Giboulées de printemps

Les giboulées de printemps (aussi appelées giboulées de mars ou „Aprilwetter“ en allemand) sont la caractéristique d’un temps extrêmement changeant. Cette configuration est assez typique au printemps, notamment en mars et en avril. L’air est encore frais et le soleil alterne avec des nuages instables qui provoquent des averses, voire de brefs orages. Les précipitations sont également très changeantes. Sous une forte averse, la pluie peut laisser la place à la neige jusqu’en plaine en quelques minutes. Et comme on s’approche de l’été, grêle et grésil sont également possibles sous les averses.

D’où vient ce temps très changeant ? En avril, respectivement au printemps, la mer et les régions polaires sont encore froides. Mais le soleil est déjà haut dans l’atmosphère. Les journées s’allongent, si bien que la surface terrestre peut bien se réchauffer. Si de l’air polaire froid afflue vers l’Europe centrale, il se réchauffe en arrivant sur les terres et s’élève. Ainsi, des cumulus se développe et peuvent aller jusqu’à l’averse.

Les conditions idéales pour les giboulées sont la présence d’un anticyclone sur le nord-ouest de l’Europe ou sur le proche Atlantique et d’une dépression sur la Scandinavie. Entre les deux systèmes, un courant de nord à nord-ouest peut diriger de l’air maritime polaire directement vers l’Europe centrale.

Le caractère très changeant et instable du mois d’avril en Suisse s’illustre par la pression atmosphérique qui est en moyenne la plus basse tous mois confondus.

Informations complémentaires