GCOS

L'observation du climat, de sa variabilité et de son changement a considérablement gagné en importance. Fondé en 1992, le Système mondial d'observation du climat (SMOC) enregistre de manière systématique des observations et des informations climatiques et les met à disposition de tout utilisateur potentiel.

Image satellite de la Terre, focalisée sur l'Europe et l'Afrique du Nord
Image satellite de la Terre © EUMETSAT, Archive Université libre de Berlin

L'observation du climat, et en particulier de sa variabilité et de ses changements potentiels a considérablement gagné en importance, et ce notamment à l'issue de la conférence des Nations Unies à Rio de Janeiro en 1992. Le Système mondial d'observation du climat (SMOC) est une initiative conjointe de l'Organisation météorologique mondiale (OMM), de la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l'UNESCO, du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) et du Conseil national pour la science (ICSU).
Le système vise à garantir que l'ensemble des observations et des informations climatiques soient récoltées de manière systématique et mises à la disposition de tout utilisateur potentiel.

Le SMOC considère en particulier les besoins mentionnés par la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC). Ses observations portent sur l'ensemble du système climatique, soit les caractéristiques physiques et biologiques de l'atmosphère, de l'océan et de la surface de la terre ainsi que leurs propriétés chimiques. Il base ses activités sur des programmes d'observation existants et représente ainsi tous les programmes d'observation mondiaux en lien avec la convention sur le climat. L'analyse des séries de mesures climatiques résultant est reprise notamment dans les travaux de synthèse des experts intergouvernementaux du climat (rapports du GIEC).

En Suisse, la coordination de l'observation du climat relève de la responsabilité du Bureau suisse du SMOC de l'Office fédéral de météorologie et de climatologie MétéoSuisse.

Informations complémentaires

Liens