Bilan d'un coup de froid annoncé

6 mai 2019, 7 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

Le passage d’un front froid entre samedi et dimanche a comme prévu donné des chutes de neige à basse altitude et une importante baisse des températures. Localement des records de température minimale et de neige fraîche ont été mesurés.

Ambiance hivernale le dimanche 5 mai 2019 à Hirzel dans le canton de Zürich. Photo : Daniel Gerstgrasser
Ambiance hivernale le dimanche 5 mai 2019 à Hirzel dans le canton de Zürich. Photo : Daniel Gerstgrasser

Records de neige à basse altitude

Affichage aggrandi: Neige fraîche mesurée (en cm) le dimanche 5 mai 2019.
Neige fraîche mesurée (en cm) le dimanche 5 mai 2019.
Source : MétéoSuisse

Après les chutes de neige de la nuit, des records ont été mesurés dimanche matin. Il est tombé 4 cm à Berne. Les dernières chutes de neige à cette époque de l’année remontent au 1er mai 1945 avec 1 cm. Les 19 cm à Saint-Gall effacent le précédent record de 12 cm du 7 mai 1957.

Affichage aggrandi: Neige fraîche mesurée (en cm) le dimanche 5 mai 2019.
Neige fraîche mesurée (en cm) le dimanche 5 mai 2019.
Source : MétéoSuisse

À la Chaux-de-Fonds, avec 9 cm, il s’agit de la cinquième valeur la plus élevée pour un mois de mai.

Nuit froide

Affichage aggrandi: Températures minimales mesurées (à 2 m, en °C) la nuit du 5 au 6 mai 2019.
Températures minimales mesurées (à 2 m, en °C) la nuit du 5 au 6 mai 2019.
Source : MétéoSuisse

Les températures mesurées ce week-end ont été particulièrement froides en montagne avec deux nouveaux records pour un mois de mai. Il a fait -9.0° au Moléson (précèdent record, -8.7° le 5 mai 1991) et -6.8° au Chasseral (précédent record, -6.3 le 4 mai 1991). En plaine, les températures sont descendues particulièrement bas la nuit dernière, là où le ciel était dégagé. Des records mensuels ont également été battus, il a fait -0.8° à Aigle (précèdent record, -0.3° le 1er mai 1989) et -1.6° à Fahy (précèdent record, -1.0° le 4 mai 1985). Ces stations ont des séries de mesures relativement courtes ayant débuté en 1981 ou 1983.

Encore une nuit froide en vue

Le ciel sera dégagé la nuit prochaine, ce qui permettrait à nouveau aux températures de descendre. Un avis de gel au sol a été émis pour les régions de plaine.

Commentaires (7)

  1. R. Walt, 06.05.2019, 20:43

    Bonjour,
    Lors du passage de ce front, il y a eu un fort coup de Joran sur le pied du Jura, en particulier dans sur la région de Neuchâtel.
    Ce coup de vent semblait très probable en regardant les animations des précipitations et même du vent. Pour quelle raison n’avez-vous pas émis un avertissement de coup de vent?

    Meilleures salutations et merci pour vos blogs extrêmement intéressants.

    1. MétéoSuisse, 07.05.2019, 08:01

      Un avis de vent de degré 2 (rafales entre 70 et 90 km/h) avait été envoyé samedi 4 mai à 9h15 pour le Littoral neuchâtelois (et d’autres régions du Plateau aussi) avec une validité entre 12h00 et 20h00. L’avis figurait en jaune sur la carte des dangers. Finalement, le vent à Neuchâtel a soufflé jusqu’à 67 km/h samedi vers 19h20.

  2. Pascal_fr_39, 06.05.2019, 20:42

    Image impressionnante de ce tronc crépi par le blizard déferlant en direct du pôle nord, de ses branches couvertes de feuilles petrifiėes, de même que les valeurs mesurées à l'est de la Suisse. Cela révèle la puissance de cette descente polaire. Côté occidental du Jura, de la neige en plaine, à Besançon, ou Lons le Saunier samedi soir, 1cm à 500m, et sur le haut-Jura, les 5 cm restent loin des 37 à 1150m le 8 mai 2004, ou des 30 à 40 cm les 24-25 mai 1983. La Cure ou La Givrine ont alors sans doute connu les mêmes quantités.

    1. MétéoSuisse, 07.05.2019, 07:53

      A La Cure (1185 m), on a effectivement mesuré 30 cm de neige le 25 mai 1983. A La Dôle (1670 m), la couche de neige a atteint 55 cm le 26 mai 1983.

  3. Claude Guignard, 06.05.2019, 17:26

    De la neige en mai ce n'est pas très grave si elle se limite à quelques centimètres. Par contre c'est le froid qui l'accompagne, aggravé par les nuits claires, qui pose problème. Curieusement la forte bise qui souffle la journée, qui pourrait brasser l'air et ainsi éviter les gels en plaine, s'essouffle en début de soirée et tombe complètement pendant la nuit.
    Comme d'habitude les gels nocturnes sont particulièrement capricieux et imprévisibles et ils se manifestent surtout aux endroits exposés.
    Mais malgré tout, un retour de froid début mai tel que celui de cette année, n'est pas courant.Il n'est pas surprenant que des records soient tombés. Espérons qu'il n'y aura pas de "remake".

  4. Laurent Ducommun, 06.05.2019, 16:08

    Merici toujours pour ces infos si intéressantes. Pourriez-vous faire svp ces prochains jours un article sur les Saints de glace (11 au 15 mai) ? Ce retour du froid en Europe centrale est une réalité régulière au printemps, (comme à l'inverse l'est l'été de la Saint-Martin an automne); Max Bouët dans son remarquable ouvrage de 1972 "Climat et météorologie de la Suisse romande" explique bien, en page 39-41, de quoi il s'agit. Mais j'ai de la peine à expliquer à mes proches que cette ou ces remises printanières sont fréquentes, mais n'ont jamais lieu à date fixe !; c'est sûr qu'au mois de mai, elles sont particulièrement craintes, avec raison, à la campagne.

    1. MétéoSuisse, 06.05.2019, 16:19

      Nous ne pouvons pas vous garantir qu’il y aura un blog sur les Saints de glace, par contre il existe une page à ce sujet sur notre site internet :

      https://www.meteosuisse.admin.ch/home/climat/climat-de-la-suisse/informations-saisonnieres/les-saints-de-glace.html?query=saints+de+glace&pageIndex=0&tab=search_tab