Nombreux records d’ensoleillement en octobre 2017

8 novembre 2017, 1 Commentaire
Thèmes: Climat

Les chiffres définitifs pour le mois d’octobre sont tombés. Octobre 2017 a vu de nombreuses stations battre des records mensuels d’ensoleillement.

Silsersee en Haute-Engadine. Photo : B. Konantz
Silsersee en Haute-Engadine. Photo : B. Konantz

Un ensoleillement record sur le Plateau et au Sud

La longue période de beau temps que nous avons vécue en octobre a engendré des records d’ensoleillement pour 9 stations du Plateau et 3 autres stations au Sud des Alpes.

Pour d’autres stations disposant de mesures homogénéisées depuis plus de 50 ans, il s’agit du deuxième ou du troisième mois d’octobre le plus ensoleillé.

Les raisons

On remarque qu’aucune station située en montagne ou en Valais ne figure dans ce palmarès. Cela veut dire que le soleil avait brillé encore plus généreusement dans ces régions. Cela avait été le cas en octobre 1985.

En fait, pour le Plateau, il faut chercher ces records d’ensoleillement par la quasi-absence de brouillard, phénomène courant à cette période de l’année. La masse d’air dans les basses couches était bien sèche, probablement aussi en raison d’une pluviométrie fortement déficitaire depuis le mois d’août. Ainsi, les sols n’étaient pas suffisamment humides pour contribuer à la formation du brouillard.

Au Sud des Alpes, l’absence de situation de barrage du sud, habituellement fréquente en octobre, a occasionné une pluviométrie fortement déficitaire et un bon ensoleillement.

Perspectives pour novembre

Bien que les 3 premières journées de novembre fussent plutôt ensoleillées, nous nous acheminons vers une période plutôt sombre et perturbée. Novembre 2017 n’est pas parti pour battre des records d’ensoleillement. Mais il est encore bien trop tôt pour parler d’un éventuel ensoleillement déficitaire.

Commentaires (1)

  1. Claude Guignard, 08.11.2017, 19:02

    Comme vous le relevez, nous avons bénéficié à Genève du meilleur ensoleillement au mois d'octobre depuis 120 ans. Vous l'expliquez : il
    s'agit d'une conjonction de facteurs qui ne vont pas se renouveler chaque année. Néanmoins il me semble qu'il y a à Genève moins de brouillard qu'autrefois. Du point de vue de l'ensoleillement novembre commence mal. Mais ensoleillement en novembre ne signifie pas chaleur. Au contraire la couverture nuageuse empêche lun refroidissement nocturne trop important que le pauvre petit soleil, s'il en fait, ne suffira pas à compenser.

    Réponses

    Répondre à Claude Guignard

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension