Contenu

Pic de concentration aux particules fines PM10

12 novembre 2020, 8 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

Durant la journée du 8 novembre, un pic de concentration aux particules fines PM10 a été relevé dans le canton de Neuchâtel. Petit aperçu météorologique pour en expliquer l'origine.

Les particules en question visualisées depuis un planeur lors de leur trajet au-dessus des Pyrénées. Photo : Kévin Faur
Les particules en question visualisées depuis un planeur lors de leur trajet au-dessus des Pyrénées. Photo : Kévin Faur

Pic de concentration de PM10

Affichage aggrandi: Évolution des concentrations des poussières fines (PM10), moyenne glissante sur 24h.
Évolution des concentrations des poussières fines (PM10), moyenne glissante sur 24h.
Source : https://www.ne.ch/autorites/DDTE/SENE/air/Pages/qualit%C3%A9-air-canton-neuchatel.aspx

Sur l'image, un pic de concentration de PM10 est clairement visible pour les stations de La Chaux-de-Fonds et du Locle. Une explication météorologique peut être donnée pour en expliquer l'origine. Il est très probable que ces pics soient dûs à un épisode de poussière d'origine saharienne.

Situation générale

Affichage aggrandi: De en haut à gauche à en bas à droite, l'évolution de la masse d'air (en image vapeur d'eau) du 3 au 8 novembre.
De en haut à gauche à en bas à droite, l'évolution de la masse d'air (en image vapeur d'eau) du 3 au 8 novembre.
Source : NinJo @MétéoSuisse

Entre le 3 et le 5 novembre, un talweg sur l’Atlantique s’est scindé en deux en libérant un « cut-off » (goutte froide ou dépression d’altitude de forme circulaire) qui s’est dirigé vers le sud de l’Espagne et le nord du Maroc.

Sur l’image du 4 novembre, il est possible d'observer des cumulonimbus (nuages d'orage) matérialisés par des points blancs. Ces développements convectifs ont permis de soulever des aérosols de type « poussière saharienne » du sol et les ont acheminé en haute altitude.

Du 5 au 8 novembre, cette dépression d’altitude s’est déplacée vers l’Europe centrale avec un courant de sud-ouest, en entraînant jusqu’en Suisse la masse d’air probablement chargée de poussières.

Rétrotrajectoire

Affichage aggrandi: Rétrotrajectoire avec point d'arrivée sur le canton de Neuchâtel pour le 7 novembre à 0h locale.
Rétrotrajectoire avec point d'arrivée sur le canton de Neuchâtel pour le 7 novembre à 0h locale.
Données : https://www.ready.noaa.gov/HYSPLIT.php, image : MétéoSuisse

En altitude, la masse d’air qui arrive le 6 novembre à 23h00 UTC (7 novembre à 00h loc.) provient du sud de l’Espagne et à plus haute altitude du Maroc.

Détection par les ceilomètres

Affichage aggrandi: Ceilomètres de Payerne et de la Kleine Scheidegg. Journée du 7 en bas, du 8 au milieu et du 9 en haut.
Ceilomètres de Payerne et de la Kleine Scheidegg. Journée du 7 en bas, du 8 au milieu et du 9 en haut.
MétéoSuisse

Le ceilomètre de la Kleine Scheidegg (2061m) a bien détecté, le 7 novembre 2020 au matin, des aérosols qui pourraient être attribués à des poussières sahariennes. Les concentrations augmentent le 8 novembre et s’atténuent le 9 novembre.
Au-dessus de Payerne, la formation d’un brouillard compact empêche de détecter l’ensemble de l’évènement. Toutefois, le 8 novembre, avant que le brouillard soit totalement formé, le ceillomètre arrive à détecter des aérosols. Dans l’après-midi, après dissipation du brouillard, ces aérosols sont à nouveau détectés.

Commentaires (8)

  1. MétéoSuisse, 17.11.2020, 01:29

    Bonjour, cela doit être un réflexe de météorologue d'être prudent, mais les preuves sembles être suffisantes pour affirmer qu'il s'agit de sable du Sahara. Un incendie dans la région pourrait être une autre cause possible.

  2. simon, 15.11.2020, 09:42

    Une autre explication ici :
    https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/bas-rhin-nouvel-episode-pollution-aux-particules-fines-1892982.html

  3. Alfred, 13.11.2020, 20:35

    "Il est possible que" et "il est probable que". Vous restez prudent alors que la cause "semble être" les poussières du Sahara. Pourquoi cette prudence, pourrait-il y avoir d'autres raisons ? Et si oui, lesquelles ? Merci de ces précieuses informations sur la qualité de l'air que nous respirons. C'est intéressant, utile, et nécessaire. Bravo Météo-Suisse

    1. MétéoSuisse, 17.11.2020, 01:30

      Bonjour, cela doit être un réflexe de météorologue d'être prudent, mais les preuves sembles être suffisantes pour affirmer qu'il s'agit de sable du Sahara. Un incendie dans la région pourrait être une autre cause possible.

  4. Cyrille Müller, 12.11.2020, 21:49

    Bonsoir,
    J'apprécie beaucoup votre blog, informatif et même parfois divertissant.
    J'habite Tramelan et hier soir, j'ai utilisé mes essuies-glaces. Ce matin, j'ai constaté un dépôt de poussières noires le long de la zone verticale où le balai inverse sa course, est-il possible que se soit lié à ce phénomène, ou s'agit-il de pollution routière?

    1. MétéoSuisse, 13.11.2020, 11:33

      Bonjour, il est possible qu'il s'agisse de poussières du Sahara. Des particules ont à nouveau été mesurées mercredi 11 et jeudi 12 novembre.

  5. Raphaël Serena, 12.11.2020, 18:25

    L’événement fut très visible depuis les hauteurs de la Chaux-de-Fonds. Le Chasseral était totalement occulté par ces particules fines .

  6. Calder1, 12.11.2020, 14:55

    Jolie analyse qui porte un éclairage original sur les mesures de particules fines.
    Ici la nature est la cause plutôt que le flot de voitures dans Le locle (surtout que c'est le dimanche)
    Les habitants du Haut sont aussi sous le soleil et le détecteur mesure, le Bas du canton doit être dans le brouillard.