Cumulus Mediocris

9 novembre 2019, 2 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

La couche nuageuse qui recouvrait le Plateau ce samedi matin était formée de nuages appelés Altocumulus. En cours de matinée, cette couche a été progressivement érodée par le haut . En raison de l'instabilité de la masse d'air, de petits cumulus se sont formés.

Image satellite canal visible en fausse couleur
Image satellite canal visible en fausse couleur

L'instabilité de la masse d'air

Affichage aggrandi: sondage en prévision (Cosmo-1) de la masse d'air du Plateau valide samedi à 12h (heure locale).
sondage en prévision (Cosmo-1) de la masse d'air du Plateau valide samedi à 12h (heure locale).
NinJo/MétéoSuisse

Sur l'image du sondage, la courbe noire représente la température en fonction de l'altitude. Elle montre clairement que la température diminue avec l'altitude jusque vers 2500 m avant de rester stationnaire à environ -9.5° jusque vers 3100 m.

Cumulus Mediocris

Affichage aggrandi: Vue sur le Léman d'un Cumulus Mediocris samedi à la mi-journée
Vue sur le Léman d'un Cumulus Mediocris samedi à la mi-journée
Dominique Stussi/MétéoSuisse

Un cumulus mediocris est un type de cumulus appartenant généralement à l'étage inférieur de l'atmosphère. Cumulus d'extension verticale modérée, avec de petites protubérances et des bourgeons à leur sommet. Le cumulus mediocris ne produit généralement pas de précipitations. (source : https://cloudatlas.wmo.int/species-cumulus-mediocris-cu-med.html - en anglais). Dans cette masse d'air instable avec une inversion de température, une colonne d'air a grimpé au-dessus du Léman qui est encore relativement chaud. Cet air a condensé et a formé ce nuage. En arrivant au niveau de l'inversion de température, la masse d'air n'avait pas assez de vitesse verticale pour la traverser et s'est étalée. Cette forme, avec enclume, est typique des nuages d'orage, CumuloNimbus ou Cb en abrégé. Cependant, dans ce cas l'inversion de température est trop basse et l'extension verticale du nuage ne permet absolument pas de parler de Cb. Comme dirait mon collègue américain, on pourrait parler de "baby Cb".

Commentaires (2)

  1. Guilhem, 10.11.2019, 08:35

    D'en bas on aurait dit des stratus, mais ils semblaient en effet bien haut. La couverture était dense et homogène sur le plateau, sauf que la limite supérieure était au delà de 3000m!
    Cette limite supérieure improbable me faisait dire que ça devait être autre chose, merci pour la réponse.
    Ce matin pas de doute c'est du bon vieux brouillard/stratus avec limite supérieure à moins de 1000m.

    Réponses

    Répondre à Guilhem

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  2. Claude Guignard, 09.11.2019, 15:13

    Votre blog démontre que, même avec une situation météorologique de novembre en apparence sans intérêt, on peut dégager à l'observation des éléments intéressants. Cependant, ce qu'on ne sait pas, c'est la raison pour laquelle dans le ciel hier soir presque parfaitement dégagé une couche d'alto-cumulus a pu se former en cours de nuit. Nous aurions plutôt pensé que le rayonnement nocturne allait conduire à une couche de
    stratus en plaine. Evidemment nous ne savions pas que la courbe de température n'y était pas favorable. On l'a vu avec le radiosondage de Payerne.

    Réponses

    Répondre à Claude Guignard

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension