La température moyenne annuelle suisse en animation

11 avril 2019, 15 Commentaire(s)
Thèmes: Climat

La température en Suisse a nettement augmenté au cours des 155 dernières années. L’évolution de la température moyenne annuelle suisse est montrée sous forme d’animation.

 

 

Phase très froide vers 1890, chaude dans les années 1940

Depuis le début des mesures en 1864 jusqu'aux années 1930, la température moyenne annuelle en Suisse s’est située entre un peu moins de 3 °C et 5 °C environ. L'année la plus froide a été celle de 1879 avec une température de 2,8 °C. Cinq années froides ont suivi entre 1887 et 1891 (3,0 à 3,2 °C). 1871 a aussi été une année très froide avec 3,1 °C. Jusqu'en 1940, les années les plus chaudes ont d'abord été 1868 et 1911 avec près de 4,8 °C, puis 1920 et 1921 avec 5,1 °C, respectivement 5,2°C. L’année 1934 a été tout aussi chaude avec 5,1 °C. Des températures encore plus élevées ont été atteintes dans les années 1940, en particulier en 1943 et de 1947 à 1949 avec 5,3 à 5,6 °C. Dans les années 1950 jusqu'au début des années 1980, une phase plus froide a suivi, avec des températures souvent comprises entre 4 et 5 °C. L’année 1956 a été très froide (3,1 °C), mais les années 1961 (5,5 °C), 1959, 1982 et 1983 avec 5,2 °C, respectivement 5,3 °C, ont été relativement chaudes.

Très chaud depuis 1988, beaucoup de nouveaux records de chaleur

A quelques exceptions près, les années à partir de 1988 ont été très chaudes (températures moyennes annuelles de près de 5 à 6 °C). L’année 1989 a remplacé 1947 en tant que détenteur du record avec 5,8 °C et 1994 a atteint un nouveau record clair avec 6,4 °C. L'année 2011 a battu le record de 1994 avec 6,6 °C. L'année 2015 a atteint une valeur encore légèrement supérieure avec 6,7°C, mais la différence statistique entre 2011 et 2015 n’est pas considérée comme significative. En 2018, la température a été de 6,9 °C et 2018 a ainsi clairement pris la première place du classement de l'année la plus chaude depuis le début des mesures en 1864.

Que nous réserve l’avenir ?

La Suisse va continuer à se réchauffer à l'avenir. C'est ce que montrent les nouveaux scénarios climatiques pour la Suisse. L'année 2018 - avec son extrême sécheresse et sa chaleur dont beaucoup parmi nous se souviennent encore - est un exemple frappant. Avec une protection climatique conséquente, 2018 devrait être un bon exemple d'une année relativement normale pour le reste du siècle. En revanche, sans protection climatique, même les années "les plus froides" après 2060 seront probablement nettement plus chaudes qu'en 2018, et d'ici la fin du siècle, les années les plus chaudes seront de plusieurs degrés plus chaudes qu'en 2018. Selon le rapport de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) intitulé "Risques et opportunités liés au climat - Une synthèse à l’échelle de la Suisse", cet état de fait est associé à beaucoup plus de risques que d'opportunités pour la Suisse.

Informations supplémentaires

Changement climatique Suisse

Scénarios climatiques

Risques et opportunités liés au climat – Une synthèse à l’échelle de la Suisse

Température moyenne suisse

 

Sélection d’articles de blog

Changements climatiques en Suisse : ce que l’on sait et ce qui reste ouvert

Année 2018 la plus chaude

2018: année la plus chaude depuis le début des mesures avec une canicule estivale et une sécheresse sur plusieurs mois

Commentaires (15)

  1. vuilleumier, 21.05.2019, 22:00

    Où peut-on trouver des données de température journalières pour une station (par exemple le Gotthard, la ville de Neuchâtel,...) durant le dernier siècle ?

    1. MétéoSuisse, 23.05.2019, 08:22

      Des températures mensuelles homogénéisées sont disponibles pour 14 stations sur cette page internet : https://www.meteosuisse.admin.ch/home/climat/le-climat-suisse-en-detail/donnees-homogeneisees-depuis-1864.html?region=Tableau . Toutefois, la station de Neuchâtel n’y figure pas.
      Pour obtenir des valeurs journalières, il faut les commander au service de climatologie. Il est aussi possible de les consulter en téléchargeant les Annales de MétéoSuisse de chaque année : https://www.meteosuisse.admin.ch/home/climat/climat-de-la-suisse/rapports-climatiques/les-archives-meteorologiques-suisses.html

  2. Nathalie, 19.04.2019, 22:14

    Cette animation est très bien faite, bravo. On se rend mieux compte de l'accélération, donc de l'ampleur du désastre.

  3. Éveil, 18.04.2019, 14:30

    Que sous-entendez vous par « protection climatique ». Serait-ce par hasard en rapport avec le terme « geo-engineering » qui apparaît sur le schéma de l’article suivant celui-ci ?

    1. MétéoSuisse, 18.04.2019, 21:57

      Par « protection climatique », on entend par là le respect des Accord de Paris en limitant la hausse des températures mondiales à moins de 2 degrés et si possible à 1.5 degrés par rapport à la période préindustrielle. Sans « protection climatique », il s’agit du modèle « business as usual », sans limitation des émissions de gaz à effet de serre.

  4. Daniel, 15.04.2019, 14:28

    Super! Merci! Est que vous avez aussi la variante comme un graphique?

    1. MétéoSuisse, 15.04.2019, 17:27

      Le graphique plus classique de l’évolution de la température moyenne en Suisse est disponible sur cette page :
      https://www.meteosuisse.admin.ch/home/climat/changement-climatique-suisse/evolution-de-la-temperature-et-des-precipitations.html

  5. Pascal Vittoz, 15.04.2019, 13:11

    Très sympathique animation et tout à fait parlante. Avez-vous pensé à y ajouter des sons en répartissant le gradient de température sur un clavier de piano ? Certainement très dissonant mais le côté entêtant des aigus à la fin pourrait rajouter une intéressante dimension sonore.
    Merci pour toutes ces excellentes chroniques.

  6. Louis Pache, 14.04.2019, 10:46

    Superbe infographie, explication fulgurante par l'image.
    Bravo !

  7. Robert HAHN, 13.04.2019, 09:31

    Merci Métèosuisse, face à vos efforts très intéressant d’explications très intéressantes et fortement positives.

  8. Claude Guignard, 11.04.2019, 23:20

    Intéressant de regarder cette animation très originale. Une fois de plus on voit que les années chaudes succèdent aux années chaudes à un rythme croissant. De toute manière il en faudra encore bien davantage pour convaincre les climatosceptiques. N'y a-r-il pas des gens qui sont toujours convaincus que la Terre est plate ? On peut discuter éventuellement sur ses causes mais nier l'existence d'un réchauffement climatique n'est plus possible.

  9. B Schmidt, 11.04.2019, 22:10

    Merci pour cette très jolie représentation, parlante pour ce siècle et demie. Si les mesures existaient, ce serait sympathique d'avoir une représentation tout aussi parlante pour ces 20 derniers siècles, histoire de situer tout ça dans un contexte historique.
    Sauriez-vous nous expliquer à la fois simplement et concrètement comment se calcule la température moyenne annuelle pour un pays aussi complexe que la Suisse ?

    1. MétéoSuisse, 13.04.2019, 21:20

      Une page internet explique comment est calculée la température moyenne suisse.
      https://www.meteosuisse.admin.ch/home/climat/le-climat-suisse-en-detail/temperature-moyenne-suisse.html
      Vous pouvez aussi cliquer sur « température moyenne suisse », lien proposé dans ce blog, dans les informations supplémentaires.

  10. Pascal_fr_39, 11.04.2019, 21:51

    Ou quand les mesures confirment les modélisations et projections climatiques effectuées déjà à la fin du siècle dernier, et n'en déplaisent aux adeptes de la théorie du complot, il suffit d'ouvrir l'oeil (enneigement hivernal, allures des glaciers) pour ressentir in situ la déflagration à venir.

  11. Krys Saas-Fee, 11.04.2019, 18:03

    C'est tout simplement parlant! suffit de lancer 2-3x l'animation et on comprend de suite les mini tendances, cela corrobore ma lecture actuelle "8000ans d'histoire des glaciers du Haut-Valais", surtout la partie depuis 1850, on voit les accélération et décélération de fonte probablement corrélé aux successions de phases climatiques fraiches/chaudes, avec un certain effet retard certes mais cela semble jouer.

    Merci pour ce petit partage climatique.
    Encore une fois ce blog est des plus instructifs