Températures très élevées en début de semaine prochaine

19 juin 2019, 11 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

Les modèles numériques de prévision météorologique prévoient des températures très élevées la semaine prochaine. Comment se protéger de la chaleur et réduire son impact sur le corps.

source : https://pixabay.com/fr/vectors/canicule-chaud-soleil-m%C3%A9chant-1531243/
source : https://pixabay.com/fr/vectors/canicule-chaud-soleil-m%C3%A9chant-1531243/

La prévision

Affichage aggrandi: Température à 850 hPa (environ 1500 m) pour la période du mardi 18 au vendredi 28 juin.
Température à 850 hPa (environ 1500 m) pour la période du mardi 18 au vendredi 28 juin.
MétéoSuisse/ECMWF

De lundi 24 juin au mercredi 26 juin, les modèles prévoient des températures supérieures à 33-35°. Les températures de la journée de lundi auront probablement de la peine à atteindre le seuil de 33° mais pour mardi et mercredi, c'est presque certain. Pour mercredi, quelques modèles montrent le passage d'un front froid probablement précédé d'un épisode orageux. Dans ce cas, cet épisode de températures élevées a de fortes chances de se terminer rapidement (comme le montre la ligne rouge en traitillé). Cependant, la majorité des modèles montrent la persistance des températures nettement supérieures aux normes (ligne rouge continue).

Le graphique ci-dessus montre la tendance de l'évolution de la température à 850 hPa (environ 1500 m). Cette température en air libre (sans influence du sol) peut être ramenée au niveau du Plateau en ajoutant un facteur empirique de 10 à 14° environ en fonction de l'ensoleillement, de l'humidité et de la présence ou non de vent.

Commentaires (11)

  1. Bastien Mamie, 20.06.2019, 10:42

    Et nous ne sommes qu'en juin... que nous réserve encore
    le réchauffement climatique pour les mois de juillet et d'août ?

  2. Frank Peter, 20.06.2019, 09:53

    Deux ou trois jours chaud, on devrait s’en remettre. Jusqu’à maintenant, j’ai plutôt eu l’impression que le printemps a été pourri ! Et ce début d’été également !

    1. Laura, 20.06.2019, 20:06

      non, c’est au contraire pas si commun en juin, car ne sera pas “2-3 jours chaud” mais bien un épisode caniculaire. Et non, à la longue on ne va pas s’en remettre...

  3. Laurent, 20.06.2019, 00:40

    Merci pour cette prévision bien à l'avance et ces rappels forts utiles des principes de précaution à suivre, qui plus est pour les enfants et les personnes âgées.

  4. Angela, 19.06.2019, 18:30

    Les étés « normaux » sont définitivement terminés... merci pour ces informations en espérant que cette canicule ne durera pas (j’ai vu des prévisions pour vendredi, samedi et dimanche prochain avec une température avoisinant les 37 degrés ???)

  5. Marie-Anne du Jura, 19.06.2019, 16:31

    Merci de vos remarquables prévisions et de votre empressement à garantir notre santé.
    J'apprécie énormément de pourvoir compter sur vous!

  6. Chris, 19.06.2019, 15:21

    "De lundi 24 juin au mercredi 26 juin, les modèles prévoient des températures supérieures à 33-35". parlez-vous de toute la Suisse ou la Suisse Romandie?

    1. MétéoSuisse, 20.06.2019, 11:41

      Il s’agit de toutes les régions de plaine de la Suisse.

  7. Loi, 19.06.2019, 15:15

    Je vous remercie pour vos conseils afin de se protéger de la chaleur. Mais lorsque l'appartement est sous le toit (mal isolé) quels sont vos conseils. Merci d'avance

    1. MétéoSuisse, 20.06.2019, 11:44

      Vous trouverez également une liste de conseils sur notre site internet :
      https://www.meteosuisse.admin.ch/home/meteo/dangers/recommandations-generales-sur-le-comportement-a-adopter/canicule.html
      A noter que l’on trouve également le conseil suivant chez nos confrères de Météo-France : «évitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée...)».

  8. François Bocherens, 19.06.2019, 15:15

    Les étés se suivent et se ressemblent. Le mois de juin n'est pas encore fini que déjà une période caniculaire sévère se profile. Dans les années 70 et 80, il était extrêmement rare de dépasser 30 degrés en juin ! Selon certains modèles, les températures en plaine pourraient allègrement dépasser 35 degrés, voire atteindre des records. Un signe très concret du réchauffement climatique.