MétéoSuisse et le CSCS gagnent le Swiss ICT Award

Date de publication 15 novembre 2016
Thèmes Portrait
Type Communiqué de presse

La distinction de cette année de la branche informatique suisse récompensant un produit ou service informatisé particulier a été décernée conjointement au Centre national suisse de calcul scientifique (CSCS) et à l’Office fédéral de météorologie et de climatologie MétéoSuisse, pour leur projet commun de « supercalculateur météorologique ». De l’avis du jury, ce nouveau mode de calcul, capable de gérer d’énormes quantités de données météorologiques sur un superordinateur, est une voie d’avenir.

Le nouveau modèle de prévisions COSMO-1 a besoin d’une puissance de calcul 20 fois supérieure à celle requise par son prédécesseur. Pour parvenir à telles performances, MétéoSuisse s’appuie sur une nouvelle architecture de calcul, se distinguant en cela de tous les autres services météorologiques nationaux du monde. En recourant à des processeurs graphiques (GPU) et à un logiciel optimisé pour les GPU, le superordinateur améliore à la fois la rapidité de calcul et la performance énergétique, ce qui permet de multiplier la capacité de calcul sans augmenter les coûts. Ce progrès profitera non seulement à tous les utilisateurs de prévisions météorologiques, mais aussi à des domaines scientifiques qui ont besoin de capacités de calcul élevées.

« Mon équipe et moi-même sommes fiers de recevoir cette distinction », déclare Philip Steiner, responsable des modèles de prévisions chez MétéoSuisse. « Cela nous encourage à poursuivre le développement de nos modèles de prévisions. Cette nouvelle technologie constitue un progrès important pour la prévision de phénomènes météorologiques locaux comme les orages, les vents thermiques ou le foehn. »

Le superordinateur sur lequel le nouveau modèle de prévisions est calculé depuis l’été 2016 est installé au Centre national de calcul scientifique (CSCS) à Lugano. « Le CSCS et MétéoSuisse mènent une collaboration fructueuse depuis des années », explique Thomas Schulthess, directeur du CSCS. « C’est en étroite collaboration avec l’industrie que nous avons réussi à développer cette nouvelle architecture de calcul qui combine les processus de calcul habituels avec une multitude de processeurs graphiques (GPU), comme on en voit sur les consoles de jeu. »

Contact

Communication MétéoSuisse
Barbara Galliker
media@meteoschweiz.ch
+41 58 460 97 00,

CSCS – Swiss National Supercomputing Centre
communication@cscs.ch
+41 91 610 82 11

 

Informations complémentaires