Un mois de mars hivernal

29 mars 2018, 2 Commentaire(s)
Thèmes: Climat

Les conditions météorologiques en mars ont globalement été dépressionnaires. Au Nord des Alpes, il a neigé jusqu’en plaine à plusieurs reprises. En raison d’un ciel souvent nuageux, le chaud soleil de mars n’a pas eu beaucoup d’effet. Finalement, les températures du mois ont accusé un déficit de l’ordre d’un degré par rapport à la norme 1981-2010. Au Sud des Alpes, il s’agira régionalement d’un des mois de mars le plus froid de ces 30 dernières années.

Dans l’attente du printemps dans la région du lac de Zurich le 21 mars 2018. Photo : S. Bader
Dans l’attente du printemps dans la région du lac de Zurich le 21 mars 2018. Photo : S. Bader

Persistance de situations dépressionnaires

Du 1er au 21 mars, la situation météorologique a été caractérisée par la persistance de situations dépressionnaires. La période a souvent été grise et seules les journées du 4, 8 et 14 mars ont été ensoleillées dans toute la Suisse. En Valais et au Sud, le soleil a également brillé le 16 mars. Le soleil a plus longuement brillé à partir du 20 mars au Sud des Alpes et du 21 mars en Valais. Malgré des conditions devenues anticycloniques à partir du 23 mars, le soleil n’a bien brillé que le 24, tandis que le 25, le temps n’était plus qu’en partie ensoleillé. Au Sud des Alpes, les nuages sont déjà revenus le 24 en raison d’une situation de barrage. Dès le 26 mars, les conditions sont redevenues changeantes avec beaucoup de nuages et de fréquentes averses au Nord des Alpes.

Une Suisse enneigée

Le 1er mars en matinée, presque toute la Suisse s’est réveillée sous une couche de neige fraîche. En Suisse romande, la couche de neige atteignait souvent 10 à 15 cm d’épaisseur. L’aéroport de Genève-Cointrin a dû être temporairement fermé. Ailleurs en Suisse, les hauteurs de neige étaient généralement comprises entre 1 et 6 cm.

Le 2 mars, de nouvelles chutes de neige se sont produites et le 3 mars, une couche de neige de 2 à 5 cm recouvrait une grande partie de la Suisse. Le 18 mars, il a de nouveau neigé jusqu’en plaine, notamment sur le nord de la Suisse. La région de Bâle a reçu 10 cm de neige fraîche et la bordure orientale des Alpes jusqu’à 12 cm. Dans les Alpes même, il est tombé de 15 à 20 cm de neige fraîche. D’autres chutes de neige se sont manifestées les jours suivants jusqu’au 21 mars, mais en plus faible quantité.

Température mensuelle déficitaire

En raison de conditions hivernales persistantes sans réchauffement du soleil printanier, la température moyenne nationale en mars a accusé un déficit de 0.8 à 1.1 degré par rapport à la norme 1981-2010. Cela contraste complètement avec mars 2017 qui avait été le deuxième mois de mars le plus chaud depuis le début des mesures en 1864. La température avait été de 3.3 degrés au-dessus de la norme, soit près de 4 degrés de plus qu’au mois de mars de cette année.

Un mois de mars frais également au Sud

Au Sud des Alpes, ce mois de mars s’apprête à être l’un des plus froids de ces 30 dernières années. A Lugano, la moyenne mensuelle sera de 7.1 à 7.2 degrés. Mars 2013 avait été encore nettement plus frais avec une température moyenne de 6.3 degrés. Des mois de mars aussi frais s’étaient également produits en 2006 avec une température moyenne de 7.1 degrés, en 1996 avec 7.0 degrés et en 1995 avec 7.2 degrés.

Impressionnant saut de température

Depuis le début des mesures en 1864 jusqu’aux années 1980, la température en mars à Lugano n’a pas véritablement montré d’évolution. Par la suite, le mois de mars s’est réchauffé de 2 degrés en très peu de temps. La moyenne sur 30 ans est passée de près de 7 degrés à près de 9 degrés. Depuis lors, aucune augmentation supplémentaire de la température en mars n’a été observée à Lugano.

On retrouve la même caractéristique dans l’évolution de la température en août à Lugano. De 1864 à la fin des années 1980, elle a oscillé autour des 20 degrés sans montrer d’évolution. Puis, il y a également eu un saut de 2 degrés avec une température moyenne de presque 22 degrés. Depuis lors, la température en août à Lugano n’a plus évolué de manière significative.

Le saut de la température à la fin des années 1980 est un phénomène bien connu observé dans toute la Suisse. En moyenne nationale, ce saut est particulièrement impressionnant sur le semestre d’hiver (octobre à mars), ainsi qu’au printemps (de mars à mai). Les causes n’ont pas encore été étudiées en détail.

Nous les enfants du changement climatique

Nous avons ressenti ce mois de mars comme particulièrement frais, notamment au Sud des Alpes. Avant le saut des températures à la fin des années 1980, la température du mois de mars de cette année correspond à peu près aux valeurs mesurées auparavant. Il faut donc être conscient que les mois de mars agréablement doux résultent en grande partie du changement climatique.

Généralement peu de précipitations au cours du mois

Malgré des conditions dépressionnaires qui ont dominé sur l’ensemble du mois, les quantités de précipitations étaient, peu avant la fin du mois, encore inférieures à la norme sur la plupart des régions du pays. Jusqu’au 27 mars, il est régionalement tombé moins de 50% de la norme 1981-2010, notamment en Suisse orientale. Ce n’est qu’au Sud des Alpes que les quantités de précipitations ont souvent dépassé la norme.

Lente arrivée du printemps

La végétation printanière a continué à se développer lentement en mars. La vitesse à laquelle les plantes fleurissent et les feuilles se déploient au printemps dépend des températures en février et surtout en mars et début avril. Or, les températures en février et en mars ont été inférieures à la norme 1981-2010, ce qui explique pourquoi les premières phases phénologiques du printemps sont observées plus tard que la moyenne de la période 1981-2010.  

La floraison des pas-d‘âne a été observée en mars dans quelques stations, conformément à la normale. En moyenne, les pas-d’âne fleurissent au Nord des Alpes au-dessous de 500 mètres vers la mi-mars, tandis que les anémones des bois fleurissent vers la fin du mois de mars. Pour l’instant, les anémones des bois n’ont fleuri qu’au Tessin et dans quelques stations d’observation du Nord des Alpes. L’évolution future des températures aura une influence sur le développement plus ou moins rapide de la floraison printanière. Les chatons des noisetiers ont poursuivi leur floraison en mars. De nouvelles observations de leur floraison ont été constatées à des altitudes supérieures à 1000 mètres, ce qui est conforme à la normale.

Le bulletin définitif de mars 2018 sera disponible à partir du 10 avril 2018 dans la rubrique rapports climatiques.

Informations supplémentaires

Un mois de mars frais au Sud

Froid de mars

Commentaires (2)

  1. c. augsburger, 29.03.2018, 19:15

    Merci pour ce résumé! Éclaircies cet après-midi du côté de Bois d'Avault (entre Bellevue et Collex) lors d'une agréable promenade, nous ont permis d'admirer des tapis d'anémones. Un régal pour les yeux (avis aux armateurs !)

    Réponses

    Répondre à c. augsburger

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  2. Claude Guignard, 29.03.2018, 15:12

    Nous avons ressenti comme très froid un mois de mars finalement pas beaucoup en-dessous de la norme. On s'habitue vite à un climat plus agréable. ..La végétation était peu avancée mais cela n'a pas empêché quelques gels nocturnes sévères de causer bien des dégâts aux plantes sensibles. Dans les régions exposées de plaine, même à Genève, les figuiers notamment ont gelé. Le début de l'hiver trop chaud n'avait pas fait suffisamment refluer la sève et les bourgeons étaient trop développés.

    Réponses

    Répondre à Claude Guignard

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension