Chaos en Autriche

8 janvier 2019, 6 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

Alors que le blog d’hier tirait un bilan plutôt mitigé de la couverture neigeuse dans les Alpes romandes, l’Europe centrale, et en particulier les Alpes autrichiennes croulent sous un imposant manteau neigeux.

Image de Zürs (AUT) via twitter @severeweatherEU
Image de Zürs (AUT) via twitter @severeweatherEU

Courant du nord

Depuis plusieurs jours, un puissant anticyclone s’étend du proche Atlantique à la France tandis que de profondes dépressions circulent sur le nord et l’est de l’Europe. Un fort courant du nord s’est installé entre ces deux systèmes provoquant des chutes de neige renforcées le long des versants nord des Alpes autrichiennes par effet de barrage.

Situation critique en Autriche

En Autriche, la hauteur de neige totale tombée ces derniers jours avoisine les 150 à 250 cm. Comme le montre la carte ci-dessous, on mesure près de 3 m de neige totale au Zugspitze (2964 m) ou encore 176 cm à Feuerkogel (1618 m).

De plus, ces chutes de neige ont été accompagnées de forts vents du nord propices aux accumulations. La situation sur le plan des avalanches est donc très critique avec un degré de danger de 4 sur 5. Plusieurs victimes sont d’ores et déjà à déplorer, sans oublier les nombreux touristes bloqués dans les stations ou les écoles fermées pour cause de chutes de neige.

Et la suite ?

La situation météorologique reste bloquée sur l’Europe et n’évoluera guère jusqu’en début de semaine prochaine. Les quantités de nouvelle neige prévues par les différents modèles jusqu’à vendredi matin se montent à nouveau à plus d’un mètre pour le nord des Alpes autrichiennes.

L’Institut Central pour la Météorologie et la Géophysique (ZAMG) a émis un avis rouge qui s’étend jusqu’à vendredi matin pour des chutes de neige de plus d’un mètres sans compter qu’une nouvelle situation de barrage devrait s’installer ce week-end et jusqu’en début de semaine prochaine sur ces mêmes régions.

Commentaires (6)

  1. StephdB, 09.01.2019, 18:13

    Bonjour,
    Une petite question hors sujet, mais je ne sais pas où d'autre la poser.
    Cette situation de fort vent du nord est-elle habituelle en cette saison ?

    1. MétéoSuisse, 10.01.2019, 07:51

      Ce sont des situations qui sont plutôt courantes. En revanche, ce qui est moins courant est la durée de cette situation. Nos confrères de Météo-France font remarquer, dans un article, que le mistral souffle dans la Basse vallée du Rhône de manière continue depuis 11 jours ce qui n’était pas arrivé depuis 1965. Or le mistral est un vent qui souffle typiquement lorsque le courant en altitude est orienté au nord ou au nord-ouest.
      http://www.meteofrance.fr/actualites/69763146-le-mistral-n-en-finit-plus-de-souffler

  2. Pascal_fr_39, 09.01.2019, 06:06

    Illustration locale de cette situation bloquée, mon poste climatologie (officiel météo France, 600m d'altitude versant ouest Jurassien) a enregistré une amplitude thermique totale de 2,5° depuis dimanche 6 à 12h, -0,2° à 2,3°, une stabilité exceptionnelle sur une si longue durée, probablement plus de 72 heures.

  3. Claude Guignard, 08.01.2019, 19:13

    Tandis que l'an dernier la Suisse bénéficiait de la neige, cette année les courants descendent décidément trop à l'est pour, jusqu'ici du moins, nous favoriser une deuxième fois. On ne saurait raisonnablement en rendre responsable le changement climatique mais il faut une fois de plus relever qu'en matière de météo chaque année réserve sa surprise. Et je suis bien sûr qu'en Autriche, comme en Grèce pour le froid, nul n'avait prévu la situation actuelle.

  4. Nuageux, 08.01.2019, 14:25

    J'espère que si nous avons peu de neige cet hiver en Suisse romande, on ne nous rabâche pas encore une fois que les hivers seront plus secs et sans neige, car à 250-400 km en Autriche, on va battre tous les records d'ici le 15 janvier ! Cela se joue à peu, à un anticyclone juste encore influant sur nos régions...

    1. MétéoSuisse, 09.01.2019, 08:29

      Selon les scénarios CH2018, pour la seconde moitié du 21ème siècle, on parle d’hivers plus doux mais aussi plus humides, ce qui veut dire plus enneigés en altitude. Mais l’altitude de l’enneigement garanti remontera en raison des conditions plus douces.