Le temps du week-end

7 décembre 2018, 8 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

Le week-end s'annonce mouvementé ! En cause une situation d'ouest très dynamique, synonyme de vents forts et de fortes précipitations, ainsi que d'une bonne couche de neige dans les Alpes au-dessus de 1500 m. Eclairage...

L'image ci-dessus représente le coeur de jet attendu au-dessus de l'Europe occidentale dimanche à la mi-journée. Les valeurs en bleu illustrent des vitesses de plus de 200 km/h à 300 hPa, soit à plus de 9000 m. On constate en suivant les isohypses (lignes noires de même altitude de géopotentiel) que l'influence des Alpes se fait sentir même à cette altitude (courbure du flux). Ce jet très puissant aura pour effet de rendre la perturbation associée très active, mais également de permettre aux précipitations de s'étendre très avant dans les vallées alpines, même jusqu'au fond des vallées des Alpes valaisannes.

Un premier front très actif ce soir et la nuit prochaine

Un front froid actif touchera notre pays ce soir. On le voit bien sur l'image de gauche ci-dessous, déjà présent sur l'ouest de la France à la mi-journée. L'image de droite montre la vapeur d'eau de l'atmosphère, associée aux sorties de modèles pour le vent et l'altitude du géopotentiel à 300 hPa. Une instabilité matérialisée par des orages locaux permettra également aux vents présents en altitude de descendre jusqu'en plaine. Aujourd'hui peu avant midi, Météo-France a relevé une rafale de 144 km/h à l'aéroport de Caen au passage d'une ligne de grain.

Vents tempétueux et fortes chutes de neige en montagne

De samedi à lundi soir, voire mardi midi pour les Alpes orientales, les précipitations tomberont pratiquement sans discontinuer, accentuées  par un effet orographique (soulèvement par barrage sur les Alpes) sur les versants ouest et nord des Alpes. Des cumuls de plus de 100 cm de neige sont attendus sur toute la période. La limite des chutes de neige sera assez fluctuantes (voir ci-dessous), passant de 800 à 1500 m environ. Ce dynamisme étant lié à la force des vents, ces derniers seront tempétueux jusqu'à mardi, d'orientation ouest dans un premier temps, puis nord-ouest. Les rafales maximales seront comprises entre 130 et 160 km/h.

Voici quelques liens utiles pour le suivi de cette situation :

- Danger d'avalanche : site du SLF

- Bulletin des dangers naturels de MétéoSuisse

Calendrier de l'Avent

Cet article est publié de manière exceptionnelle. Jusqu'au 24 décembre, les articles du blog sont consacrés au calendrier de l'Avent.

Commentaires (8)

  1. Valery, 08.12.2018, 19:09

    Malgré les prévisions, la pluie s'est invitée entre vendredi et samedi à 2000m dans les Alpes vaudoise. Nous avons été surpris du peu de neige à ces hauteurs (quasi nul). Un peu de neige ensuite en 2e moitié de journée jusqu'à 1400m. Au niveau vents pareil, annoncé comme tempête, nous avons eu que quelque rafale, mais l'ensemble peu de vent. On sait qu'à 3000m et plus cela a été bien plus soutenu en effet.
    Vous blogs sont TRES intéressants, mais les précisions de prévisions en cas de mauvais temps pas toujours exactes. A vouloir trop donner de détail ne faudrait-il pas être plus généraliste car effectivement d'une vallée à l'autre déjà cela change.

    Aussi, les prévisions au-delà de 5 jours où vous donnez par exemple un indice de 3 tout en mentionnant "partiellement ensoleillé avec quelque précipitation".. la ça revient à du 50/50 de soleil et de pluie, de plus avec un indice bas.. on prend là effectivement 0 risque. Mieux ne vaut il pas rester sur des prévisions à l'ancienne sur 3 jours?

    Réponses

    Répondre à Valery

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  2. Claude Guignard, 07.12.2018, 19:57

    Nous allons donc nous retrouver sous un violent courant d'ouest à nord-ouest qui fera défiler les perturbations. Leur passage sera très rapide et les zones de pluie s'éloigneront très vite vers l'est. Je crains que dans ces conditions les régions de plaine ne reçoivent que peu de précipitations. Peut-être en sera-t-il autrement des regions de montagne beneficiant d'un effet de barrage. Il me semble que globalement l'importance des chutes de neige est vue de manière optimiste. On verra mardi si les quantités prévues auront pu être atteintes.

    Réponses

    Répondre à Claude Guignard

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  3. moulin, 07.12.2018, 14:39

    Bonjour, pensez-vous que le Valais Central pourra bénéficier du fameux "lac d'air froid" suivant le timing de l'arrivée de la perturbation de dimanche, maintenant de fait la limite pluie neige plus bas, où est-ce que le dynamisme de la perturbation et des vents associés risque de brasser ce lac rapidement?

    Réponses

    Répondre à moulin

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 07.12.2018, 15:03

      Il faudrait que le lac d’air froid soit déjà bien installé. Or, à l’heure actuelle, il fait 10 degrés à Sion. Dès ce soir la couverture nuageuse sera importante ce qui va fortement limiter le rayonnement nocturne. La limite-pluie neige va remonter entre samedi après-midi et dimanche matin. Il est probable que cette limite pluie-neige reste un peu plus basse en Valais central et un peu plus longtemps (il faut toujours un peu plus de temps pour que l’air chaud s’installe dans les vallées alpines). Mais il est peu probable d’avoir de la neige jusqu’en plaine en Valais central.

    2. moulin, 07.12.2018, 16:28

      Merci beaucoup pour votre réponse. J'espère (et pense secrètement) que la limite ne remontera pas au dessus de 1000m en Valais durant la journée de dimanche, pour peu que la perturbation n'arrive pas en milieu de matinée !

  4. Locatelli, 07.12.2018, 14:21

    Pourquoi annonce-t’on (mardi) 44mm de précipitations dans notre région pour dimanche et aujourd’hui plus que 22 mm ! ? Ne pourrait-on pas s’abstenir de de donner des prévisions toujours fausses ! Cela ne sert à rien et cela coûte cher !

    Réponses

    Répondre à Locatelli

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 07.12.2018, 14:45

      Il ne faut pas se focaliser sur ces valeurs déterministes qui sont issues des modèles (prévisions automatiques). Il faut plutôt observer l’ordre de grandeur en se disant que 20 à 40 mm de précipitations sur une journée correspondent à une perturbation relativement active. Plus de 50 mm en 24 heures correspondent à une perturbation très active (une alerte de degré 3 pour précipitations abondantes est émise à court terme lorsque ce seuil risque d’être atteint ou dépassé).

    2. météo amateur, 07.12.2018, 16:26

      Bonjour, il faut savoir que les prévision de basent sur différents modèles numéro et surtout sur l'appréciation des météorologues.
      Dans ce cas de figure précis, les modèles étaient relativement stables jusqu'à hier soir. Depuis, ils ont complètente, et dans l'ensemble, "retourné" leur veste: la poussée des bases pressions Atlantiques est revue à la hausse, du coup, il y a eu un décalage vers l'est, ce qui influence grandement le temps sensible, les précipitations et le froid. À l'échelle de notre hémisphère, un décalage est de 500-1000km et faible. À l'échelle de la Suisse, cela peut faire varier le temps de la pluie abondante au beau fixe...