’animation radar que vous présentez ici, la queue de cette cellule orageuse passe au dessus du canton de Genève et pourtant, comme mentionné, il ne s’est pas, ou presque pas, produit de précipitations. Comme l’expliquez-vous? Les échos radar au dessus de Genève étaient-ils des virga?

    1. MétéoSuisse, 09.07.2019, 07:53

      L’orage s’étant déplacé plutôt rapidement, il n’a pas eu le temps de déverser de grandes quantités de pluie : 12.3 mm à La Dôle, 5.1 mm à Nyon, 2.8 mm à Sauverny et 0.3 mm à Genève-Cointrin. L’orage est passé juste au nord de Genève. Lorsque les intensités sont fortes, il y peu de précipitations qui s’évapore et le radar « voit » généralement juste. Sur l’animation présentée, les couleurs les plus vives ne passent pas au-dessus de Genève.

  2. La Grande, 08.07.2019, 05:58

    Nous étions en manifestation en plein air. Rencontre de Vieux Tracteurs à Oberwil Im Simmenthal,Au Rossberg. Nous avons ramassés l'orage en plein front. Nous nous sommes pas trop inquiétés,puis l'application d'orages,nous a avertis qu'il était à 5km.... J'aime autant dire que l'on a bâché illico presto!!! On s'est ramassés 1 première bourrasque, c'était impressionnant !!! Et contents de s'être mis ensuite à l'abri sous la cantine!
    Les orages sont venus plusieurs fois nous trouver....

  3. Jacques, 07.07.2019, 22:50

    Bonjour,

    C'est toujours intéressant et utile de pouvoir suivre ces événements grâce aux radars. Malheureusement, les radars suisses font un peu d'ethnocentrisme et pour cause. Ensuite, je n'ai pas trouvé de solution très satisfaisante pour suivre ces phénomènes dans les pays voisins. Est-ce que quelqu'un pourrait me transmettre des liens pour les animations radars sur le continent européen ? Un grand merci à tous ceux qui pourraient m'aider.

    1. MétéoSuisse, 09.07.2019, 08:02

      Sur le site internet de meteociel.fr, de nombreux modèles sont à disposition. On trouve aussi des observations et également des images radar (importés d’autres sites internet) pour la France et pour l’Europe.
      http://www.meteociel.fr/observations-meteo/radar.php
      Des images radar sont également disponibles sur les sites internet des services météorologiques nationaux (dwd.de pour l’Allemagne, meteo.fr pour la France).

  4. Tormentas CK, 07.07.2019, 21:28

    Magnifique orages j'ai fait de beau nocturne le 07/07 a 1h30 du matin un orages arrivait depuis côté ouest depuis Prangins vd

  5. steven, 07.07.2019, 20:44

    Un bel orage que j'ai admiré sur le lac Léman au large d'Aubonne. Le relevé des vitesses de vent à la station de Saint-Prex nous montre un vent moyen de 20 Km/h avec des rafales à 80. Sur le lac, la visibilité était réduite par les embruns. Selon l'échelle de Beaufort, cela correspond à une vitesse de vent (moyen) supérieure à 41 nœuds. Y a-t-il une différence de vitesse entre celle mesurée à la station à terre et celle que l'on peut observer sur un plan d'eau ?
    Merci pour votre réponse,
    Stevens

    1. MétéoSuisse, 09.07.2019, 07:41

      Le vent souffle généralement plus fortement sur le lac que sur la terre, car la friction est moins importante. Attention, l’échelle de Beaufort s’applique pour la vitesse moyenne du vent sur une durée de 10 minutes pas pour les rafales. A Saint-Prex, le vent est monté jusqu’à 6 Bf. Mais sur le lac, le vent a pu temporairement grimper jusqu’à 7 à 8 Bf.

  6. Patricia Perrenoud, 07.07.2019, 19:11

    Impressionnant, surtout que des déviations à Versoix envoyaient les automobilistes au Nord. Trouillonne, j’ai moyennement apprécié m’approcher de la cellule et de l’Arcus qui nous parle de la force des vents... Finalement évité, pris trois gouttes.... Vive le train!

  7. Pascal_fr_39, 07.07.2019, 17:46

    Je le suivais aussi de près de mon côté, et cette cellule était déjà visible de très bonne heure le matin entre Bordeaux et Limoges. 5 heures plus tard, elle atteint le pied du Jura occidental (10 à 15 mm de pluie et de fortes rafales), puis en 4 heures traverse totalement la Suisse. Il me semble qu'il est rare qu'une cellule isolée et non frontale, (à priori selon moi, mais vous confirmerez ou infirmerez), ait une durée de vie si longue, soit de l'Aquitaine à l'Autriche.

    1. MétéoSuisse, 07.07.2019, 18:48

      Cela arrive de temps en temps. Le 15 juin dernier, les orages ont également eu une durée de vie longue, mais en se déplaçant du sud-ouest vers le nord-est.

  8. Claude Guignard, 07.07.2019, 16:21

    Le "bel orage" qui a traversé hier à 13 h locales la Suisse met en relief d'une part l'imprévisibilité des phénomènes orageux. Le matin aucun orage n'était prévu à la mi-journée et pourtant.... Et d'autre part leur caractère capricieux et enfin leur appréciation inexacte.Si la vue du Jura depuis Genève était bien celle que nous montre votre photo nous ne nous sommes cependant pas alarmés bien que tenant un stand en plein air. L'écho radar que nous examinions en permanence montrait que l'orage allait passer et finalement passait effectivement à côté du canton de Genève. Excellente information. . Et de fait il n'a pas plu. A Cointrin, au plus proche de l'orage, il est tombé 0,2 mm. Le souffle d'air ne nous a même pas atteint. Sur votre animation radar le bord sud de la cellule orageuse semble survoler le canton de Genève. Cela n'a pas été le cas. L'ensemble du canton est demeuré hors de sa trajectoire pluvieuse et seule la partie nord a été balayée par le vent. Le sec se poursuit...

  9. Jeanneret, 07.07.2019, 15:49

    Et pourquoi à Geneve on n'a rien vu de cet orage ?!'

    1. MétéoSuisse, 07.07.2019, 17:16

      La photo a tout de même de même été prise depuis l’aéroport de Genève. Mais il est vrai que le cœur de l’orage est juste passé un peu plus au nord que le canton de Genève.