COSMO-E : un système de prévision d’ensemble pour le domaine alpin

Date de publication 26 mai 2016
Thèmes Système de mesure et de prévision
Météo
Type Communiqué de presse

L’Office fédéral de météorologie et de climatologie MétéoSuisse a mis en service le modèle probabiliste de prévision météorologique COSMO-E. Ce système de prévision d’ensemble pour le domaine alpin calcule deux fois par jour 21 prévisions légèrement différentes, mais de probabilité égale, pour les cinq jours à venir. Ces prévisions permettent d’une part d’établir une prévision météorologique probabiliste. D’autre part, elles permettent de déterminer l’évolution météorologique la plus probable en indiquant la fiabilité de cette prévision. Pour la première fois de son histoire, grâce à COSMO-E, MétéoSuisse exploite un système de prévision météorologique d’ensemble, qui est une base très importante pour prédire les événements extrêmes et pour émettre des avis d’intempéries.

« Les prévisions sont difficiles, surtout lorsqu’elles concernent l’avenir ». Ce mot d’esprit met en lumière une expérience qui nous est commune à tous, mais que nous refoulons volontiers : les prévisions météorologiques peuvent être fausses. La raison en est notamment que l’atmosphère est un « système chaotique » tel que de petites incertitudes peuvent entraîner d’importantes erreurs. Cependant, comment pouvons-nous évaluer si une prévision météorologique pour après-demain est fiable ou très incertaine ? Grâce à un système de prévision d’ensemble !

Un système de prévision d’ensemble : de quoi s’agit-il au juste ?

Un système de prévision d’ensemble calcule simultanément de nombreuses prévisions semblables qui simulent toutes des évolutions réalistes de la météo. Si toutes ces diverses prévisions recourent initialement aux mêmes valeurs mesurées, elles peuvent évoluer très différemment après un bref laps de temps déjà. Les prévisions statistiquement équiprobables permettent de déduire une probabilité de survenance d’un événement météorologique déterminé (prévision météorologique « probabiliste »). De même, il est possible de déterminer l’évolution météorologique la plus probable tout en lui attribuant un niveau de fiabilité : plus les prévisions individuelles sont disparates, plus la prévision sera incertaine ; plus les divers modèles évoluent de manière semblable, plus la prévision sera sûre. On trouvera davantage de détails sur l’établissement d’une prévision d’ensemble dans notre blog :

Qu’est-ce qu’une prévision d’ensemble et comment est-elle générée ?

Utilisation de COSMO-E

Après une phase de tests de six mois, MétéoSuisse a mis le nouveau système de prévision d’ensemble COSMO-E en exploitation. COSMO-E calcule deux fois par jour 21 prévisions à cinq jours avec un maillage de 2,2 km. Ce modèle probabiliste de prévision météorologique permet en particulier de mieux saisir les évolutions météorologiques rares et extrêmes. COSMO-E constitue de ce fait, tout particulièrement pour émettre des avis d’intempéries dans l’espace alpin, une base indispensable pour MétéoSuisse et tous les clients qui ne s’intéressent pas qu’à l’évolution météorologique la plus probable.

Contact

MétéoSuisse, Communication
media@meteoschweiz.ch
+41 58 460 97 00

Informations complémentaires

Liens