Réseau de mesure du rayonnement

L'observation à long terme des flux énergétiques du rayonnement solaire et infrarouge thermique entre l'atmosphère et la surface de la Terre constitue une activité majeure de la surveillance du changement climatique. MétéoSuisse exploite le réseau suisse de surveillance du rayonnement pour le climat alpin. A ces stations, le rayonnement à la surface de la Terre est mesuré de l'ultraviolet à l'infrarouge en passant par le domaine visible du spectre.

Le réseau suisse de surveillance du rayonnement pour le climat alpin SACRaM (Swiss Alpine Climate Radiation Monitoring) a été créé pour la surveillance à long terme du rayonnement à des fins climatologiques. Le réseau SACRaM comprend quatre stations : deux se trouvent dans les Alpes suisses au Jungfraujoch et à Davos, les deux autres sont situées en plaine, à Payerne et à Locarno-Monti. La station de Payerne fait aussi partie du réseau international « Baseline Surface Radiation Network » (BSRN), réseau de référence global pour la mesure du rayonnement à la surface de la Terre.

Une technique de pointe pour des mesures de haute précision

La photographie présente la coupole astronomique sur le toit de la station de recherche du Sphinx. À sa droite, une installation de mesure haute de trois mètres et dotée de divers radiomètres sert à mesurer le rayonnement UV, solaire global et infrarouge thermique.
Les instruments de la station du réseau de mesure du rayonnement au Jungfraujoch (à 3580 m d'altitude) sont soumis à de rudes conditions météorologiques. Les instruments mesurant le rayonnement solaire global et le rayonnement atmosphérique sont installés sur une structure externe (à droite sur l'image). Ils sont équipés de systèmes de ventilation et de chauffage mis au point par MétéoSuisse. Les instruments mesurant le rayonnement direct sur des poursuites solaires sont protégés par une coupole (au centre de l'image) qui s'ouvre dès que les conditions le permettent. © MétéoSuisse

Le réseau SACRaM suit les directives des réseaux VAG (veille atmosphérique globale) et BSRN. Équipé d'une technique de pointe, il garantit la mesure très précise des flux énergétiques de rayonnement dans trois plages à large bande spectrale: le rayonnement ultraviolet, le rayonnement solaire (principalement visible et infrarouge proche) et le rayonnement atmosphérique dans l'infrarouge thermique. Les paramètres suivants sont mesurés:

  • Rayonnement global et direct aux longueurs d'onde UV et visible
  • Rayonnement diffus aux longueurs d'onde UV et visible (dans certaines stations)
  • Rayonnement visible réfléchi (à Payerne)
  • Rayonnement infrarouge thermique descendant
  • Rayonnement infrarouge thermique montant (à Payerne)
  • Rayonnement spectral direct à des longueurs d'onde sélectionnées

Informations complémentaires