Scénarios climatiques

Le climat de la Suisse est en train de changer. Les scénarios du changement climatique en Suisse permet de donner une estimation de l'évolution du climat au XXIe siècle. Ils montrent une évolution de la température et de précipitations selon la quantité de gaz à effet de serre émis dans le monde. Quelles que soient ces hypothèses, les températures devraient augmenter dans toutes les régions et à toutes les saisons d'ici la fin du siècle.

Dans le cadre de l'initiative Scénarios du changement climatique en Suisse CH2011, des climatologues suisses ont élaboré des scénarios sous la direction de l'EFP de Zurich et de MétéoSuisse. Les résultats publiés en 2011 dressent un bilan synthétique du changement climatique de la Suisse. Toutes les études pertinentes disponibles cette année-là ont été intégrées dans les calculs des modèles. Ils montrent les évolutions attendues des températures et des précipitations pour les trois régions de Suisse septentrionale et orientale, Suisse occidentale et Suisse méridionale.

Tendances futures

Tout laisse présager que le climat de la Suisse se modifiera de manière significative dans le courant du XXIe siècle par rapport à la situation actuelle et passée. Les températures moyennes augmenteront très probablement de plusieurs degrés à toutes les saisons. Par rapport à la période de comparaison 1980-2009, on prévoit une augmentation de la température de 2,7 à 4,1°C d'ici la fin du XXIe siècle selon le scénario modéré A1B (lignes horizontales noires sur le graphique). Les précipitations estivales moyennes devraient diminuer de 18 à 24%. Les températures passeraient de 3,4 à 4,8 °C tous les ans pour le scénario A2. Les précipitations estivales diminueraient alors de 21-28%.

Avec le scénario de stabilisation RCP3DP, le changement du climat suisse devrait être moins fort au cours des prochaines décennies. D'ici la fin du XXIe siècle, le réchauffement annuel moyen serait de seulement 1,2 à 1,8 °C, ce qui correspond au réchauffement observé entre 1864 et 2010. En été, on attend une baisse des précipitations de 8 à 10%.

Phénomènes extrêmes

Nous devons nous attendre à des périodes de chaleur estivale et des canicules plus fréquentes, plus intenses et plus longues, alors que le nombre de journées et de nuits hivernales froides devrait diminuer. Les projections concernant la fréquence et l'intensité des épisodes de précipitations sont marquées de plus grandes incertitudes, mais des changements significatifs ne sont pas à exclure. En outre, la neige devrait laisser la place à davantage de pluie, ce qui augmenterait le risque d'inondations, surtout dans les régions de plaine. En revanche, on ne peut tirer aucune conclusion valable à l'heure actuelle sur la modification des tempêtes et des phénomènes météo extrêmes complexes comme la grêle et les tornades.

Nouvelle estimation des scénarios climatiques en Suisse

Sur la base des nouvelles simulations climatiques en Europe, et en prenant en compte les connaissances les plus récentes de la recheche, de nouvelles simulations de scénarios climatiques ont été calculées dans le cadre de CH2018. Ces nouveaux scénarios seront publiés en 2018 et remplaceront les scénarios actuels qui datent de 2011.

Informations complémentaires

Liens