Perspectives météorologiques pour les Perséides

7 août 2017, 5 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

Chaque année à la mi-août, la probabilité d'apercevoir des étoiles filantes dans le ciel nocturne augmente avec l'arrivée des Perséides. Quelles sont les perspectives météorologiques cette année pour observer ces fameuses pluies d'étoiles filantes?

Les Perséides, cette fameuse pluie d'étoiles filantes...

Souvent visibles depuis la fin juillet jusqu'à la fin août, les Perséides apparaissent lorsque l'orbite de la Terre croise le nuage de poussières et de débris laissé par la comète Swift-Tuttle, dont le dernier passage date de 1992. Lorsque ces poussières et débris de cailloux pénètrent dans l'atmosphère terrestre à grande vitesse, ils se consument en provoquant de belles traînées lumineuses. La période la plus propice pour les observer s'échelonne entre le 10 et 14 août lorsque la Terre passe à travers la partie la plus dense du nuage de poussières. Selon les années, entre 70 et 110 étoiles filantes peuvent se produire par heure au moment du maximum, soit plus d'une par minute. Le problème, bien évidemment, c'est qu'il est très difficile d'observer l'ensemble du ciel en même temps. Donc, pouvoir en observer déjà entre 2 et 5 en 15 minutes c'est bien... d'autant plus que certaines sont plus lumineuses que d'autres. Pour les plus lumineuses et de plus longue durée, on parle alors souvent de météores ou de bolides.

Perspectives météorologiques pour les Perséides et comment augmenter ses chances d'en observer?

Au vu de l'évolution météo de ces prochains jours, il sera parfois difficile de garantir un ciel dégagé durant la période s'étendant du mardi 8 août au vendredi 11 août. Durant ces quatre jours, une dépression d'altitude à proximité des Alpes entretiendra un ciel très changeant, alternant passages nuageux importants, averses et éclaircies ponctuelles. Il fera également particulièrement frais pour la saison. Toutefois, dès le samedi 12 août, nous devrions voir s'établir un régime plus favorable à l'observation du ciel nocturne avec une poussée de l'anticyclone des Açores en direction de l'Europe de l'Ouest. Afin d'augmenter ses chances d'apercevoir des étoiles filantes, il vaut mieux s'éloigner des sources de pollution lumineuse des villes et privilégier des endroits sombres, de préférence dans l'air plus limpide de la montagne. L'idéal est ensuite de s'allonger par terre ou sur un transat les yeux rivés au ciel en direction du nord-est et de la constellation de Persée, d'où les Perséides ont l'habitude d'arriver. Cette année, une lune gibbeuse descendante rendra le ciel assez lumineux, donc il vaudra mieux cibler des heures d'observation où la lune sera encore bas sur l'horizon ou idéalement, pas encore levée.

Lionel Peyraud

Commentaires (5)

  1. Raphael, 12.08.2017, 09:39

    Merci pour cette article instructif, cela m'a fait découvrir la photo de ciel durant la nuit. C'était la nuit du jeudi 10 août 2017. Durant presque 3 heures, le nez perché en direction du ciel, c'était génial. Pour notre ami HB9XAK, j'ai également eu fait du "Meteor-Scatter", il y a quelques année :-). Best 73' HB9TND et un grand Merci à Meteosuisse.

  2. Raphaël, 07.08.2017, 22:47

    Merci! Toujours intéressants vos blogs!

  3. henchoz Marcel starrkirch, 07.08.2017, 17:13

    Comme je suis radioamateur je profite de ce fenomène pour faire de la radio sur les ondes VHF c'est à dire sur des ondes ultra courte, pour nous le secteur 144-146 mhrz. Merci de cette bonne information HB 9 XAK

  4. Mirra Fabio, 07.08.2017, 16:19

    Espérons que les Dieux de la météo soient avec nous le week-end prochain :-)

  5. Claude Guignard, 07.08.2017, 16:16

    Vous avez raison d'attirer notre attention sur ce phénomène astronomique intéressant. Mais malgré tout, même par météo favorable il faut de la patience et de la chance pour bien voir une étoile filante, qui son nom le dit file très vite.