Tempête prévue sur la côte est des Etats-Unis.

13 mars 2017
Thèmes: Météo

Une tempête hivernale est attendue entre lundi soir et mardi soir sur la côte est des Etats-Unis. Elle devrait s'accompagner de vents forts et d'importantes chutes de neige.

Une dépression exceptionelle.

Affichage aggrandi: Lignes en noir: pression au sol, zones colorées, rafales de vent sur 3 heures.
Prévision du centre européen de prévisions à moyenne échéance (ECMWF) de Mardi à 18h UTC, pressions au sol et rafales de vent.
ECMWF

La dépression en formation sur le golfe du Mexique lundi 18h UTC, devrait traverser la Floride, puis remonter le long de la côte est des Etats-Unis. Le centre de cette dépression affiche 1010 hectopascals (hPa) sur la Floride, puis se creusera jusque vers 980 hPa en atteignant la région de New-York. Avec un creusement prévu d'environ 30 hPa en 24 heures, cette dépression devrait aisément dépasser le seuil lui permettant d'être qualifiée de "bombe météorologique". On nomme ainsi toute dépression des latitudes moyennes atteignant un creusement d'au moins 24 hPa en l'espace de 24 heures.

Blizzard

Affichage aggrandi: Températures à 850 Hpa (couleur) environs 1500 mètres et vents au sol (direction et force moyenne).
Température à 850 HPa et vent au sol du modèle ECMWF à 18h UTC.
ECMWF

Un fort blizzard est attendu entre l'est de la Pennsylvanie et le New Jersey. Les quantités de neige attendues pourront atteindre 45 cm dans ces régions, elles seront associées à des rafales de vent soufflant jusqu'à 60 km/h. Sur la carte des températures et du vent ECMWF, on observe deux langues d'air doux,  l'une sur l'océan associée au Gulf Stream, l'autre au sud de Washington DC. Elles entrent en conflit avec l'air froid continental issue du Canada et acheminé vers le sud dans un courant de nord-est. Ce fort gradient thermique dans les basses couches de l'atmosphère, couplé à une onde en altitude, favorisera un fort creusement dépressionaire qui remontera la côte est des Etats-Unis. La région de Philadelphie, de New-York, de Boston et la côte est en générale sont habitués à ce genre de tempêtes, communément appelées des "nor'easters". Le climat continental de cette contrée favorise bel et bien des extrêmes. La température moyenne de mars pour New York,  par exemple, est de 6°, alors que le record de chaleur pour ce mois est de 30° et le record de froid est de -16°. Dans la région, un dicton dit que le mois de mars débute souvent avec un tempérament de "lion" puis se termine souvent dans la douceur avec un tempérament "d'agneau". Ce mois de février 2017, quant à lui,  a été plus doux que la normale.

Dans les prochaines 24 à 36 heures, les conditions météorologiques s'annoncent difficiles sur la route comme dans les airs.

Commentaires (0)