Orage diluvien sur Lausanne et nouveau record de pluie en 10 minutes en Suisse

12 juin 2018, 22 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

Lundi 11 juin vers 23h00, un orage diluvien s’est abattu sur la ville de Lausanne. En 10 minutes, il est tombé 41 mm de pluie. Il s’agirait des précipitations sur 10 minutes les plus intenses jamais relevées en Suisse depuis le début des mesures automatiques.

De nombreux orages ont éclaté dans la fin de soirée du lundi 11 juin sur la Suisse romande. Ils ont surtout été caractérisés par des pluies intenses et localement par quelques rafales de vent. Les régions du lac de la Gruyère et et des Trois-Lacs ont été touchées, mais pas autant que celle de Lausanne.

En effet, vers 23h00, un orage diluvien s’est abattu sur la ville. Le poste pluviométrique de Lausanne, situé à proximité du CHUV a mesuré une lame d’eau de 52 mm en 30 minutes, dont  41 mm en 10 minutes. Si cette valeur de 41 mm est confirmée et homologuée, il s’agit d’un nouveau record. Jamais il n’a été relevé  autant d’eau en Suisse en 10 minutes depuis le début des mesures automatiques en 1981. Il n’est donc pas étonnant que les rues de Lausanne se soient temporairement  transformées en rivières.

Une station cantonale située au Mont-sur-Lausanne a également relevé une valeur de 33 mm en 20 minutes, dont 22.2 mm en 10 minutes.

A noter que cet orage lausannois a localement provoqué de fortes rafales de vent. Une station située à proximité de la gare a mesuré une rafale à 79 km/h.

Des orages quasi-quotidiens depuis le 15 mai

Depuis  4 semaines, la Suisse subit des orages locaux de manière quasi-quotidienne. Seul le Valais est resté un peu à l’écart de cette activité orageuse. Ces orages peu mobiles ont surtout été caractérisés par des lames d’eau localement importantes. Plusieurs communes de Suisse ont parfois été touchées par des trombes d’eau, à l’instar de Belp/BE le 22 mai, de Payerne le 4 juin ou de Bellelay/BE le 8 juin.  Ils se sont produits dans une situation persistante de marais barométrique avec la présence d’une masse d’air maritime tropicale, bien instable et humide. Depuis le 21 mai, les températures ont continuellement été au-dessus de la normale avec des excédents thermiques de l’ordre de 2 à 5 degrés.

Précédent records de pluie sur 10 minutes, tous liés à des orages

36.1 mm à Eschenz/TG le 2 août 2017

34.1 mm à Torricella/TI le 29 mai 2016

33.6 mm à Locarno-Monti le 29 août 2003

Période de retour d’un tel orage

Comme la station de Lausanne ne mesure les précipitations toutes les 10 minutes que depuis 2013, une comparaison historique n’est pas encore possible. La série de mesures de la station la plus proche Pully montre une somme record sur 10 minutes de 20.2 mm relevée le 9 septembre 1988. Les données relevées toutes les 10 minutes sont disponibles depuis 1981. L’orage de Lausanne semble par conséquent exceptionnel avec une période de retour supérieure à 80 ans.

Avec des températures un peu plus élevées, la masse d’air peut contenir davantage de vapeur d’eau. Ainsi, le potentiel d’orage fortement pluvieux augmente. Il n’est donc pas exclu qu’avec le réchauffement climatique, ces records de précipitations en 10 minutes deviennent de plus en plus fréquents. En même temps, notre réseau de mesures automatiques a été densifié ces dernières années. Par conséquent, la probabilité qu’un pluviomètre automatique capture le cœur d’un orage a également augmenté. Ainsi, des événement orageux aussi intenses ont pu échapper à notre réseau de mesures dans le passé.

Commentaires (22)

  1. ROMAIN, 14.06.2018, 22:20

    Je viens de voir dans le journal 24 heures le gros orage violent de Lausanne. En temps que chasseur d'orage ce n'est pas normal ce gros orage violent comme ça. Je me pose plusieurs questions mais je pense que c'est à cause du réchauffement climatique mais je ne sais pas la nature va toujours etre plus forte
    Toujours des orages tres violents.

    A bientôt ROMAIN chasseur d'orages
    Attends votre réponse

    Réponses

    Répondre à ROMAIN

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 15.06.2018, 08:06

      Le tout dernier paragraphe du blog mentionne le fait. C’est une hypothèse très plausible, mais pour analyser de tels événements extrêmes, il faut plusieurs décennies de mesures et nous n’avons pas encore assez de recul.

  2. Roland-Alexandre Gross, 13.06.2018, 10:34

    L'interrogation d'Adrien est légitime.

    Trop d'eau à certains endroits et trop peu à d'autres...
    N'est-ce pas tout de même un signe tangible que notre pauvre planète se gratte, tant nous, humains, lui faisons subir des attaques contre lesquelles elle ne peut plus se défendre ?
    Combien faudra-t-il encore d'années, de décennies pour que les dirigeants des nations prennent vraiment la mesure des dégâts et agissent réellement.
    Mais chacun d'entre nous a aussi une grande responsabilité. Nous devons prendre conscience de notre fonctionnement (consommation, mobilité - les Suisses sont de grands consommateurs de vacances lointaines en avion) et cesser de penser que c'est aux autres de faire le premier pas.

    Réponses

    Répondre à Roland-Alexandre Gross

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  3. Pascal, 13.06.2018, 09:53

    Bonjour,
    Une meilleure prévision et une alarme auprès des citoyens du danger de telles phénomènes à venir serait-elle possible? Ce qui nous permettrait de mieux nous préparer et nous protéger des effets dévastateurs de ces orages.

    Réponses

    Répondre à Pascal

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 13.06.2018, 17:26

      Se référer à la réponse donnée à Bernoulli.

  4. Pierre-Alain, 13.06.2018, 07:43

    Bonjour

    Effectivement après un mois de mai 2018 déjà bien arrosé 161 mm mesuré au Clos des Sapins en dessus de St-Cergue à 1123 m d’altitude.
    J’ai relevé depuis le 1er juin 2018 jusqu’à ce matin 7h déjà 162 mm en 12 jours dont 72mm rien que ces dernières 24 h.
    Ici on a bientôt des pieds en forme de palmes.

    Salutations Pierre-Alain

    Réponses

    Répondre à Pierre-Alain

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  5. HAHN Robert, 13.06.2018, 07:18

    Bonjour,

    En ayant appris cette situation peu enviable et pas du tout agréable, nous pouvons vous affirmer, que nous sommes toutes et tous, solidaires, avec nos amies et amis de Lausanne.

    Cette situation atmosphérique générale, ailleurs aussi Française, Belge et Espagnole, n'a pas du tout été des plus réjouissantes!.

    Il semblerait enfin! que nous sortions de cette longue période de blocage vraiment morose et que nous revenions à une situation plus classique, avec à nouveau, des formations anticycloniques et de dépressions.

    Nous espérons tous, à un retour d'un apaisement de ces calamités et nous remercions encore au passage, les excellentes prévisions de MétéoSuisse, qui a fait tout son possible, afin de nous informer au mieux de leurs possibilité.

    Réponses

    Répondre à HAHN Robert

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  6. Romain B, 13.06.2018, 06:12

    On voit bien le relevé de la station météo de Lausanne depuis l’application, par contre aucune autre mesure n’est disponible (vent, ensoleillement, température), pouvez-vous expliquer pourquoi? Peut être une idée pour un futur article sur l’implantation des stations météo en suisse romande et leurs différences (?)

    Réponses

    Répondre à Romain B

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 13.06.2018, 09:47

      Contrairement à la station de Pully, celle de Lausanne n’est qu’un poste pluviométrique automatique. Ainsi, il est donc normal de ne pas trouver d’autres paramètres mesurées (température, vent, ensoleillement) dans l’application. Sur le site internet classique de MétéoSuisse, on trouve plusieurs pages consacrées à notre réseau de mesures. http://www.meteosuisse.admin.ch/home/systemes-de-mesure-et-de-prevision/stations-au-sol.html

  7. Serge Uhde, 13.06.2018, 00:54

    Bonjour,

    Dans votre dernier article sur les orages à très forte précipitation vous montrez une image sur l'activité électrique. Pouvons nous accéder à ces images sur l'app de Météo Suisse ?
    Si non, où pouvons nous les trouver ?

    Bravo pour vos articles qui sont toujours aussi claire, précis, concis et intéressants.

    Meilleures salutations
    Serge.

    Réponses

    Répondre à Serge Uhde

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 13.06.2018, 09:40

      L’activité électrique n’est pas disponible sur notre site internet ou notre application. Certains sites internet proposent ce genre de cartes, mais la source des données n’est pas forcément la même que celle que MétéoSuisse utilise (données de Météorage).

  8. Adrien, 13.06.2018, 00:18

    Je m'interroge un peu sur le fait que plusieurs météorologues interrogés par les médias soulignent qu'il ne faut pas lier cet orage au réchauffement climatique, alors que votre article laisse tout de clairement entendre que le lien est possible. Est-ce en raison de divergences d'opinion chez les météorologues, ou pour apaiser les esprits des lecteurs après ces épisode violent?

    Réponses

    Répondre à Adrien

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 13.06.2018, 09:32

      Attention, l’article reste très prudent entre des orages de plus en plus pluvieux et réchauffement climatique. Toutefois, la succession de 3 nouveaux records de pluie sur 10 minutes en peu de temps (en 2018, 2017 et 2016) surprend.

  9. Austin, 12.06.2018, 22:53

    Merci pour vos infos, et surtout votre objectivité par rapport aux statistiques....

    Réponses

    Répondre à Austin

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  10. L’éphémère, 12.06.2018, 20:54

    Les tropiques nous guettent! Les tomates mûres ne seront bientôt plus une exclusivité valaisanne

    Réponses

    Répondre à L’éphémère

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  11. Bernoulli, 12.06.2018, 16:24

    Orage effectivement incroyable sous-gare, entre chaises de terrasses qui sont pris dans les flots, infiltration d'eau aux étages supérieurs, câbles électriques qui s'affaissent sous le poids de l'eau... Du jamais vu de mémoire de lausannois. Cet événement n'avait pas été anticipé me semble-t-il, ou du moins bien sous-estimé, et n'a pas fait l'objet d'alerte pour la région (tardivement pour cause orageuse de niveau 3). Cela a donc fortement surpris la population; ce manque d'anticipation est-il dû au fait que ce phénomène soit restreint à une échelle locale et se déroule de manière furtive, et complique la prévision météorologique de tels événements ou la modélisation produite s'est avérée peu réaliste ?

    Réponses

    Répondre à Bernoulli

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 13.06.2018, 10:10

      Vous avez parfaitement répondu à la question. Il n’est pas possible d’anticiper plusieurs heures à l’avance l’emplacement exact d’un orage d’une telle intensité. Le potentiel d’orages violents existait bien. D’ailleurs, l’ensemble de la Suisse romande était couverte par un avis d’orages violents possibles qui avait été émis dans la matinée et qui était disponible sur notre site internet ou notre App. Les modèles arrivent plus ou moins bien à simuler des orages violents. En revanche, c’est beaucoup plus problématique pour simuler l’emplacement exact.

  12. Claude Guignard, 12.06.2018, 16:14

    Ces dernières semaines nous sommes en effet gâtés. Même à Genève il parvient à faire des orages, c'est dire. .. Evidemment nous restons en deçà de Lausanne mais hier soir, par endroits du canton dont chez moi, il est tout de meme tombé de jolies quantités (pas à Cointrin). Mais cela ne signifie rien en matière de précipitations. Une énorme quantité sur une petite surface en 10 min ne représente finalement que peu de chose à l'échelle d'un canton. On ne peut pas considérer la pluie de cet orage comme "des importantes precipitations". Des importantes précipitations seraient par exemple 25 mm sur tout le canton en quelques heures et pas 50 sur 2 km2 en quelques dizaines de minutes. D'ailleurs à Pully il a certes plu mais de loin pas autant.

    Réponses

    Répondre à Claude Guignard

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  13. Sylvain Dupuis, 12.06.2018, 15:18

    j'étais sur les hauts de Lausanne dans le 1018 la zone la plus touchée par l'orage entre les rafales qui formait de mini tornades et la densité faramineuses d'eau qui chutait on ne voyais pas a plus de 20 mètres, les voitures n avançaient plus et on avait de la peine a entendre les eclairs vu le bruit que l'eau produisait... Ayant vécu 15 ans à Bogota ou on mesure plus de 7000mm de pluie annuel je n'avais jamais vécu cela et qui aurait cru que j'allais le vivre dans notre chère Lausanne!

    Réponses

    Répondre à Sylvain Dupuis

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  14. Michael A, 12.06.2018, 15:13

    C'était démentiel.

    Merci pour les infos, plusieurs question il y a eu une bonne série d'éclair mais quasiment pas de tonnerre, est-ce du au faite que cette orage c'est produit plus haut et que la couche nuageuse basse à fait un peut barrière à son ?

    De manière général quel est l'altitude à la quel se produise l'orage (éclair)

    Et je trouve intéressant que la pluie se déclanche fortement lors des premier éclair/tonerre et après par vague (comme un arrosoir qu'on passe au dessus d'une fleur) pour quel raison la pluie ne tombe telle pas de manière plus linéaire ?

    Y a til que le vent qui produit cette effet de vague d'intensité ou le tonnerre (du à l'onde de choc) produirai t'il un groupement de la vapeur d'eau (des goutelettes) un peut comme de la pluie qui tombe sur une vitre (une goutte qui entraîne d'autre dans sa chute.

    Merci pour ses blog intéressant.

    Réponses

    Répondre à Michael A

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  15. Delphine, 12.06.2018, 15:11

    Merci pour votre blog qui apporte un éclairage intéressant sur bien des phénomènes ! Je le trouve passionnant !
    La fin de cette période orageuse se profite-t-elle à l’horizon ou n’y a-t-il aucun signe d’amélioration ?

    Réponses

    Répondre à Delphine

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 13.06.2018, 10:11

      Oui, on arrive à la fin de cette longue période orageuse.