Calendrier de l’Avent 2018

16 décembre 2018, 22 Commentaire(s)
Thèmes: Portrait

Cette année encore, le ciel nous a offert de magnifiques décors photogéniques. Nos collaboratrices et collaborateurs ont sélectionné pour vous leurs meilleures photos. Elles vous accompagneront tout au long de la période de l’Avent. Nous vous souhaitons de joyeuses Fêtes !

Calendrier de l'Avent 2018, image avec une chiffre

1er décembre 2018

Affichage aggrandi: Coup de tabac pour débuter l’année. L’écume du lac de Zoug s’envole à plusieurs mètres au-dessus de la promenade du bord du lac. Moment capturé le 3 janvier 2018 lors de la tempête Burglind. Photo : Andreas Hostettler.
Coup de tabac pour débuter l’année. L’écume du lac de Zoug s’envole à plusieurs mètres au-dessus de la promenade du bord du lac. Moment capturé le 3 janvier 2018 lors de la tempête Burglind. Photo : Andreas Hostettler.

Le matin du 3 janvier 2018,  la tempête Burglind (parfois aussi appelée Eleanor) frappait une grande partie de la Suisse. Ce fût la plus forte tempête depuis Lothar, en 1999. Elle a engendré des vents tempétueux, en particulier sur le Plateau et dans le Jura. En plaine, des rafales entre 90 et 130 km/h ont été mesurées, entre 140 et 170 km/h en montagne et jusqu’à 200 km/h dans les zones les plus exposées. La vallée du Rhône, le Nord et Centre des Grisons n’ont été touchés que marginalement. Le Sud des Alpes a été largement épargné.

2 décembre 2018

Les vagues de Kelvin-Herlmholtz se forment généralement à la frontière entre deux masses d’air différentes. Dans ce cas, les vagues de Kelvin-Herlmoholtz se sont formées à la tropopause, la limite entre la troposphère (la couche où l’on trouve la plupart des phénomènes météorologiques) et la stratosphère (la couche sèche au-dessus de la troposphère). La tropopause se trouve suivant la situation météorologique et la latitude, entre 8 et 15 km d’altitude environ. Sur la photo, les couches nuageuses dans la troposphère et l’air sec situé au-dessus sont bien visibles. Un autre « ingrédient » nécessaire à la formation de vagues de Kelvin-Helmholtz est le changement de direction ou de force du vent avec l’altitude. Durant cette journée, une bande de vents très forts (jetstream) se situait au niveau des nuages avec au-dessus (dans la tropopause et la stratosphère), une rapide diminution de la vitesse du vent. Ceci explique la formation de vagues de Kelvin-Helmholtz.

3 décembre 2018

Affichage aggrandi: Cabane de l’Oberaarjoch, le 20 août 2018. A l’arrière-plan, un cumulonimbus au sud des Alpes, et au premier plan, de l’air humide frais déborde dans la vallée de Conches. Photo : Daniel Gerstgrasser.
Cabane de l’Oberaarjoch, le 20 août 2018. A l’arrière-plan, un cumulonimbus au sud des Alpes, et au premier plan, de l’air humide frais déborde dans la vallée de Conches. Photo : Daniel Gerstgrasser.

Peu avant le coucher de soleil, des cellules orageuses isolées se sont formées au sud des Alpes, avec une enclume bien visible du côté nord des Alpes. L’enclume est la partie supérieure du Cumulonimbus (nuage d’orage). Elle se forme quand le nuage atteint la tropopause. A cet endroit, l’air humide ne peut pas s’élever d’avantage et s’étale sur les côtés. Sur la partie inférieure de la photo, le vent du Grimsel frais et humide s’écoule en direction de la vallée de Conches.

La vidéo suivante montre clairement l’air frais et humide s’écoulant dans la vallée de Conches. Vidéo : D. Gerstgrasser

4 décembre 2018

Un arc-en-ciel peut être observé lorsqu’on a le soleil dans le dos et qu’un nuage de pluie s’éloigne tout en étant éclairé par le soleil. Les couleurs de l’arc-en-ciel sont le résultat de la réfraction et de la réflexion de la lumière du soleil à travers les gouttes de pluie, nommé parfois également dispersion. Les couleurs sont toujours les mêmes et apparaissent toujours dans le même ordre, de l’extérieur vers l’intérieur : rouge, orange, jaune, vert, bleu, violet.

Lors d’un double arc-en-ciel, les rayons de lumières sont réfléchis deux fois à travers les gouttes de pluie. Les rayons de lumières ressortent de la goutte de pluie avec un autre angle et forment leur propre arc qui entoure le premier (arc principal). L’ordre des couleurs spectrales est inversé suite à la double réflexion.

En cas de fort foehn, des tourbillons, parfois aussi appelés diables d’eau, se forment sur la partie sud du lac des Quatre-Cantons (Urnersee). Ces petits tourbillons de courte durée sont bien visibles grâce à l’écume. Durant cette journée, des rafales de 102 km/h à Isleten et 92 km/h à Altdorf ont été mesurées.

6 décembre 2018

Photo "Vue du lever de soleil": Les couleurs rouges au lever et coucher du soleil résultent de la dispersion de la lumière du soleil par des molécules de gaz, des particules de poussière ou de vapeur. La lumière bleue (ondes courtes) est plus fortement dispersée que la lumière rouge (ondes longues), c’est pour cela que la journée le ciel est bleu. À proximité de l’horizon, lors du lever et coucher de soleil, les couleurs rouges (ondes longues) prédominent dû au parcours plus long à travers l’atmosphère.

7 décembre 2018

Affichage aggrandi: De vives couleurs d’automne de le vignoble du Lavaux à Chexbres avec vue sur le lac Léman en octobre 2017. Photo : Lionel Peyraud.
De vives couleurs d’automne de le vignoble du Lavaux à Chexbres avec vue sur le lac Léman en octobre 2017. Photo : Lionel Peyraud.

Le soleil brille sur le vignoble du Lavaux déjà bien coloré, contrastant avec le bleu profond du ciel. En automne, le ciel apparaît particulièrement bleu parce que l’air contient peu d’humidité. Peu de molécules d’eau sont présentes pour disperser la lumière. Quand l’air est humide, donc contient beaucoup de molécules d’eau, la lumière du soleil est plus fortement dispersée et apparaît par conséquent blanche. C’est pour cela que le ciel est blanchâtre en cas de brume. Moins l’air est humide, plus le ciel est bleu.

8 décembre 2018

Affichage aggrandi: Ambiance automnale depuis le Säntis en direction du nord-ouest, le 15 septembre 2009 à 18h10. Photo : Heinz Graf
Ambiance automnale depuis le Säntis en direction du nord-ouest, le 15 septembre 2009 à 18h10. Photo : Heinz Graf

Quand le rayonnement direct du soleil est caché par le soleil, celui-ci est visible en bordure des nuages. Ces rayons sont ensuite dispersés avec un petit angle par les particules d’eau et de poussière. Les rayons se détachent de l’ombre des nuages et ressortent ainsi de manière visible. Ceci est aussi parfois nommé effet Tyndall.

9 décembre 2018

Astronomiquement parlant, l’année 2018 a été marquée par la plus longue éclipse lunaire totale du XXIème siècle. Dans de nombreuses régions en Suisse, les conditions étaient optimales pour observer le phénomène avec un ciel clair et limpide, après la dissipation des cumulus en soirée. On ne pouvait pas seulement observé le lune rouge, qui se trouvait dans l’ombre de la Terre, mais aussi la planète Mars qui était également particulièrement brillante.  

10 décembre 2018

Affichage aggrandi: Ambiance nuageuse au-dessus de glacier du Tsanfleuron et l’Oldenhorn avec les Alpes bernoises en arrière-plan. Photo : Simona Trefalt.
Ambiance nuageuse au-dessus de glacier du Tsanfleuron et l’Oldenhorn avec les Alpes bernoises en arrière-plan. Photo : Simona Trefalt.

Les nuages lenticulaires au-dessus des cumulus en arrière-plan sont appelés pileus. Le pileus est un type de nuage avec une petite surface horizontale en forme de chapeau se formant juste au-dessus d’un nuage de type cumulus ou cumulonimbus (nuage d’orage). Les pileus se forment quand de vents verticaux rencontrent une couche d’air stable en altitude. L’air montant se refroidit et atteint son point de rosée (condensation). Un pileus au sommet d’un cumulus est un signe qu’un cumulonimbus est en train de se former, car le pileus se forme en cas de fortes ascendances. Celles-ci sont une condition préalable à la formation d’un orage.

11 décembre 2018

Affichage aggrandi: Trombe d’eau sur le lac de Zürich, le 26 août 2018, photographiée depuis Richterswil. Photo : Daniel Gerstgrasser.
Trombe d’eau sur le lac de Zürich, le 26 août 2018, photographiée depuis Richterswil. Photo : Daniel Gerstgrasser.

Le contraste entre l’air froid d’altitude arrivant au-dessus d’un lac de Zürich, dont les eaux étaient  encore relativement chaudes, a engendré la formation d’une magnifique trombe d’eau en début de matinée. Elle a duré environ sept minutes.

Les trombes d’eau, d’un aspect souvent transparent, se forment seulement avec des conditions de vent calme, de l’air humide en altitude (ce qui permet à l’air de se condenser dans le tourbillon et de le rendre visible) et une grande instabilité (typique en automne avec des lacs encore assez chauds).

Vidéo de la trombe d’eau sur le lac de Zürich (D. Gerstgrasser).

12 décembre 2018

Affichage aggrandi: Nuages asperitas, types d’altocumulus photographiés le 22 septembre 2018 au-dessus de Schwyz. Photo : Peter Beeler.
Nuages asperitas, types d’altocumulus photographiés le 22 septembre 2018 au-dessus de Schwyz. Photo : Peter Beeler.

Les asperitas sont des structures en forme de vagues clairement visibles à la base d’un nuage. Ils sont ordonnés de manière chaotique et présentent une organisation horizontale moins marquée que les nuages undulatus. Les nuages asperitas sont reconnaissables grâce à des vagues locales à la base du nuage avec des structures lisses ou tachetées. Cela donne parfois l’impression que l’on regarde la surface de la mer d’en-dessous et que celle-ci est agitée. Ces structures apparaissent généralement avec des stratocumulus et des altocumulus, c’est-à-dire dans les couches nuageuses basses et moyennes.

13 décembre 2018

Affichage aggrandi: Turbulences de sillage et condensation sur un avion au lever du jour. Vue depuis le poste d’observation de MétéoSuisse, à l’aéroport de Zürich, en direction du nord-nord-est, le 19 septembre 2018. Photo : Daniel Buck.
Turbulences de sillage et condensation sur un avion au lever du jour. Vue depuis le poste d’observation de MétéoSuisse, à l’aéroport de Zürich, en direction du nord-nord-est, le 19 septembre 2018. Photo : Daniel Buck.

Des phénomènes intéressants ont pu être observés tôt le matin du 19 septembre 2018 avec l’arrivée de la première vague d’avions depuis le nord. Les atterrissages s’effectuaient sur la piste 14, le ciel était clair et l’air à proximité du sol relativement humide. Cela a permis à cet air humide de condenser sur les ailes de l’avion, dans les zones de dépression et dans les turbulences de sillage qui se trouvent aux extrémités des ailes. Un bel exemple de la théorie de Bernoulli qui dit que l’air sur la partie supérieure courbe de l’aile doit parcourir un chemin plus long que l’air sous la partie inférieur plate de l’aile. La pression est donc plus basse sur la partie supérieure de l’aile.

14 décembre 2018

Affichage aggrandi: Gelée blanche sur un arbre à proximité de Ruppen (SG) le 13 janvier 2018. Photo : Corinne Fässler.
Gelée blanche sur un arbre à proximité de Ruppen (SG) le 13 janvier 2018. Photo : Corinne Fässler.

La gelée blanche se forme grâce au processus de déposition (ou condensation solide), c’est-à-dire lorsque la vapeur d’eau contenue dans l’air se dépose sur un objet directement sous forme solide, sans passer par l’état liquide. Pour cela, l’humidité de l’air doit être supérieure à 90%. La gelée blanche peut se déposer sur des objets à la limite supérieure du brouillard en cas de vent ou au sol avec des températures comprises entre -2 et -10°C.

15 décembre 2018

Affichage aggrandi: Départ rafraichissant dans la nouvelle année 2017. Photo prise après la dissipation du brouillard, vers 13h20 à Herrliberg (ZH), prise de vue en direction du nord-ouest. Photo : Martin Schäfer.
Départ rafraichissant dans la nouvelle année 2017. Photo prise après la dissipation du brouillard, vers 13h20 à Herrliberg (ZH), prise de vue en direction du nord-ouest. Photo : Martin Schäfer.

Le 1er janvier 2017,  une importante baisse de pression au Nord des Alpes, accompagnée de vent de sud-ouest, plus marqué en montagne, a permis de nettoyer l’air du Plateau, dissipant partiellement le lac d’air froid régnant en plaine. Ceci fit baisser le limite supérieure du stratus entre 500 et 700 m. Le stratus s’étant dissipé vers la mi-journée, le soleil a pu briller entre 3 et 5 heures dans la région de Zürich avec une température maximale de 0 degré. Les températures négatives, associées au brouillard, ont permis au givre ainsi qu’à la gelée blanche de se déposer sur la végétation, offrant une belle ambiance hivernale après la dissipation du brouillard.

16 décembre 2018

Affichage aggrandi: Première neige au lac Cauma à Flims (GR), le 6 novembre 2017. Les sapins fraichement enneigés se reflètent dans l’eau turquoise du lac. Photo : Mirjam Baumann.
Première neige au lac Cauma à Flims (GR), le 6 novembre 2017. Les sapins fraichement enneigés se reflètent dans l’eau turquoise du lac. Photo : Mirjam Baumann.

Plusieurs étapes sont nécessaires à la formation de la neige. Le point de départ du processus est la vapeur d’eau. Quand celle-ci se refroidit, elle se condense en de très petites gouttelettes, qui finissent par geler en se refroidissant d’avantage. En gelant, les gouttelettes libèrent de la chaleur latente de cristallisation, laquelle réchauffe l’air entourant cette gouttelette. Ce réchauffement  évapore d’autres gouttelettes d’eau qui regèlent, mais cette fois directement sous forme de cristaux.

Une fois ce « flocon primaire » formé, il va croître par agrégation avec d’autres cristaux de glace environnants durant sa chute en direction du sol. La taille et la forme des flocons dépendent de la température et de l’humidité de l’air lors de leur formation. S’il fait doux (>-5°C), des gros flocons se formeront. A l’inverse, dans de l’air froid et plus sec, les cristaux de glace peuvent moins facilement s’assembler et, par conséquent, seuls de petits flocons se formeront.

17 décembre 2018

Affichage aggrandi: Sculptures de glace au bord sur les rives du lac Léman (le Vengeron), le 27 février 2018.  Photo : Didier Ulrich
Sculptures de glace au bord sur les rives du lac Léman (le Vengeron), le 27 février 2018. Photo : Didier Ulrich

La fin du mois de février 2018 a été marquée par une situation de bise glaciale. Durant plusieurs jours, l’ouest du Bassin lémanique a été soumis à une bise tempétueuse, les rafales dépassant souvent les 80 km/h. Conjuguée à des températures négatives, les embruns se congelaient en touchant les rives froides et, comme le montre la photo, souvent déjà parées de glace. Pendant cette période, les rives du lac Léman, notamment la région genevoise, fut particulièrement touchée.

18 décembre 2018

Affichage aggrandi:

19 décembre 2018

Affichage aggrandi:

20 décembre 2018

Affichage aggrandi:

21 décembre 2018

Affichage aggrandi:

22 décembre 2018

Affichage aggrandi:

23 décembre 2018

Affichage aggrandi:

24 décembre 2018

Affichage aggrandi:

Commentaires (22)

  1. Pierre Brandt, 17.12.2018, 10:00

    Merci pour la clarté de vos interventions pédagogiques et la beauté des documents photographiques choisis.

    Et comprendre mieux m'aide à mieux admirer ...
    Merci encore

    Réponses

    Répondre à Pierre Brandt

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  2. Rachel, 15.12.2018, 07:16

    Je tiens également à vous écrire quelques mots. Très intéressant votre calendrier de l'avent sur notre météo..... j'ai bien apprécié et appris pas mal de choses. La vidéo de la tempête est impressionnante, les photos sont superbes. Merci bien :) bonnes fêtes de fin d'année à vous tous.
    Rachel

    Réponses

    Répondre à Rachel

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  3. Claude Guignard, 14.12.2018, 11:45

    Vos photos du calendrier de l' Avent son très originales et les explications que vous donnez fort intéressantes.

    Réponses

    Répondre à Claude Guignard

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  4. Christian Aymon, 14.12.2018, 11:28

    Une petite erreur dans le 13 (!):

    Un bel exemple de la théorie de Bernoulli qui dit que l’air sur la partie supérieure courbe de l’air doit parcourir un chemin plus long que l’air sous la partie inférieur plate de l’aile.

    A lire ''la partie supérieure courbe de l'aile''

    Réponses

    Répondre à Christian Aymon

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 14.12.2018, 13:50

      Merci pour votre remarque. La coquille a été corrigée.

  5. Marie.D, 14.12.2018, 06:10

    Merci Météo Suisse pour vos prévisions, vos articles passionnants, et pour ce superbe calendrier ( bravo aux photographes! ) .
    Je vous souhaite de très belles fetes de fin d'année, et pour 2019 une météo toujours plus juste, et des articles toujours aussi bien documentés.

    Réponses

    Répondre à Marie.D

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  6. Anne, 10.12.2018, 22:59

    Merci beaucoup pour ce superbe calendrier de l'Avent et pour vos articles toujours intéressants et détaillés. Je vous souhaite à tous de belles fêtes de fin d'année ! J'espère qu'il y aura encore des nuages lenticulaires car je les adore !

    Réponses

    Répondre à Anne

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  7. h. Véronique, 10.12.2018, 20:56

    Merci pour votre blog, c'est un plaisir de découvrir enfin la meteo avec vous.
    Le calendrier de l'Avant ...un régal
    Merci et belles fêtes de fin d'année ☔🌈🌬❄☃️☄🌊

    Réponses

    Répondre à h. Véronique

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  8. Fagone Marianne, 10.12.2018, 04:38

    Un grand merci pour ce beau calendrier de l’avent bonne fêtes de fin d’année

    Réponses

    Répondre à Fagone Marianne

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  9. Arnaud S., 09.12.2018, 11:51

    Ce calendrier, et plus globalement ce blog sont vraiment passionnants. Merci beaucoup! Je vous souhaite de très belles fêtes!

    Réponses

    Répondre à Arnaud S.

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  10. Béatrice Besse, 07.12.2018, 08:54

    Un grand merci pour ce calendrier de l'Avent original. De belles photos et de très bonnes explications.

    Réponses

    Répondre à Béatrice Besse

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  11. Gremaud Jean-Michel, 06.12.2018, 08:48

    Merci de votre réponse. Est-ce possible vous envoyer une photo de nuage lenticulaire assez spectaculaire que j’ai prise dans la région d’Aoste par foehn du nord à la fin octobre. Si oui à quelle adresse mail ?
    Meilleures salutations
    Jean-Michel Gremaud

    Réponses

    Répondre à Gremaud Jean-Michel

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 07.12.2018, 07:59

      Vous pouvez envoyer votre photo en utilisant notre formulaire de contact.
      https://www.meteosuisse.admin.ch/home/formulaire/service-clientele.html
      A la fin du formulaire, il y a une rubrique intitulée « charger les données » et c’est ici que vous pourrez joindre votre photo. Si vous envoyez votre photo, elle pourra être utilisée pour illustrer un article de blog dans une situation de foehn du nord par exemple et l’auteur du cliché sera mentionné.

  12. n. favre, Territet, 05.12.2018, 21:57

    A mon tour d'ajouter mes remerciements pour ce calendrier fort original, qui lie l'esthétique au didactique ! Meilleures salutations et bon temps de l'Avent à vous toutes et tous.

    Réponses

    Répondre à n. favre, Territet

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  13. Roland-Alexandre Gross, 05.12.2018, 11:53

    Enfin un calendrier de l'Avent qui ne soit pas un acte purement commercial ! Bravo à l'équipe de MétéoSuisse pour ces magnifiques photos.
    D'ailleurs, les photos du blog sont toujours très léchées. Et le fait de pouvoir les télécharger est un réel plus. Elles peuvent très bien faire de jolis fonds d'écran ;-)
    On se réjouit d' "ouvrir les portes" de ce calendrier original.
    Cordialement.

    Réponses

    Répondre à Roland-Alexandre Gross

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  14. Marie-Claire, 05.12.2018, 06:39

    Quel plaisir de découvrir chaque jour de nouvelles surprises ! Bravo à toute l'équipe.

    Réponses

    Répondre à Marie-Claire

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  15. Gremaud Jean-Michel, 04.12.2018, 21:16

    Bravo pour votre blog contenant beaucoup de situations météorologiques intéressantes , cependant je ne comprends pas votre explication concernant les ondes de Kelvin-Helmholtz, visiblement sur cette photo ces nuages ne se situent pas à la limite entre la troposphère et la stratosphère, ils sont visiblement plus bas. Je pense plutôt que ces vagues se sont formées entre deux couches d’air ayant des vitesses différentes au sein même de la troposphère.
    Meilleures salutations

    Réponses

    Répondre à Gremaud Jean-Michel

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 05.12.2018, 07:57

      Pour la photo 1, cela se passe effectivement au sein même de la troposphère. Pour la photo 2, cela se situe à la limite de la troposphère et de la stratosphère, situation la plus courante. Mais, ces ondes de Kelvin-Helmholtz peuvent effectivement se produire à n’importe quel niveau de la troposphère, du moment qu'il y ait un important changement de vitesse du vent entre deux couches. Pour l’aéronautique, ces ondes peuvent être dangereuses car elles sont le site de turbulences.

  16. Thérèse, 03.12.2018, 09:50

    Magnifique idée !!!!
    Merci beaucoup

    Réponses

    Répondre à Thérèse

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  17. Nanou, 01.12.2018, 15:24

    Magnifiques vos calendriers de l’avent ... je ne les avais pas vu les années précédentes. Merci pour vos blogs et autres. C’est un réel plaisir de vous lire.

    Réponses

    Répondre à Nanou

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  18. Jeanne -Hélène, 01.12.2018, 11:39

    Merci beaucoup très sympa Bon Temps de l'Avent à toute votre Equipe

    Réponses

    Répondre à Jeanne -Hélène

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. scapolan, 16.12.2018, 16:54

      MERCI 😄
      Pour les infos
      Merci beaucoup.