Comportement à adopter dans une période de chaussée glissante

Comportement à adopter avant une chaussée glissante

Parmi les dangers liés à une chaussée glissante, on trouve les surfaces devenant brusquement incontrôlables, la paralysie de la circulation routière et du trafic aérien et les perturbations de la circulation ferroviaire ainsi que les branches cassant et les arbres tombant sous le poids de la glace.

Pour se déplacer en toute sécurité en hiver, que l’on soit à pied, en voiture, à moto ou à vélo, il faut prendre des mesures de précaution:

  • Suivre l’évolution locale du temps, se tenir informé et adapter son comportement à la situation actuelle.
  • Tenir compte des messages push de >>l’ App de MétéoSuisse<<.
  • Equiper son véhicule pour l’hiver (pneus d’hiver, etc.)
  • Mettre des produits antigel dans le radiateur et dans le système d’essuie-glace.
  • Eventuellement suivre un cours d’antidérapage.
  • Vérifier la batterie de son véhicule.
  • Avoir un dégivrant à portée de main.
  • Déplacements à pied: se munir de bonnes chaussures.
  • Epandre du sel ou des gravillons.

Comportement à adopter pendant la chaussée glissante

En cas de chaussée glissante, vous devez adapter votre comportement à la situation, surtout sur la route.

Recommandations d’ordre général sur le comportement à adopter:

  • Suivre l’évolution locale du temps et se tenir informé.
  • Tenir compte des messages push de >>l’ App de MétéoSuisse<<.
  • Si possible, ne pas quitter la maison.
  • Limiter au maximum ses déplacements (même avec l’équipement adéquat).
  • S’informer sur les conditions de circulation (par la radio, le téléphone au 163, par la télévision ou les médias).
  • Adapter son style de conduite aux conditions et utiliser si nécessaire les transports en commun.
  • Les consignes des autorités doivent impérativement être suivies.

Comportement à adopter après la chaussée glissante

En hiver, les accidents de la route sont souvent dus à une chaussée couverte de verglas, de plaques de glace ou de neige, notamment quand le véhicule n’est pas équipé de pneus d’hiver ou que le conducteur n’a pas adapté sa vitesse à la situation. Les personnes se déplaçant à pied peuvent également se blesser, par exemple en glissant sur un trottoir verglacé.

Que faut-il faire?

  • Sécuriser le lieu de l’accident.
  • Etablir un constat d’accident (noter également l’état actuel des routes)
  • Déclarer le sinistre à son assureur.
  • Si des personnes sont blessées, dispenser les premiers secours, appeler la police et demander une ambulance.