Contenu

Neige en abondance

4 novembre 2021, 10 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

Le front froid actif qui a traversé la Suisse mercredi a occasionné d'importantes chutes de neige, notamment dans le sud des Grisons. Des valeurs record ont même été enregistrées pour une première quinzaine de novembre.

Davos ce jeudi matin. Photo : "Observations Météo" - App MétéoSuisse
Davos ce jeudi matin. Photo : "Observations Météo" - App MétéoSuisse

Liée à une dépression centrée sur la France, cette perturbation stagnait encore sur les Alpes orientales ce matin. Elle se décale maintenant vers l’est et laisse la place à une masse d'air polaire instable. En altitude, les forts vents du sud ont apporté de l'air humide de la Méditerranée vers le sud des Alpes. 
 

Cette perturbation est passée relativement rapidement sur la Suisse romande et le Bas-Valais. Elle n'a provoqué que quelques précipitations modérées. Avec une limite des chutes de neige en baisse vers 1000 m, elle a blanchi le Jura et les Préalpes. Le premier centimètre de neige de la saison froide 2021-2022 a été mesuré ce matin à la Chaux-de-Fonds. En atteignant les Alpes, le front a été ralenti par le fort courant du sud en altitude et les précipitations ont été graduellement plus importantes. 

Cette situation a été plutôt bien prévue dans son ensemble. Un avis de fortes chutes de neige avait donc été émis mardi par MétéoSuisse pour les régions alpines du sud des Alpes ainsi que pour celles limitrophes du nord des Alpes. 
 

Dans les régions averties, les précipitations ont été importantes jusqu'à jeudi matin. Il est tombé entre 10 et 25 cm de neige fraîche au-dessus de 1000 m dans les Alpes centrales et orientales, localement jusqu'à 50 cm au-dessus de 1600 m. En Valais et dans le nord du Tessin, il est tombé entre 15 et 30 cm de neige fraîche, jusqu'à 40 cm au-dessus de 2000 m.
 

Record en Engadine

C'est cependant en Engadine que les chutes de neige ont été les plus importantes avec des valeurs proches de 60 cm en Haute-Engadine. 
 

A Sils (1804 m), en Haute-Engadine, la mesure de 56 cm de neige fraîche mesurés ce matin est la valeur la plus élevée observée pour une première quinzaine de novembre depuis le début des mesures en 1864.
 

Commentaires (10)

  1. Dimitri, 05.11.2021, 07:33

    Neige en novembre, chaud en décembre...

    1. mon nom est anonymous, 05.11.2021, 13:06

      Bonjour, déja la semaine qui arrive il va faire très doux, isothèrme du 0 degrés a plus de 3000 mètres d'altitude, c'est au mois de septembre que l'on voit ca, personnellement ca me dérange pas, j espère juste avoir un peu de neige à noel pour skier à Verbier et prendre cette toute nouvelle télécabine médran 1, c'est un sacré truck.

  2. Rasmus, 04.11.2021, 22:57

    Bonsoir petite question il me semble que en hiver la suisse romande surtout (fribourg et le canton de vaud sont nettement moins bien servi en neige que par exemple le valais, le tessin ou le grisons ça risque d’être encore comme ça cet hiver ??! Merci d’avance

    1. MétéoSuisse, 05.11.2021, 14:09

      Bonjour, il y a une importante variabilité dans les chutes de neige selon les régions d’un hiver à l’autre ou même sur des périodes plus longues. On peut tout de même faire quelques généralisations par régions à partir des mesures à long terme. En moyenne, les chutes de neige sont moins fréquentes sur le Plateau romand que sur le Plateau alémanique, car le climat est plus continental, et donc plus froid, en direction de l’est. En Valais central, les chutes de neige sont moins fréquentes que sur le Plateau, mais les cumuls totaux de neige fraiche par hiver y sont en moyenne plus importants. Les chutes de neige en Valais central se produisent souvent par front chaud lorsqu’un lac d’air froid est bien établi dans la vallée. Les précipitations se produisent donc sous forme de neige dès le début du front avec des températures négatives, les cumuls de neige fraîche peuvent donc rapidement être importants alors qu’il pleut sur le Plateau. Au Tessin, le nombre de jours de neige est également plus bas que sur le Plateau romand, mais les cumuls par hiver relativement proches. Au Sud des Alpes, les précipitations se produisent souvent lors de fortes précipitations avec un phénomène d’isothermie. Ces fortes précipitations permettent donc d’avoir de grands cumuls de neige fraîche en un évènement.

    2. Elicémotilant, 06.11.2021, 03:54

      Les cumuls sont plus importants en allant vers l'est, mais à quel point? À altitude égale et loin d'un lac y a t-il réellement une différence notable en tenant compte que les régions plus à l'est reçoivent plus de précipitations?

    3. MétéoSuisse, 08.11.2021, 15:54

      @Elicémotilant.
      A altitude égale et à proximité d'un grand lac, on observe effectivement en moyenne à long terme un peu plus de jours avec de la neige fraîche à l'est qu'à l'ouest. A vérifier dans l'atlas web 2018 du NCCS, en prenant la carte des jours avec neige : https://www.nccs.admin.ch/nccs/fr/home/bibliotheque-de-donnees-et-de-medias/daten/atlas-web-ch2018.html

  3. Claude Guignard, 04.11.2021, 18:21

    Aux altitudes et lieux où elle est tombée cette neige pourrait bien rester tout l'hiver. Les redoux se font davantage sentir dans les régions hors des Alpes et sur le Jura où il n'est d'ailleurs tombé que des quantités insignifiantes. Tout le monde devrait donc être content. content.

  4. Egger Patrick, 04.11.2021, 17:59

    Il n’est tombé que très peu de neige dans la partie occidentale du Valais.
    Cela devient une habitude depuis quelques années en début d’hiver.
    Serait-ce une conséquence d’un changement de circulation atmosphérique dû
    au RC? À voir….

    1. MétéoSuisse, 04.11.2021, 18:41

      Bonsoir,
      Pour le moment, difficile de dégager une tendance très nette sur les variations de l'enneigement pluriannuel dans les Alpes.

      Nous savons que les épisodes de fortes chutes de neige au Tessin, en haut-Valais et dans les Grisons ainsi que sur le versant nord des Alpes résultent de situations de barrage au sud ou respectivement au nord des Alpes, qui se produisent quand le courant-jet ondule fortement. Au contraire, les fortes chutes de neige en Valais occidental sont liées à un courant-jet très zonal donc peu ondulant.

      Certaines recherches récentes ont montré que dans le contexte du changement climatique, le courant-jet aurait tendance à onduler de plus en plus fortement et fréquemment, ce qui pourrait induire une augmentation de la proportion des chutes de neige par barrage au nord ou au sud, avec peu de neige en Valais occidental.

  5. JL Pélissier., 04.11.2021, 15:38

    Pourvu que cela tienne pour qu'on puisse chausser les skis rapidement!