Calendrier de l’Avent

6 décembre 2019, 12 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

Chères lectrices et chers lecteurs, bienvenue dans le calendrier de l’Avent de MétéoSuisse. Cette année, le thème de notre calendrier est centré sur nos stations de mesure. Nous présenterons chaque jour un lieu de mesure différent : stations de mesure entièrement automatiques, radars météorologiques, etc… accompagnés d’explications techniques ou de curiosité rencontrée par nos collaborateurs.

En 1817, à l’initiative de Marc-August Pictet, alors directeur de l’Observatoire de Genève, des mesures météorologiques sont effectuées à l’Hospice du Grand-Saint-Bernard. Il avait remarqué que pour comprendre les différents processus dans l’atmosphère, il était également nécessaire de prendre des mesures à partir des couches supérieures de l’atmosphère. Les conditions extrêmes sur le site de mesure ont été un défi dès le départ. Les appareils de mesure de la température, de l’humidité et des précipitations devaient être installés devant les étages supérieurs de l’hospice afin qu’ils puissent être atteints même dans plusieurs mètres de neige et être lus plusieurs fois par jour. Les appareils doivent également pouvoir résister aux tempêtes les plus extrêmes. Lors de la tempête « Viviane » du 27 février 1990, la rafale la plus forte jamais mesurée en Suisse a été enregistrée à 268 km/h au Grand-Saint-Bernard.

Affichage aggrandi: Température moyenne annuelle au Col du Grand-Saint-Bernard de 1818 à 2016. La courbe rouge indique moyenne glissante sur 20 ans.
Température moyenne annuelle au Col du Grand-Saint-Bernard de 1818 à 2016. La courbe rouge indique moyenne glissante sur 20 ans.
MétéoSuisse

Les 200 ans de la station de mesure du col du Grand-Saint-Bernard (GSB)  ont été célébrés en 2017. Elle est par la même occasion devenue la première Centennial Observing Station de l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM). Par ce label, l’OMM souhaite souligner l’importance des stations de mesure anciennes et importantes qui existent depuis au moins 100 ans et soutenir leur sauvegarde durable. La deuxième Centennial Observing Station de Suisse est celle du Säntis, qui est également présentée dans ce calendrier de l’Avent

05.12.2019 – Nous mesurons également la météo dans le Parc National Suisse

Un peu en contrebas du col de l'Ofen (Ofenpass en allemand, pass dal Fuorn en romanche), située dans le parc national suisse, notre station météorologique de Buffalora, placée directement sur la route du col, est difficile à manquer.

Les températures les plus basses de Suisse y sont régulièrement mesurées. La raison en est la forme du terrain autour de la station : l'Alp Buffalora forme une vaste arène où les deux ruisseaux de montagne Aua da Murtaröl et Ova dal Fuorn, qui se jettent ensuite dans l'Inn, fusionnent. Juste en dessous de la station, la vallée se rétrécit et l'air froid formé localement s'accumule lorsque les conditions météorologiques sont favorables.

Des conditions favorables signifient l’absence de vent et un ciel dégagé. Buffalora profite ici de sa situation au cœur des Alpes, entre la Basse-Engadine et le Val Müstair : protégée par les hautes montagnes, les perturbations n'atteignent généralement Buffalora que sous une forme affaiblie. Les précipitations annuelles moyennes ne sont que de 793 mm, malgré une altitude de près de 2000 mètres. Buffalora est également une des stations les moins ventilées à cette altitude.

Il n'est donc pas surprenant qu'une moyenne de 252 jours de gel (minimum < 0 °C) par an soit enregistrée ici au cours de la période 1981-2010, similaire au nombre enregistré au Weissfluhjoch ou au Piz Martegnas, stations pourtant situées 700 mètres plus haut en altitude.

Mais ce n’est pas ici que la valeur la plus basse jamais mesurée dans notre réseau de mesure a été relevée : La Brévine détient ce record avec une valeur de -41,8 °C mesurée le 12.01.1987. Le 06.01.2019, Buffalora n’a mesuré "que" -36,7 °C.

4.12.19 – Le temps en hauteur

Affichage aggrandi: Illustration 1 : la station de mesure du Jungfraujoch (JUN) avec le Sphinx. La station de mesure la plus élevée de Suisse.
Illustration 1 : la station de mesure du Jungfraujoch (JUN) avec le Sphinx. La station de mesure la plus élevée de Suisse.

L’attraction touristique la plus appréciée de Suisse est avec ses 3500 m également la plus haute station automatique de Suisse. Des conditions météorologiques extrêmes y sévissent souvent, les instruments sont parfois complétement gelés ou enneigés (voir photo). C’est également l’endroit le plus froid de Suisse, avec -7,2°C il s’agit de la température moyenne annuelle la plus basse mesurée en Suisse. À ne pas confondre avec l’endroit le plus froid de Suisse où la température la plus froide absolue a été mesurée. Vous en apprendrez davantage plus tard dans ce calendrier de l’Avent.

Des conditions météorologiques extrêmes

Sable du Sahara au-dessus de la Suisse – l’observation de l’atmosphère « pure »

La station de recherche de haute altitude du Jungfraujoch (JUN) revêt une importance particulière pour la recherche sur la composition de l’atmosphère en dehors de la couche limite polluée en raison de sa situation. Elle fait par conséquent partie des 31 stations de mesure du réseau mondial de Veille de l’Atmosphère Globale (VAG)  de l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM). Ce réseau de mesure se concentre sur la mesure et la surveillance de l’ozone, du CO2, du rayonnement et des aérosols. MétéoSuisse a également participé au développement d’une nouvelle méthode opérationnelle pour détecter l’apparition de poussière du Sahara à résolution horaire. Cela permettra d’étudier la fréquence des événements sahariens dans les Alpes. Le dernier événement a eu lieu le 12 novembre 2019.

Le Jungfraujoch fait également partie du réseau manuel d’observation et de mesure

Affichage aggrandi: Illustration 4 : le couple Käser (sur la photo) gère la station de mesure du Jungfraujoch en alternance avec le couple Fischer.
Illustration 4 : le couple Käser (sur la photo) gère la station de mesure du Jungfraujoch en alternance avec le couple Fischer.

Le Jungfraujoch fait également partie du réseau manuel d’observation et de mesure. Par alternance, les couples Käser et Fischer doivent sortir pour observer notamment le temps sensible, la couverture nuageuse, les types de nuages, la visibilité et ensuite transmettre ces informations à MétéoSuisse, ceci cinq fois par jour. La télévision Suisse alémanique SRF a suivi le couple Käser dans leur travail. Vous pouvez regarder ce reportage en ligne (en suisse allemand).

03.12.2019 - Station de mesure de pollen Lausanne (PLS)

Affichage aggrandi: Station de mesure de pollen Lausanne
Station de mesure de pollen Lausanne

Avec une vue spectaculaire sur le lac Léman, trône le piège à pollen volumétrique sur un toit à 50 mètres au-dessus des rues de Lausanne. Il fait partie du réseau de mesure de pollen de MétéoSuisse.

Les concentrations de 48 pollens différents sont mesurées sur chacune des 14 stations. Chacune des stations de mesure est équipée d'un capteur volumétrique de type Hirst. Ce capteur aspire dix litres d'air par minute à travers une ouverture de 14 x 2 mm à l'aide d'une pompe. Derrière la fente d'aspiration tourne en 7 jours un cylindre recouvert d'une bande plastique enduite de silicone. Le pollen, de même que les autres particules présentes dans l’air, est projeté sur la bande et y reste collé. Chaque semaine, le cylindre est envoyé au centre d'analyse situé à Payerne. La bande y est découpée et montée en 7 préparations journalières : les pollens sont alors déterminés et comptés sous le microscope et les concentrations par mètre cube d’air calculées. Hormis le pollen, d'autres particules organiques telles que des spores de champignons, ainsi que diverses particules inorganiques comme de la poussière du Sahara ou de la suie, peuvent également être observées sur la lame porte-objet. 

Piège à pollen volumétrique

Automatisation des mesures du pollen

Le réseau de mesure du pollen de MétéoSuisse utilise la norme actuelle qui permet de mettre à disposition les observations de pollen de la semaine précédente tous les mercredis comme décrit ci-dessus. Toutefois, cette norme ne couvre plus les besoins des utilisateurs. C'est pourquoi, à l'avenir, le pollen sera mesuré automatiquement avec une nouvelle technologie laser. Cela ouvre de nouvelles perspectives dans le sens d'une transmission en temps réel et d'une meilleure qualité. La Suisse disposera ainsi d’un outil d'analyse et de pronostic avancé au niveau international dans le domaine des mesures de pollen.

A partir de 2020, la phase de test et le déploiement ultérieur des appareils sélectionnés aura lieu. Afin d'utiliser de manière optimale les nouvelles données en temps réel disponibles, par exemple dans nos prévisions et autres produits, différents produits doivent d'abord être adaptés. Le projet d'automatisation devrait donc être achevé d'ici la fin de 2022.

Réseau de mesure du pollen

 

02.12.2019 - La station la plus au sud de Suisse

Affichage aggrandi:

La station de mesure de Stabio (SBO) est la station du réseau de mesure au sol de MétéoSuisse qui est située le plus au sud. Elle se trouve à cet emplacement depuis 1981, date de son automatisation, au sud de Stabio à proximité d’une zone industrielle. MétéoSuisse – à l’inverse du SLF – installe en général ses stations dans des zones habitées et rarement en montagne, ce qui rend la recherche d’emplacements parfois difficile. L’Organisation Météorologique Mondiale (OMM) établi des règles claires sur la manière dont les centres de prévisions nationaux doivent installer les stations de mesures et quelle qualité de mesure doit être atteinte. C’est pourquoi, en règle générale, on recherche des sites ouverts, non aménagés, proches de la nature et qui restent inchangés le plus longtemps possible. Une station de mesure doit établir, au fil des ans, le climat représentatif de l’endroit. Celui-ci ne doit pas être influencé par des changements d’environnement (construction de routes et de bâtiments, croissance des arbres, etc.).

Pour cette raison, un contrôle externe est effectué sur toutes les stations tous les cinq ans. La procédure de certification des stations de mesure publiée à l’OMM sous le nom de « METEO-Cert » est appliquée en Suisse par l’Institut de métrologie pour le compte de MétéoSuisse. La station de Stabio illustre comment de telles inspections contribuent à améliorer la qualité des mesures tout en la maintenant stable au fil des années.

Le graphique ci-dessous montre la durée journalière d’ensoleillement à la station de Stabio entre 2011 et 2019. La ligne rouge illustre l’ensoleillement maximal théoriquement possible à cet emplacement. On peut observer une diminution de l’ensoleillement chaque hiver depuis environ 2012. Une inspection en 2017 a montré que la végétation du champ sur la parcelle voisine n’a cessé de se développer au fil des étés et des buissons ont finalement fait de l’ombre aux instruments.

Une discussion avec le propriétaire en 2018 a conduit à la coupe de cette haie au sud de la station et à la restauration de la prairie d’origine (voir les photos ci-dessous). On peut également voir qu’il y a encore des arbres au nord de la station, ceux-ci ont comme conséquence que l’ensoleillement maximal en été ne peut pas être mesuré (voir le graphique ci-dessus). Ces arbres sont protégés et ne peuvent pas être abattus. La recherche d’un emplacement pour une station de mesure est et reste un défi dans une Suisse densément peuplée !

Liens complémentaires:

01.12.2019 - Une station SwissMetNet d’altitude avec une vue imprenable !

Affichage aggrandi: La station de mesure au sommet du Pilatus avec une vue spectaculaire.
La station de mesure au sommet du Pilatus avec une vue spectaculaire.
MétéoSuisse

Nous débutons cette série par la station du Mont Pilate (PIL)

L’emplacement appartient au réseau automatique suisse, le SwissMetNet. Au cours des dernières années, MétéoSuisse a modernisé et étendu le réseau de mesure au sol. Le réseau SwissMetNet compte actuellement presque 300 stations automatiques : 160 stations météorologiques qui mesurent tous les paramètres météorologiques (température, humidité, pression atmosphérique, rayonnement solaire, quantités de précipitations, direction et vitesse du vent – Plus de détails sur les instruments de mesure sont disponibles sur notre site internet, complétées par 130 stations automatiques de mesure de précipitations. Ces stations fournissent des données toutes les dix minutes sur le temps et le climat en Suisse. Les données sont transmises automatiquement à la banque de données de MétéoSuisse où différents contrôles de qualité sont effectués. Vous pouvez accéder aux données en temps réel sur le site de MétéoSuisse ou via l’application.

Découvrez en plus sur le réseau du futur dans cette vidéo :

Commentaires (12)

  1. Buchard, 06.12.2019, 16:18

    Mais la station météo de savatan n’est plus en service je pense?

    Réponses

    Répondre à Buchard

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 06.12.2019, 17:31

      Cette station manuelle a auparavant existé, mais elle n’est plus en service depuis au moins 20 ans.

  2. Jeannine, 05.12.2019, 22:31

    Très intéressant, on apprend à nouveau beaucoup! Et très bonne idée d’avoir ponctué ces informations au rythme du calendrier de l’Avent - bien sécularisé par ailleurs vu l’offre abondante du commerce pour les enfants qui jour après jour attendent la surprise du lendemain...
    Entre autres, le nombre de stations météo est-il exactement de 25? Et quelle sera la station choisie pour le dernier rendez-vous? On attend! Merci.

    Réponses

    Répondre à Jeannine

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 06.12.2019, 09:24

      Il y a 290 stations, nous pourrions faire un calendrier sur presque une année...

  3. Claude Guignard, 05.12.2019, 14:42

    Ce calendrier de l'Avent est particulierement intéressant. Tant les photos que vos commentaires.

    Réponses

    Répondre à Claude Guignard

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  4. Guigui, 05.12.2019, 14:30

    Un grand merci pour vos informations pertinentes en cette période de fin d’année à l’approche des fêtes de Noel période sacrée pour nos traditions :-)

    Réponses

    Répondre à Guigui

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  5. D. Reinhard, 04.12.2019, 11:07

    Bonjour,
    Merci pour vos contenus si intéressants et instructifs, jour après jour !
    Serait possible de voir quelques images de ce que récoltent vos stations de mesure de pollens, à différentes périodes de l’année ? Ce serait formidable...
    Cordialement,
    D. Reinhard

    Réponses

    Répondre à D. Reinhard

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 05.12.2019, 16:57

      Vous parlez des images de pollen au microscope ? Ou des données de concentration de pollen ?

  6. A, 03.12.2019, 22:37

    Super 👍

    Réponses

    Répondre à A

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  7. Claude Guignard, 01.12.2019, 18:47

    Qui aurait pensé, il y a seulement 20 ans, qu'un tel réseau de stations automatiques serait développé et opérationnel. Vous, sans doute, car vous avez bien dû avoir des projets. Mais surtout le développement extraordinaire du numérique a grandement aidé à la réalisation de ce réseau,dont les relevés sont maintenant à disposition de tous les météorologistes amateurs. Nous les apprécions grandement.

    Réponses

    Répondre à Claude Guignard

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  8. christian béchir, 01.12.2019, 13:29

    Météosuisse a-t-elle une vocation religieuse, et plus spécialement chrétienne ? Personnellement, je trouve qu'un calendrier de l'avent, quel qu'il soit, n'a rien à faire dans un organisme national officiel et laïc...
    Cordialement.
    CB

    Réponses

    Répondre à christian béchir

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 05.12.2019, 13:23

      Non, d'ailleurs nous travaillons même le 25 décembre chez MétéoSuisse (qui est un jour férié à la Confédération). La Suisse n'est pas un État laïc même si l'État et la religion sont séparés (cela dépend des cantons). Et vous aurez probablement remarqué que Noël d'une manière générale n'a plus grand chose à voir avec la religion de nos jours.