Journée mondiale de la météorologie – Comprendre les nuages

23 mars 2017
Thèmes: Portrait

Aujourd’hui, c’est la Journée mondiale de la météorologie – célébrez-la avec nous ! Cette année, la journée a pour thème les nuages. Véritables indicateurs météorologiques célestes, ces derniers jouent un rôle central dans les prévisions du temps et les alertes. Ce sont eux qui régissent le cycle de l’eau et l’ensemble du système climatique.

Cette année, la Journée mondiale de la météorologie vous invite à célébrer la beauté et l’esthétique des divers types de nuages. Cette journée est également celle du lancement de la nouvelle édition de l’atlas international des nuages. Avec cet ouvrage, les observateurs météorologiques du monde entier disposent d’un instrument de travail universel, désormais consultable en ligne.

International Cloud Atlas (en anglais)

La dernière révision de l’ouvrage date d’il y a 30 ans. La version actuelle permet d’effectuer le saut du livre au site Internet et à l’e-book. Elle propose de nouvelles photos, ainsi que des enregistrements accélérés de prises de vue illustrant l’évolution de nuages.

Prise de vue accélérée

Franz Feldmann, www.sportfotos.ch

Les nouveautés de l’atlas des nuages

Le contenu de l’atlas a été modernisé, et 11 nouveaux nuages, tels que les nuages qui se forment au-dessus de la forêt : Stratus silvagenitus, ou ceux qui font penser à des vagues : les nuages Asperitas, ont été répertoriés.

Comment recense-t-on les nuages ?

Les nuages sont recensés à l’aide d’instruments ou visuellement.

Dans le premier cas, le ciel est « balayé » à l’aide de divers instruments de mesure. Les instruments sont très précis dans leur domaine de compétence et fournissent une résolution temporelle élevée. L’altitude de la limite nuageuse inférieure (relevée par le ceilomètre) ou la teneur en vapeur d’eau dans l’atmosphère (donnée par le LIDAR, ) constituent deux exemples parmi d’autres d’importantes données fournies par ces instruments. Les satellites contemplent la surface nuageuse depuis en haut. Pour avoir l’image la plus exacte possible de la situation météorologique, on mesure également les précipitations (radar), la température, la pression et le vent en altitude.

Les observations visuelles humaines complètent les informations sur les évènements météorologiques en cours. Elles permettent en outre de décrire en détail l’état de l’atmosphère autour du lieu d’observation. Vous trouverez ci-dessous des instructions sur la manière de recenser les nuages. Encore un détail : vous arriverez mieux à observer les nuages avec des lunettes de soleil. Cela met en relief les différences de structures, surtout lorsque le ciel est couvert !

Observation visuelle

Sortez pour avoir la vue du ciel la plus grande possible. Posez-vous les questions suivantes :

  • Quelle est la proportion de ciel couverte de nuages ?
    Prenez aussi en compte les nuages fins et translucides. Si vous voyez un anneau clair (halo) autour du soleil, cela indique la présence d’un voile de nuage (cirrostratus).
  • Les nuages sont-ils tous à la même altitude ?
    Les nuages situés plus haut paraissent plus petits. Les nuages se déplacent avec le vent qui règne à leur altitude, ce qui signifie que si les nuages se déplacent à des vitesses différentes, c’est qu’ils sont à des altitudes différentes.
  • Quel est l’aspect des nuages ?
    Structure : Les nuages convectifs (cumulus, ainsi que la partie inférieure du nuage d’orage cumulonimbus) ont des structures très claires et des contours anguleux.
    Les nuages stratiformes sont uniformes et n’ont pratiquement pas de structure. Les nuages de ce type sont le brouillard (stratus) et les nuages de pluie ou de neige qui déversent des précipitations pendant des heures et des jours. Les nuages stratiformes élevés s’étendent comme une nappe (altostratus) ou un voile fin (cirrostratus).
    Entre ces deux extrêmes, on trouve les nuages stratifiés morcellés qui se composent d’éléments aux contours arrondis.
  • Couleur : La couleur dépend avant tout de l’épaisseur du nuage (ombre propre). Plus le nuage est sombre, plus il contient d’eau et plus il y a de risque de précipitation. Exception : Les nuages de neige sont clairs même quand ils sont très puissants.

 

Vous pouvez identifier les différents nuages à l’aide du diagramme ci-dessous.

Vous trouverez d’autres détails sur l’observation des nuages dans notre brochure « Situations météorologiques typiques dans la région des Alpes » ainsi que dans le « Manuel de l’observateur » (allemand), chapitres 6 à 10.

Quiz – quel genre de nuage suis-je ?

Déterminez votre type de nuage !

Lien vers le quiz

Qu’est-ce exactement que la Journée mondiale de la météorologie?

La Journée mondiale de la météorologie, qui a lieu chaque année le 23 mars, commémore l’entrée en vigueur de la convention fondatrice de l’OMM (Organisation mondiale de météorologie). L’OMM est une agence spécialisée des Nations Unies (ONU) ; elle compte 191 Etats membres. La Suisse en fait partie depuis 1950 et y est représentée par l’Office fédéral de météorologie et de climatologie MétéoSuisse.

Pour de plus amples informations

Atlas des nuages

WMO

Cloud Appreciation Society

Commentaires (0)