Gelée noire et gelée blanche

21 avril 2017, 1 Commentaire
Thèmes: Météo

Après une première quinzaine d’avril particulièrement douce, le froid est revenu et le gel a frappé les esprits cette semaine. Certains ont évoqué le gel «qui est arrivé par le haut».

Gelée noire à gauche, gelée blanche à droite.
Gelée noire à gauche, gelée blanche à droite.

Il existe 3 types de gel :

  • La gelée d’advection qui résulte principalement d’advection d’air froid et se produit plutôt en hiver ou au début du printemps. La gelée d’advection prend le nom de gelée noire lorsque la végétation que le vent endommage, gelée intérieurement, prend un aspect noirci. L’effet d’une gelée noire en plein printemps peut être dévastateur, surtout lorsque le développement de la végétation est en avance (cette année, la végétation est en avance de 2 à 3 semaines). Les végétaux sont en pleine croissance mais encore très fragiles. Ce gel peut tuer les supports des futurs fruits, feuilles et tiges qui sont déjà sortis.
  • La gelée de rayonnement, fréquente surtout au printemps et en automne ; elle est liée au refroidissement du sol qu’entraîne par ciel clair et vent faible le rayonnement nocturne. La gelée de rayonnement est grande productrice de gelée blanche. Ce gel est associé à de l’humidité, ce qui donne cette couleur blanche qui est de la rosée gelée.
  • La gelée d’évaporation, dont la cause principale est le refroidissement associé à l’évaporation de l’eau d’un sol humide surmonté d’un air relativement sec.

La nuit de mardi à mercredi a été marquée par une gelée noire en Valais. Ces gelées noires se sont étendues au Plateau durant les nuits de mercredi à jeudi et de jeudi à vendredi avec de la bise.

En effet, la masse d’air en altitude s’était considérablement refroidie à partir de mardi. La température à 850 hPa (vers 1500 mètres), altitude qui permet de bien définir le type de masse d’air, s’est abaissée à -5 degrés dans la nuit du mardi 18 au mercredi 19 avril. On a clairement assisté à une advection d’air froid. Dans la nuit de mercredi à jeudi, la température vers 1500 mètres était de -6 degrés. Elle affichait encore -2 degrés dans la nuit de jeudi à vendredi.

Pour la nuit de vendredi à samedi, la température à 850 hPa sera de l’ordre de +3 degrés. Nous n’aurons plus un gel «qui arrive par le haut», mais typiquement une gelée par rayonnement avec une inversion des températures en fin de nuit (en air libre, il fera moins froid à 1500 mètres d’altitude qu’en plaine). On observera typiquement des gelées blanches.

Pour terminer, voici les températures minimales observées en cette fin de nuit à 2 mètres sol, respectivement à 5 cm du sol.

Commentaires (1)

  1. Vaucher Jean-Claude, 22.04.2017, 10:22

    Excellent article parfaitement vulgarisé Bravo