Contenu

Cyclone tropical Kenneth aux Comores, puis au Mozambique

25 avril 2019
Thèmes: Météo

Le cyclone tropical Kenneth a touché l’Union des Comores dans la nuit de mercredi à jeudi. Il se dirige vers l’est et c’est un dangereux cyclone tropical très intense qui s’apprête à frapper le nord du Mozambique aujourd’hui en fin de journée.

Image satellite du cyclone tropical Kenneth le 25 avril à 0800 UTC (@NinJo)
Image satellite du cyclone tropical Kenneth le 25 avril à 0800 UTC (@NinJo)

De gros dégâts aux Comores

Dans la nuit de mercredi à jeudi, le cyclone tropical Kenneth est passé à 50 km au nord de l’île de la Grande Comore. L’aéroport de Moroni, capitale du pays, a relevé des rafales de vent supérieures à 120 km/h.  Les premières dépêches reçues parlent de dégâts matériels innombrables sur l’ensemble de l’île.

A l’heure actuelle, le cyclone s’éloigne des Comores en direction des côtes du Mozambique. Au centre du système, les vents moyens sur 10 minutes sont estimés à 210 km/h avec des rafales proches de 300 km/h.

Le Mozambique à nouveau en voie d’être frappé par un cyclone

Le 14 mars dernier, le sud du Mozambique a été frappé par le cyclone tropical intense Idai. Il aurait provoqué près d’un millier de victimes entre le Mozambique et le Zimbabwe.

Aujourd’hui en fin de journée, Kenneth va toucher la région à 100-150 km au nord de Pemba (ville de près de 150'000 habitants), au nord du Mozambique. Avec des vents moyens au centre de l’ordre de 185 km/h et des rafales plus fortes, c’est un système extrêmement dangereux qui va frapper très sévèrement les régions au nord de Pemba. Le cyclone va également générer une surcote très dangereuse lors de son atterrissage sur les côtes du Mozambique, pouvant atteindre entre 3 et 5 mètres en plus du déferlement des vagues et de la houle cyclonique. De graves inondations sont à craindre dans les prochaines heures.

Climatologie des cyclones tropicaux dans la partie sud-ouest de l’océan Indien

Chaque année, la partie sud-ouest de l’océan Indien voit la naissance de 9 tempêtes tropicales en moyenne, dont 4 évoluent en cyclone tropical. La période la plus favorable à la formation de phénomènes tropicaux s’étend statistiquement de fin octobre à mai, avec un pic d’activité entre janvier et mars.

Kenneth est le 10ème cyclone tropical intense de la saison. Cette saison cyclonique 2018/2019 s’annonce déjà comme une des plus actives depuis le début de l'ère satellitaire dans le bassin Sud-Ouest de l'océan Indien. D’ailleurs, un peu plus à l’est dans ce même bassin, une tempête tropicale s’est formée et s’appelle Lorna. Elle pourrait encore s’intensifier et éventuellement atteindre le stade de cyclone tropical. Toutefois, sa trajectoire restera purement maritime et aucune terre ou île ne devrait être affectée.

Cette zone cyclonique est gérée par Météo-France depuis La Réunion. Les terres pouvant être touchées dans le secteur sont les Mascareignes (La Réunion, Maurice et Rodrigues), Madagascar, le Mozambique ainsi que plus rarement les Seychelles, Mayotte et les Comores.

Commentaires (0)