Brouillard / stratus

Brouillard, stratus et nuages ne sont physiquement pas différents les uns des autres. Tous contiennent des petites gouttelettes d'eau qui flottent dans l'air. Certaines d'entres elles sont également gelées. La visibilité est inférieure à 1 kilomètre.

Le brouillard se situe à la surface du sol. Autrement dit, une personne au sol ne peut voir qu'à moins d'un kilomètre. L'épaisseur verticale d'une couche de brouillard se situe entre quelques mètres et plusieurs centaines de mètres.

On parle de stratus lorsque la couche de brouillard est soulevée du sol. Une personne au sol peut voir à plus d'un kilomètre. L'épaisseur verticale de la couche de stratus est généralement comprise entre 100 et 500 mètres. La limite supérieure de la couche de stratus est indiquée dans les bulletins météorologiques.

A partir d'une limite supérieure à 2000 mètres environ, on parle de nébulosité de basse altitude ou de nuages bas, sans mention de la limite supérieure.

Dossier brouillard

  • Qu‘est-ce-que le brouillard ? Pourquoi se forme-t-il essentiellement sur le Plateau en automne et en hiver ?
  • Comment définit-on la limite supérieure du brouillard ?
  • Pourquoi la prévision du brouillard est-elle si difficile ?

Les météorologues de MétéoSuisse tentent d’apporter des réponses à ces questions et à beaucoup d’autres au cours d’une série de 10 blogs publiés en automne 2015/2016. Dix chapitres pour illustrer des phénomènes parfois extraordinaires liés au brouillard.