Un mur de glace entre la Russie et la Chine.

7 janvier 2018, 4 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

Sur le lac Xingkai, à la frontière entre la Russie et la Chine, un phénomène particulier a formé un mur.

Mur de glace. Image CCTV+

Tout à côté du grand lac Chanka, juste au nord, se trouve le petit lac Xingkai. Sa profondeur moyenne est de 4,5 mètres avec un maximum de 10.6 mètres. Il se trouve à la frontière sino-russe, à 250 km au nord de Vladivostok, 45° de latitude Nord. Cela le situe à la même latitude que Milan, mais avec des hivers nettement plus rigoureux.

 

Comment ce mur s'est-il formé ?

Il y a quelques jours, un phénomène intéressant s’est produit sur ce petit lac : le fort vent du nord a fait glisser l’eau sur la langue de terre glacée qui sépare les deux lacs. Au fur et à mesure que l’eau se déversait ou que les embruns arrivaient sur cette zone glacée, ils gelaient, formant ainsi progressivement un mur de glace de 20 mètres de haut.

Ce mur devrait persister encore pour plusieurs jours, car la température ne devrait pas dépasser -4° aujourd’hui. Dans les prochains jours, un nouvel afflux d’air sibérien est attendu avec des températures inférieures à -20°C, le tout accompagné d’un fort vent glacial.

Ci-dessous la vidéo de la TV chinoise CCTV+

Commentaires (4)

  1. Sara, 08.01.2018, 19:52

    On croirait le mur de Game of Thrones ! Y a même un marcheur blanc sur le côté gauche en bas de l image lol

  2. Joan, 07.01.2018, 21:19

    Si la nature s’y met elle aussi... Plaisanterie mise à part, c’est magnifique! Merci pour cette information et la vidéo.
    Du temps où nous connaissions des températures avoisinant -10º (encore dans les années 90), nous avions aussi droit à d’extrordinaires paysages dans nos vallées (Tessin). Ça nous manque un peu...

  3. Claude Guignard, 07.01.2018, 16:15

    Il s'agit d'un phénomène surprenant. En hiver, et même par des latitudes pas bien hautes, la Sibérie est un réservoir de froid. On peut en dire presque autant cet hiver de l'Amérique du Nord où New York, pourtant à la latitude Naples, connaît des températures négatives inimaginables dans la cité italienne.

    1. Paul Z, 07.01.2018, 21:53

      Il me semble que les régions de La Brévine et autour de Davos connaissent elles aussi, non pas des murs de glaces, mais des jours bien plus froids que la plupart des autres endroits de notre pays. Avons nous ainsi affaire à des « micro-phénomènes » ici aussi ?