Homogénéisation de séries de mesures climatiques

Les conditions de mesures dans lesquelles les données météorologiques sont collectées peuvent changer au fil du temps. Ce n'est que lorsque l'influence de ces changements a été éliminée des données qu'il est possible de se prononcer sur l'évolution climatique passée sur de nombreuses années. Cet objectif est atteint au moyen de l'homogénéisation des données.

Presque toutes les séries de mesures climatologiques pluriannuelles disponibles aujourd'hui ont été collectées dans des conditions de mesure qui ont évolué au fil du temps. Les principales causes sont le déplacement de la station, l'utilisation de nouveaux instruments de mesure ou la modification de l'environnement de la station. La problématique devient particulièrement évidente lorsqu'une station a été déplacée avec un changement d'altitude. Comme la température baisse en moyenne lorsque l'altitude augmente, un changement brutal dans la série de mesures apparaît suite au déplacement de la station. Ce changement ne peut en aucune manière correspondre à l'évolution effective, réelle.

Adaptation aux conditions de mesure d'aujourd'hui

L'homogénéisation élimine ces changements engendrés artificiellement dans les séries de mesures. Les anciennes mesures sont adaptées aux conditions de mesures actuelles, ce qui permet d'éliminer les influences non climatiques de la série de mesures. Au fil des ans, MétéoSuisse a développé pour cette tâche une méthodologie éprouvée qu'elle applique systématiquement aux séries de données de ses stations de mesure au sol.

Sans homogénéisation, impossible de se prononcer sur l'évolution climatique

Les séries de mesures climatologiques homogénéisées offrent une image non faussée de l'évolution du climat dans le passé. Seules les séries de ce type permettent de tirer des conclusions correctes sur l'évolution du climat, puisque les divergences entre les séries originales inhomogènes et les séries homogènes peuvent être considérables.

Dans l'exemple de la série de mesures de la température de Zurich / Fluntern, de telles divergences sont clairement identifiables. Le nombre de jours de chaleur par an qui est déterminé sur la base de la série originale est nettement plus élevé au début de la période allant de 1901 à 2013 que plus tard, alors que la série de données homogénéisées montre une évolution plus continue pendant la même période avec une tendance à des valeurs en hausse vers la fin de la période de mesure représentée. Le recul brutal constaté dans la série originale au milieu du 20e siècle est dû à un déplacement d'environ 80 mètres d'altitude de la station en 1948. Après ce déplacement, la série originale indique des températures moins élevées et par conséquent moins de jours de chaleur. L'homogénéisation permet de corriger cette distorsion.

Séries de données homogènes

Seules les séries de données homogènes permettent de tirer des conclusions correctes sur l'évolution climatique. C'est pour cette raison que MétéoSuisse ne présente sur internet que des séries de mesures pluriannuelles homogénéisées. Les données mensuelles homogénéisées de la température et des précipitations depuis le début des mesures sont disponibles pour 14 stations du réseau suisse de mesures climatiques. Toutefois, les séries originales peuvent être commandées à tout moment sous Service et publications.

Informations complémentaires

Liens