Sécurité accrue grâce au nouveau réseau de radars météorologiques

Date de publication 8 septembre 2017
Thèmes Dangers
Système de mesure et de prévision
Type Communiqué de presse

C’est aujourd’hui qu’est inauguré le réseau de radars météorologiques de Suisse, désormais achevé avec le nouveau radar du sommet du Weissfluh aux Grisons. L’Office fédéral de météorologie et de climatologie MétéoSuisse célèbre cette étape majeure en compagnie du conseiller fédéral Alain Berset et de plusieurs partenaires, qui ont permis la réalisation de ce projet. Il s’agit d’un réseau de radars dernier cri couvrant tout le territoire suisse, qui contribue de manière cruciale à la sécurité de la population suisse.

Au cours des neuf dernières années, le réseau de radars météorologiques de Suisse a été modernisé et étendu avec l’ajout de deux nouvelles stations radar. Aux stations radar sur l’Albis près de Zurich, le Monte Lema au Tessin, et La Dôle près de Genève, se sont ajoutées les stations Pointe de la Plaine Morte au Valais et le Weissfluhgipfel aux Grisons. Ce réseau modernisé et étendu de radars est une contribution importante au projet « Optimisation de l'alerte et de l'alarme en cas de danger  naturel  (OWARNA) » initié en 2010 par le Conseil Fédéral..

La mise en œuvre du projet OWARNA relève des organes de la confédération responsables pour les dangers naturels (Office fédéral de météorologie et climatologie, de l'environnement OFEV, de la protection de la population, Institut fédéral de recherche sur la forêt, la neige et le paysage WSL, Institut pour l’étude de la neige et des avalanches SLF, et Service Sismologique Suisse SED). En particulier, l'OFEV participe financièrement à l'extension et l'exploitation du réseau radar afin de soutenir les cantons et les municipalités dans les interventions contre les inondations et de protéger la population avec des mesures et des prévisions encore plus précises et complètes

Le réseau suisse des radars météorologiques fournit des données et des mesures 24 heures sur 24 et surveille l’atmosphère au-dessus du territoire suisse. Il accomplit ainsi l’une des tâches centrales du service météorologique national. Les systèmes de radars permettent de mieux faire la distinction entre la pluie, la neige, la grêle et le grésil. Les deux radars supplémentaires permettent d’augmenter la quantité d’informations disponibles, notamment pour l’espace alpin, et forment la base pour les alertes de fortes précipitations, d’orages et de crues.

Des données radar météo de plus en plus importantes

Les radars météorologiques fournissent des données plus détaillées pour la météorologie aéronautique et les dangers naturels. Ils apportent ainsi une contribution cruciale à la protection de la population. Ils fournissent des informations de base indispensables pour les alertes et les prévisions. Ces informations sont en outre utilisées par des services météorologiques privés. D’autres branches, comme les assurances, le tourisme et la science, comptent également sur ces données.

Contact

MétéoSuisse, communication
media@meteoschweiz.ch
+41 58 460 97 00

Informations complémentaires