Le réseau de radars météorologiques de la Suisse est achevé

Date de publication 9 février 2016
Thèmes Système de mesure et de prévision
Type Communiqué de presse

Tout le monde connaît la carte radar des précipitations de MétéoSuisse. Elle sera désormais encore plus détaillée grâce au nouveau radar installé dans les Grisons. L’Office fédéral de météorologie et de climatologie MétéoSuisse met aujourd’hui en service le cinquième radar des précipitations sur le sommet du Weissfluh (2'850 m. d’altitude), au-dessus de Davos. Cette installation d’une haute technicité vient compléter le réseau de radars existant et permet de fournir des avis de précipitations et d’orages plus détaillés dans l’espace alpin de Suisse orientale.

En sa qualité de service météorologique et climatologique national, MétéoSuisse développe et exploite un réseau de radars météorologiques ultramoderne, chargé de surveiller toutes les précipitations, qu’elles soient sous forme de pluie, d’orages, de grêle ou de neige, sur l’entier du territoire suisse et ce en temps réel et 24h sur 24. Les fortes précipitations en particulier peuvent causer des crues et des coulées de boue.

Un nouvel élément capital pour les avis d’intempéries

L’intégration du cinquième radar dans le réseau suisse va encore améliorer le recensement des précipitations et les avis de fortes précipitations dans l’arc alpin. Cette installation supplémentaire permet non seulement d’augmenter la qualité des données mais également leur disponibilité pour tout le territoire suisse, au cas où l’un des quatre autres radars viendrait à tomber en panne.

Derrière la carte radar des précipitations de MétéoSuisse se cache désormais un réseau de cinq installations. Certes, les trois installations modernisées sur l’Albis dans le nord de la Suisse, le Monte Lema au Tessin et la Dôle en Suisse romande couvrent toute la Suisse, mais elles ne suffisent pas pour recenser en détail les précipitations et les orages dans l’espace alpin. C’est pour cette raison que sont venues s’y ajouter deux installations en haute montagne, la première sur la Pointe de la plaine Morte en Valais et la seconde sur le sommet du Weissfluh dans les Grisons (commune d’Arosa). L’espace alpin bénéficie ainsi de mesures prises de plus près et avec une meilleure résolution.

Mise en service en un temps record

Grâce au concours actif et à l’excellent travail d’équipe de tous les partenaires, la nouvelle installation a pu être mise en place plus tôt que prévu pour entrer en service aujourd’hui déjà. Il n’a fallu que 20 mois pour effectuer les travaux de bétonnage et de construction, achever les finitions intérieures et installer le système de radar. Le calibrage du système et les tests avant mise en service sont également terminés.

A qui profitent les données fournies par les radars ?

Le service météorologique national MétéoSuisse n’est pas le seul à utiliser les informations des radars : en profitent également les autorités responsables de la protection contre les crues et de la protection de la population en particulier, ainsi que la sécurité aérienne, qui en a besoin comme base de décision. Ces informations sont indispensables pour établir alertes et prévisions ; elles sont utilisées par des services météorologiques privés ainsi que par de nombreuses branches de l’économie, comme les assurances, le tourisme et la science. La population suisse a également à disposition toutes les informations radar via l’App de MétéoSuisse.

Au contraire de pays à la topographie très plate comme les Pays-Bas, la Suisse et ses hautes montagnes représente un véritable défi pour le relevé d’images radar.

Les vallées alpines situées derrière des chaînes de montagne ou des sommets se trouvent dans les zones d’ombre des radars, et sont donc inaccessibles à leurs faisceaux, les empêchant de fournir de données sur les précipitations. Les deux nouvelles stations radar ont donc permis d’améliorer nettement la couverture dans l’espace alpin en réduisant la problématique des ombres radar.

Contact

MétéoSuisse, communication
media@meteosuisse.ch
Tél. +41 58 460 97 00.

Informations complémentaires