Contenu

Du sable saharien sur les plages des Caraïbes

30 juin 2020, 10 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

Les tempêtes de sable formées sur le Sahara sont parfois emportées loin sur l'Atlantique. C'est le cas en ce moment, de manière particulièrement impressionnante. Un satellite de la NASA nous fournit quelques belles images.

Tempête de sable saharien emportée sur l'Atlantique (source: nasa.gov)
Tempête de sable saharien emportée sur l'Atlantique (source : nasa.gov)

Le sable est actuellement emporté jusque sur l'Amérique centrale

Affichage aggrandi:

Le satellite Suomi NPP (NASA-NOAA) montre un panache de sable massif, qui s'est déplacé à travers le golfe du Mexique jusque sur l'Amérique centrale, et en partie jusqu'à l'est du Pacifique.

L'indice d'aérosol

La NASA utilise les satellites et d'autres sources pour repérer les aérosols constitués de sable d'origine désertique, de fumée ou de cendres volcaniques. Un instrument à bord du satellite Suomi NPP fournit notamment des valeurs d'indice d'aérosols absorbants, indiquant la présence de particules aérosols absorbant la lumière ultraviolette et tenant compte à la fois de l'épaisseur et de l'altitude de la couche d'aérosols. Cet indice peut prendre des valeurs entre 0 (min) et 3 (max).Il est utile pour identifier et suivre le transport à longue distance des cendres issues d'irruptions volcaniques, des fumées des incendies de forêts ou d'épisodes de brûlis de la biomasse, ou encore le sable des tempêtes désertiques. Ces particules aérosols peuvent même être repérées au-dessus des nuages ou des régions couvertes de neige ou de glace.

Une dégradation de la qualité de l'air, mais aussi un rôle écologique

Le sable du Sahara peut affecter la qualité de l'air aussi loin que sur l'Amérique du Nord et du Sud s'il atteint le niveau du sol. Il peut également jouer un rôle écologique important, comme fertiliser les sols en Amazonie ou constituer des plages dans les Caraïbes. Les conditions sèches, chaudes et venteuses associées à l'arrivée d'une couche d'air saharien venu d'Afrique peuvent par ailleurs supprimer la formation et l'intensification de cyclones tropicaux.

Un événement particulièrement marqué en ce mois de juin 2020

Le transport de sable saharien à travers l'océan jusqu'à l'Amérique n'est pas rare, mais l'ampleur et la force du phénomène actuel sont très inhabituelles. De plus, on peut observer au large de la côte africaine un nouveau panache quitter le continent, qui continuera d'alimenter la longue écharpe de sable qui traverse l'Atlantique.

Commentaires (10)

  1. Bertrand, 03.07.2020, 09:44

    Bonjour !
    À quelle altitude se déplacent ces panaches de sables ? Sont-ils dangereux pour le traffic aérien ?

    Réponses

    Répondre à Bertrand

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 03.07.2020, 13:46

      Bonjour, le sable peut monter jusqu'à une altitude d'environ 6000-7000 m. Des concentrations trop importantes peuvent provoquer des dégâts au réacteurs d'avions. C'est surtout la reduction de la visibilité sur les aéroports qui peut fortement impacter le trafic aérien.

  2. Thérèse, 01.07.2020, 10:07

    Bonjour,
    Merci pour ces superbes images !!!
    j'ai vécu une fois une tempête de sable au Mali : tout s'est obscurcit et cette nuit artificielle a duré près de 2 heures. Avez-vous une idée de l'épaisseur moyenne qu'une telle tempête peut avoir et combien de sable passe au dessus en une minute ou 1 heure ou... ?

    Réponses

    Répondre à Thérèse

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 03.07.2020, 11:32

      Les particules peuvent monter jusqu'à 1500 mètres au-dessus du sol dans certains cas, mais généralement les tempêtes font de quelques mètres à quelques centaines de mètres d'épaisseur. Il est estimé au niveau global qu'entre un et trois milliards tonnes de poussières sont rejetées dans l'atmosphère chaque année, mais il est difficile de vous donner un chiffre pour une tempête en particulier.

  3. David Padayachy, 01.07.2020, 07:03

    A-t-on une idée du potentiel fertilisant de ce sable en comparant les années impactées par cette « calima » et les années dites normales?

    Réponses

    Répondre à David Padayachy

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 03.07.2020, 11:20

      C'est une question qui dépasse notre domaine de compétence, mais une étude a montré que le sable du Sahara est utile à la fertilisation de l'Amazonie.

      https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/comment-le-sahara-nourrit-l-amazonie_14856

  4. Pascal_fr_39, 30.06.2020, 20:07

    Bonjour,
    A t-on une estimation de la masse de poussière ainsi exportée d'un continent à l'autre dans un volume donné, dans le cas d'un épisode comme celui-ci ?

    Réponses

    Répondre à Pascal_fr_39

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 01.07.2020, 01:57

      Bonjour, nous n'avons pas trouvé d'estimation pour cet événement; Mais chaque année ce sont environ 182 millions de tones de sable qui s'envolent de l'ouest du Sahara.
      https://www.theatlantic.com/science/archive/2020/06/saharan-dust-storms-giving-earth-life/613441/

  5. Dave, 30.06.2020, 15:58

    Trop fou ! Et en combien de temps le sable a-t-il fait ce voyage transatlantique ?

    Réponses

    Répondre à Dave

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 01.07.2020, 01:51

      Il a fallu environ une semaine au sable pour effectuer la traversée.