200 ans de mesures météorologiques au col du Grand St-Bernard

14 septembre 2017, 4 Commentaire(s)

Le climat change. Pourquoi savons-nous cela ? Parce que des stations météorologiques ont soigneusement enregistré leurs observations météorologiques depuis plus de 150 ans. Auparavant, le crayon et le papier étaient nécessaires, actuellement les observations sont automatisées et disponibles numériquement. Les observations continues à long terme nous montrent, avec fiabilité, que la Suisse s’est nettement réchauffée depuis le milieu du 19ème siècle.

Website MétéoSuisse, Valeurs de mesures aux stations : Col du Grand St-Bernard
Website MétéoSuisse, Valeurs de mesures aux stations : Col du Grand St-Bernard

Des stations avec des séries de mesures continues depuis plus de 100 ans racontent une histoire unique sur le récent passé climatique de la Terre. Elles nous aident à comprendre la variabilité naturelle du climat, à reconnaître les changements à long terme et à évaluer, avec l’aide des modèles, notre climat futur. Les séries de mesures sont une base indispensable pour la prévision météorologique et la science du climat. Il est important d’assurer leur existence à l’avenir. Pour cette raison, l’Organisation météorologique mondiale (OMM) a invité tous les gouvernements nationaux à désigner de telles stations sur leur territoire pour une reconnaissance formelle en tant que station de mesures disposant d’au moins 100 ans de mesures en les nommant „Centennial Observing Station“. L’OMM souhaite souligner l’importance des stations de mesures à long terme et soutenir leur pérennité.

Les plus longues séries de mesures météorologiques dans toute la région alpine

L’Office fédéral de météorologique et de climatologie MétéoSuisse a inscrit ses stations de mesures du Säntis et du col du Grand St-Bernard dans ce programme de l’OMM. Ces stations sont situées dans une position unique dans les Alpes et sont exploitées aux mêmes emplacements depuis le début des mesures. Elles sont les seules stations de Suisse à faire partie du réseau de mesures du système mondial d’observation du climat  SMOC (Global Climate Observing System – GCOS). Par ailleurs, la station de mesures du Grand St-Bernard dispose de la plus longue série de mesures météorologiques dans toute la région alpine. La station a été mise en place en 1817 sous l’initiative du scientifique et directeur de l’Observatoire de Genève Marc-Auguste Pictet, qui avait perçu que pour comprendre l’atmosphère, des mesures dans les couches supérieures de l’atmosphère étaient également nécessaires.

Les mesures régulières de la pression atmosphérique, de la température, des précipitations, de l’humidité et du vent, ainsi que les observations de la nébulosité, ont débuté dans des conditions difficiles de la haute montagne grâce aux chanoines de l’hospice situé à 2472 mètres. Etant donné que pendant l’hiver, des mètres de neige pouvaient s’accumuler autour de l’hospice, l’abri météorologique pour la mesure de la température et de l’humidité, ainsi que le pluviomètre devaient être placés devant les fenêtres supérieures du bâtiment, afin d’être facilement accessibles  pour les nombreuses mesures journalières. En outre, les installations devaient être robustement construites afin de résister à de fortes vitesses du vent qui soufflent au col.  Les sites de mesures n’ont été que légèrement déplacés d’une fenêtre à une autre au cours des années. Avec l’automatisation de la station en 1981, les nouveaux instruments de mesures ont été placés sur les sites historiques, afin de rendre comparable les mesures actuelles avec les mesures précédentes.

200 ans de mesures au Col du Grand St-Bernard

En septembre 2017, nous célébrons le 200ème anniversaire de la station de mesures au col du Grand St-Bernard. C’est grâce à l’intérêt et au dévouement des chanoines que la science du climat dispose d’une très longue série de mesures en montagne. Pour cette grande constance et disponibilité, l’Hospice du Grand St-Bernard a reçu des remerciements particuliers de plusieurs côtés.

Signification pour la climatologie – hier, aujourd’hui, demain

La longue série de mesures Grand St-Bernard est très précieuse d’un point de vue climatologique. Elle montre le développement des mesures météorologiques dans les Alpes à haute altitude au cours des 200 dernières années et fournit des informations sur les fluctuations naturelles et le changement général au cours de cette période. Pour la température (voir illustration 4), les grandes fluctuations, par exemple, peuvent être documentées d’année en année. Une année très froide peut être suivie d’une des années les plus chaudes depuis le début de mesures et vice versa. Des années exceptionnellement chaudes apparaissent isolément au début de la série de mesures. Cependant, les mesures confirment également l’augmentation constante du niveau de la température moyenne au cours du 20ème siècle. Les années exceptionnellement froides ont progressivement disparu et des températures moyennes annuelles supérieures à 0 degré ont commencé à être enregistrées au cours des 30 dernières années.

La station de mesure du col du Grand St-Bernard fait maintenant partie du réseau moderne de mesures largement automatisées de MétéoSuisse (SwissMetNet), où quelque 160 stations mesurent des paramètres météorologiques toutes les 10 minutes. L’utilisation des données du col du Grand St-Bernard dépasse celle de l’observation climatique. Les données alimentent les modèles numériques, permettent de contrôler les prévisions ou sont combinées avec d’autres systèmes de mesures comme le radar des précipitations associés avec un ensemble de données spatiales.

En raison de son passé unique et de son avenir sûr, la station de mesures du col du Grand St-Bernard est l’une des perles du réseau suisse de mesures climatiques (Swiss NBCN). La convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques reconnaît que la politique climatique doit reposer sur des connaissances scientifiques solides. La science du climat dépend elle-même de longues séries de mesures robustes. La  „Centennial Observing Station“ du Grand St-Bernard est une contribution précieuse aux générations actuelles et futures en tant que référence à l’analyse de la variabilité climatique et des changements climatiques, mais aussi à l’exploration du développement à long terme des ressources naturelles dans cette région.

Célébrations des 200 ans de mesures au Grand St-Bernard le 15 septembre 2017. La station a été la première „Centennial Observing Station“ à être reconnue mondialement par un représentant de l’OMM.

Commentaires (4)

  1. Marylou, 20.09.2017, 13:17

    Maginfique étude, merci.
    Les photos comparatives ont elles été prises aux mêmes dates?

    Réponses

    Répondre à Marylou

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  2. Manuel, 18.09.2017, 11:25

    Bonjour,

    En tant que physicien, la courbe "La ligne rouge montre la moyenne glissante sur 20 ans" m'a interpellé. Avez-vous réalisé une analyse par transformée de Fourier de cette courbe ? Il est peut être possible d'y identifier des périodicités bien précises (si la moyenne de la courbe est évidemment retirée). L'analyse pourrait se faire aussi sur des tranches de 50 ans ou directement sur la température annuelles minimales ou maximales, mais ce sera peut être moins flagrant.

    Réponses

    Répondre à Manuel

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 18.09.2017, 14:11

      Un filtre gaussien passe-bas a été utilisé pour montrer la moyenne glissante sur 20 ans

  3. pierre, 16.09.2017, 10:17

    Bonjour,

    Très bel article, sauf erreur de ma part juste une précision la photo du gr saint bernard avec les bâtiment la flèche de droite est sur la fenêtre du dessous, cale ne change pas grand chose mais la précision à son importance

    Réponses

    Répondre à pierre

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension